Pour le moment, Xiaomi et son Mi Mix 3 semble être le plus proche de sortir le premier smartphone compatible 5G. En effet, alors que Huawei ou Honor envisagent de déployer leurs propres appareils en 2019, Xiaomi pourrait sortir son prochain flagship d’ici la fin de l’année, damnant ainsi le pion à ses concurrents.

OnePlus est sur la brèche

Mais que cela ne tienne pour OnePlus dont le co-fondateur Carl Pei a assuré devant les journalistes que la marque chinoise serait dans les premiers si ce n’est la première à lâcher un terminal supportant la 5G dans le petit monde du smartphone. Et ce… En visant un déploiement l’année prochaine. Loin de se contenter d’une déclaration d’intention pour montrer l’intérêt de OnePlus pour une licorne technologique dont on ne connait pas encore le débit réel (en théorie la 5G proposerait un débit maximal de 10Gbit/s), Carl Pei assure que son entreprise a conduit avec succès un test en 5G dans les locaux de Qualcomm en août dernier. À l’instar du Mi Mix 3, OnePlus devra s’appuyer sur la puce Snapdragon X50 en complément de son processeur pour pouvoir déployer cette compatibilité, en attendant l’arrivée sur le marché d’un SoC doté d’une puce 5G. Rendez-vous en 2019 donc.   https://www.journaldugeek.com/2018/10/23/oneplus-veut-a-tour-sortir-lun-premiers-smartphones-5g/

Continue Reading

Vous envisagez de changer de forfait et de passer chez Orange, SFR, Bouygues Telecom ou Free Mobile ? Le prix n’est pas le seul critère : à quoi bon payer peu…

Continue Reading

[caption id="attachment_50095061" align="aligncenter" width="1124"] Un prototype de Lenovo Folio au Lenovo Tech World 2017[/caption] Samsung n’a décidément pas envie de rater le coche en ce qui concerne les écrans pliables. Alors que le géant sud-coréen pourrait bientôt annoncer son premier smartphone à en bénéficier, d’autres projets semblent bien avancés. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Lee Min-Cheol, vice-président du marketing informatique, lors de la présentation des nouveaux PC Notebook Flash (qui ne sont pas commercialisés chez nous).

« Comme avec les smartphones pliables, Samsung collabore avec les fabricants d’écrans pour développer des ordinateurs portables dotés d’écrans pliables qui ne se contentent pas de se replier, mais vont également créer une nouvelle valeur et une nouvelle expérience utilisateur, dans le contexte des tendances changeantes du marché des ordinateurs portables (Via le Korea Herald

[caption id="attachment_50095922" align="aligncenter" width="1320"] Rendu 3D du Galaxy X via Stuffbox News[/caption] Si cette technologie trouve un intérêt évident sur smartphone, où elle permet de disposer d’un grand écran plus facilement rangeable, c’est déjà moins le cas sur ordinateur. On peut évidemment penser à une large dalle pliable comme un ultrabook, idéal pour consommer des films ou du média une fois déplié, mais cela suggère la disparition du clavier physique auquel les utilisateurs sont très attachés. La firme devra faire face à de nombreux concurrents comme le laissent penser les récentes rumeurs d’une collaboration entre LG et Lenovo sur une tablette de ce type. Samsung devra donc trouver un moyen original (et utile) de profiter des larges panneaux AMOLED qui sont actuellement développés dans ses usines. https://www.journaldugeek.com/2018/10/23/samsung-travaillerait-ordinateur-portable-a-ecran-pliable/

Continue Reading

Allo AppleCare+ bobo

C’est l’une des plus grandes peurs de notre âge : fissurer l’écran de son iPhone tout neuf, acheté quelques semaines auparavant contre un SMIC français. Tout le monde se rappelle bien évidemment cet Australien qui avait malencontreusement fait tomber son iPhone 6 devant les caméras de télévision quelques secondes après l’achat : https://www.youtube.com/watch?v=xygcaIAqToY Depuis, Apple a su réagir et a mis en place l’AppleCare+, un système d’assurance payant permettant de couvrir les éventuels accidents et remplacements de composants. Mais, pour ceux qui n’ont que faire de cette option, sachez qu’il faudra sortir (et faire chauffer) la carte bleue en cas d’écran cassé sur votre iPhone XR, XS ou XS Max. Ainsi, sur le prochain modèle du constructeur américain, prévu pour ce vendredi 26 octobre, comptez 221,10 euros pour faire remplacer l’écran LCD. C’est, bien logiquement, moins cher que pour les écrans OLED du XS et du XS Max, qui coûtent respectivement 311,10 euros et 361,10 euros. Pour ce qui est de la batterie, comptez 69 euros pour la remplacer sur les trois appareils. Pour les autres dommages (carte mère grillée, coque brisée, etc.), il faudra débourser 641,10 euros pour l’iPhone XS Max, 591,10 euros pour l’iPhone XS et enfin 431,10 euros pour le XR. Sachez d’ailleurs qu’Apple continue de fournir une assistance pour l’ensemble des modèles depuis l’iPhone 5. Comptez d’ailleurs 151,10 euros pour faire remplacer l’écran de cet appareil sorti il y a tout de même 6 ans. Quand on aime, on ne compte pas. https://www.journaldugeek.com/2018/10/19/malgre-tarifs-hausse-iphone-xs-xs-max-succes-apple/ https://www.journaldugeek.com/2018/10/23/combien-ca-coute-de-faire-reparer-lecran-de-iphone-xr-xs-xs-max-spoil-cest-cher/

Continue Reading

[caption id="attachment_50095911" align="aligncenter" width="720"] Crédit : Wikipédia[/caption] Alors que l’automobile a pris une longueur d’avance sur les autres moyens de transport en termes d’autonomie (Tesla en est un parfait exemple), les transports et les bus veulent également déployer cette technologie. La RATP, réseau le plus utilisé en région parisienne, a bien l’intention d’automatiser ses bus dans les années à venir. Et pour cause, selon le Parisien, le groupe souhaiterait faire rouler la ligne 393, dans le Val-de-Marne, avec des bus semi-autonomes.

La RATP maîtrise son test

Consciente que le test doit réussir, le choix de cette ligne n’a pas été fait au hasard. Et pour cause, la ligne a sa propre voie de circulation. Autrement dit, le test ne comporte que très peu de risque d’accident avec des automobilistes. Pour contrer toute éventualité , un agent RATP sera présent en cas de dysfonctionnement et l’employé indiquera des compléments d’information sur le trafic aux passagers à bord. Avec ce nouveau fonctionnement, les transports en commun pourraient connaitre une nouvelle ère. https://www.journaldugeek.com/2018/10/23/ratp-ambitionne-de-mettre-bus-semi-autonomes-a-paris-banlieue-parisienne/

Continue Reading