Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : vegeta

[Dossier] Dragon Ball Super, ça donne quoi après 64 épisodes ?

Dragon Ball Super a été longuement attendu par les fans du manga d’Akira Toriyama. Et il faut bien avouer que les débuts n’étaient vraiment pas fameux, bien loin des attentes légitimes des adorateurs de Goku et cie qui pensaient trouver en cette nouvelle série la véritable suite à « Z » après le bâclé « GT » . Un scénario reprenant les grandes lignes des deux films, pourtant disponibles en France, Battle of Gods et La résurrection de Freezer, des dessins et des animations mal travaillés, de l’action qui se fait rare, des personnages peu charismatiques, etc…Oui mais voilà, nous sommes aujourd’hui à 64 épisodes et le fait est que les choses ont quelque peu évolué. Dans le bon sens ?

dragon_ball_z_3

Avant, c’était mieux, non ?

Le 31 janvier 1996, le 291ème épisode de la série Dragon Ball Z fut diffusé au Japon. Cette date marqua alors la fin d’une époque, celle de Son Goku, de Vegeta, de Gohan et de leurs amis et ennemis avec lesquels nous avons grandi. Pourtant, au travers des jeux vidéo, des remastérisations, de quelques OAV et des jeux de cartes, la série tirée du manga éponyme créé par Akira Toriyama ne mourra jamais. On grandissait alors avec l’espoir fou de voir une suite, un jour, fidèle à tout ce que nous avions pu voir auparavant.

Quelques jours après la fin de la série « Z », une nouvelle fit son apparition, nommée « GT » . Akira Toriyama n’était pas vraiment derrière tout ça, le fantasque japonais n’ayant dessiné que les nouveaux looks de Goku, Trunks et Pan et réalisé quelques croquis pour aider les scénaristes de la Toei Animation. On pensait donc repartir pour une nouvelle aventure, dans la droite lignée de ce qu’on venait de vivre pendant les premières années de notre vie. Oui, mais non. Dragon Ball GT était un échec aussi bien critique que public. On sentait que d’autres personnes souhaitaient s’emparer du phénomène et la patte Toriyama manquait cruellement. Au final, alors que la Toei voulait en faire une nouvelle série étalée sur plusieurs années, les mauvais retours des fans firent rapidement changer la donne. Ainsi, seuls 64 épisodes seront réalisés et la diffusion totale ne durera qu’un an et demi (de février 96 à novembre 97). Bien loin des attentes des spectateurs.

dragon-ball-gt

Pourtant, le fait est que GT a tout de même réussi à trouver sa place au fil du temps. Pan, la fille de Gohan et Videl existe toujours dans nos consciences et l’on a même du mal à oublier Vegeta, Son Goku et Gogeta Super Saiyan 4. Les années passent et défilent sous nos yeux. On vit avec l’espoir fou qu’un jour, une véritable suite soit créée, le tout dirigé de la main de maître de Toriyama. Les jeux s’enchaînent sur consoles portables et de salons mais on a parfois l’impression de tourner en rond. Puis, vient le mois d’avril 2015.

Un retour inespéré

C’est ce mois précis que choisi la Toei Animation pour annoncer Dragon Ball Super, LA véritable suite de la série « Z » . Beaucoup de fans ne réalisent pas. D’autres, dont je faisais partie, restent très sceptiques par ce qui est annoncé. D’une part parce que Battle of Gods n’avait pas été aussi bon que prévu et d’autre part parce qu’à aucun moment il n’est fait allusion à Toriyama derrière le projet. Puis…

Quelques jours plus tard, pour faire taire ses détracteurs, la Toei l’annonce : oui, Toriyama sera bien derrière ce projet. L’auteur original du manga est tout d’abord crédité comme scénariste principal de « Super » avant d’être également annoncé comme Responsable du concept art. Une vraie bonne nouvelle. Par la suite, Toei Animation par l’intermédiaire de Kimitoshi Chioka, avoue que Atsushi Kido (producteur ayant travaillé sur l’arc Freezer de DBZ) mais aussi Naoko Sagawa et Osamu Nozaki, des proches de Toriyama, seraient producteurs de l’animé. On est donc rassuré, Dragon Ball Super sera dirigé par des mains de maîtres et pourrait renouer avec son glorieux passé.

dragon-ball-super

Il faut attendre le 20 juin pour observer les premières esquisses de ce que présente ce nouveau projet. Dans un magazine V-Jump le premier chapitre version « manga » du nouveau Dragon Ball est présenté. On apprendra par la suite qu’en réalité, en plus de l’animé, un manga reprenant les grandes lignes de DBS sortira, plus tard, mais qu’il aura aussi ses propres événements scénaristiques. C’est finalement le 5 juillet 2015 sur Fuji TV que le premier épisode de Dragon Ball Super est diffusé.

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter