Le débat est toujours le même : la redevance TV doit-elle s’appliquer aux uniques possesseurs d’un téléviseur, ou à tous les internautes qui se servent de leur box Internet pour regarder la télévision sur un moniteur tiers ? L’ancien président de Radio France, Mathieu Gallet, en faveur de la réforme de la redevance, estime lui qu’elle devrait s’appliquer à tous les foyers fiscaux, à condition de voir son montant réduit.

2020, l’année du changement ?

Bien qu’il veille dans les milieux politiques depuis 10 ans, Françoise Nyssen a décidé de remettre le débat sur le tapis, en affichant sa volonté de réformer la redevance d’ici deux ans. Ainsi, à l’occasion du Festival de la fiction audiovisuelle de La Rochelle, la ministre de la Culture a annoncé vouloir “qu’un débat soit ouvert sur la contribution à l’audiovisuel public” pour la moderniser et l’adapter aux nouveaux usages numériques. Elle souligne que “c’est une question de rendement et d’équité qui doit être abordée sans tabou”. Pour Françoise Nyssen, l’objectif est d’inscrire cette réforme dans le “projet de loi des finances pour 2020”, présenté l’année prochaine.L’une des pistes chères à la ministre est que la redevance soit “déconnectée” de la seule possession d’un téléviseur. Il faut dire que nombreux sont ceux qui se passent désormais de TV pour regarder les divers programmes audiovisuels.  

Continue Reading

Jusqu’à présent, la marque OnePlus s’est toujours concentrée sur les smartphones. Le constructeur chinois s’était brièvement aventuré hors de ses frontières avec son dernier né, le OnePlus 6, en le dotant d’écouteurs sans-fils Bullet Wireless. Mais OnePlus et la diversification, cela a toujours fait deux.

IA, 5G et SmartTV

Pourtant, la marque s’apprête à changer son fusil d’épaule. Dans un communiqué officiel sur le site de OnePlus, Pete Lau, tête pensante du constructeur, explique que OnePlus va mettre l’accent sur l’intelligence artificielle et la 5g durant les cinq prochaines années. Selon lui, cette stratégie est envisageable si OnePlus met un pied sur le marché de la maison connectée. Arrive alors la “OnePlus TV” (nom provisoire), un téléviseur qui, pour le PDG, fera montre du “design premium, de la qualité d’image et de l’expérience audio” qui caractérisent les produits OnePlus. [shortcode_jdg_read_also label=”Test du OnePlus 6 : Encore un cru très convaincant” url=”https://www.journaldugeek.com/test/test-oneplus-6/” width=”1/1″ /] Si, bien entendu, aucune caractéristique n’a encore été dévoilée, Pete Lau espère que son bébé sortira en 2019, avec un suivi de cinq ans pour mettre à jour l’appareil. Qui plus est, OnePlus a lancé un concours pour que les internautes trouvent un petit nom au téléviseur. On a hâte de voir apparaître Teavy McScreenFace dans les suggestions les plus sollicitées.  

Continue Reading

Si la Shield de Nvidia date déjà de 2015, la firme californienne continue de la mettre à jour régulièrement. Après sa grosse mise à jour vers Android 8.0 Oreo qui avait apporté une toute nouvelle interface utilisateur, Google Assistant, ou encore le support du HDR, voici la Shield Experience Upgrade 7.1 et au menu :

  • Prise en charge du chat vocal dans les jeux – pour communiquer dans les meilleurs jeux GeForce NOW comme Fortnite – avec des casques connectés à la prise casque de 3,5 mm des contrôleurs
  • Amélioration de la prise en charge du clavier et de la souris dans GeForce Now
  • Des mouvements de souris plus fluides et plus précis
  • Raccourcis clavier
  • Support des claviers et souris dédiés aux jeux
  • L’application compagnon pour les téléphones Android et iOS avec un clavier et souris virtuelle
  • Retour des fonctionnalités NVIDIA Share (diffusion sur Twitch, enregistrement et captures d’écran)
  • Modes 120Hz pour les téléviseurs et moniteurs le supportant.
  • Nouveaux paramètres rapides pour la mise hors tension, le redémarrage et la mise en veille

Pour plus d’informations, c’est par ICI.

Continue Reading

Ces deux produits déjà disponible en Asie, arrivent donc à partir du 12 septembre pour le Mi Laser Projector 150’’ au prix de 1899 euros et dès aujourd’hui pour le Mi Band 3 au prix de 29,99 euros.

Mi Laser Projector, un projecteur à courte focale qui a déjà fait ses preuves !

[shortcode_jdg_read_also label=”Notre test du Xiaomi Mi Laser projector” url=”https://www.journaldugeek.com/test/prise-main-xiaomi-mi-laser-projector-projecteur-laser-ultra-courte-focale-a-1500e/” width=”1/2″ /] Petit bijou d’innovation, le Mi Laser Projector 150’’ embarque deux technologies de pointe : ALPD 3.0 (Advanced Laser Phosphor Display 3.0) développée par Appotronics et utilisée dans de nombreuses salles de cinéma, et DLP de Texas Instruments pour des couleurs vibrantes et un rendu fidèle de l’image. Avec une résolution FHD de 1920×1080, le vidéo projecteur de Xiaomi garantit une véritable expérience cinématographique depuis son canapé. Pour une immersion totale, Xiaomi a aussi équipé son projecteur de quatre haut-parleurs (deux 15W haute fréquence et deux 15W large bande) compatibles Dolby et DTS.

Fonctionnant sous Android TV 8.1 dans sa version européenne, le Mi Laser Projector 150’’ dispose, par ailleurs, d’une connectique avec trois ports HDMI 2.0 (ARC X1), deux USB, deux SPDIF et de connexion Wi-Fi et Bluetooth. Facile à installer par rapport aux projecteurs traditionnels, il ne demande pas d’être accroché à un mur ou au plafond.

Meilleures offres pour le Mi Laser Projector

[content-egg-block template=price_comparison currency=EUR]

Mi Band 3 : un bracelet connecté complet à moindre coût

Présentée en mai dernier en Chine, la nouvelle génération du bracelet connecté de Xiaomi, le Mi Band 3, arrive aussi en France. Le Mi Band 3 est désormais équipé d’un écran OLED tactile de 0,78 pouces qui permet une navigation plus fluide – de haut en bas pour faire défiler le menu et de gauche à droite pour accéder aux options. Un bouton sensible en bas de l’écran permet de revenir au menu principal ou d’activer certaines fonctionnalités comme effacer des notifications ou mesurer son rythme cardiaque. En plus de donner la date, l’heure ou de calculer le nombre de pas, cette nouvelle version offre de nombreuses fonctionnalités comme consulter des messages, localiser son téléphone ou programmer un réveil (via vibration) fonctionnant même si son portable est éteint. Pour la première fois, le Mi Band 3 se jette à l’eau. Avec une étanchéité garantie jusqu’à 50 mètres de profondeur (5 ATM) et une nouvelle fonction chronomètre. Il se connecte à votre smartphone via l’application Mi Fit app pour un suivi et une analyse quotidienne, hebdomadaire et mensuelle, de vos performances. Le Mi Band 3 se décline en trois couleurs : bleu, noir et rouge.

Meilleures offres pour le Mi Band 3

[content-egg-block template=price_comparison post_id=50071567 currency=EUR]

Continue Reading

[caption id="attachment_50088149" align="aligncenter" width="678"] Le Sharp 80AX1.[/caption] Vous n’êtes pas encore équipé en 4K chez vous ? Vous n’allez visiblement pas assez vite pour les constructeurs. La grande tendance de cet IFA 2018, c’est sans conteste les écrans 8K, présent dans tous les catalogues des grandes marques présentes à l’IFA cette année. Sharp était d’ailleurs le premier à en présenter l’année dernière et vient justement de dévoiler sa seconde génération. [caption id="attachment_50088140" align="aligncenter" width="780"] Le Sharp 60AX1.[/caption] Ces nouveaux écrans 8K prennent le sobriquet de 60AX1, 70AX1 et 80AX1. Et comme le laisse supposer leur nom, il s’agit de téléviseurs de 60, 70 et 80 pouces.

De l’upscaling en 8K au programme

De leurs specs, on ne sait pas grand chose. La version 80 pouces comprend toutefous un “nouveau panneau LCD UV2A II nouvellement développé par Sharp, qui se distingue par sa grande efficacité de transmission lumineuse”. Concrètement, l’image est plus lumineuse et des couleurs plus éclatantes. Pour le reste, on sait que ces écrans 8K permettront de profiter de contenus 4K ou 2K en 8K grâce un nouvel algorithme d’upscaling. [caption id="attachment_50088144" align="aligncenter" width="672"] Le Sharp 70AX1.[/caption] “L’algorithme de détection unique de Sharp détermine le nombre de points d’une image et procède à un upscaling pour les convertir à la grille de pixels extra-fine des modèles 8K. Le processeur d’images traite d’énormes quantités de données en temps réel. Sa double vitesse de traitement à 100 Hz garantit des images fluides sans effet de ghosting” explique le communiqué de presse. Sharp a raison d’insister sur ce point étant donné que le contenu en 8K est pour l’instant totalement inexistant. [gallery link="file" ids="50088149,50088148,50088147,50088146,50088145,50088144,50088143,50088142,50088141,50088140,50088139,50088138"] Il faut pour l’instant croire la marque sur parole, étant donné que ces appareils seront uniquement lancés en Asie dans un premier temps, avant d’atterir en Europe au début de l’année prochaine. Et encore, Sharp est pour l’instant certain de lancer uniquement le modèle de 80 pouces sur le vieux continent. Faut-il le préciser ? Aucun tarif n’a été annoncé.

Continue Reading

Ce ne sont probablement pas les téléviseurs 4K les moins chers du marché, mais ces nouveaux C76 proposent sûrement l’un des meilleurs rapport qualité-prix de l’année. TCL vient tout juste de les annoncer à l’IFA et leur caractéristiques sont particulièrement alléchantes.   La gamme C76 se décompose en deux téléviseurs, l’un de 55 pouces et l’autre de 65. TCL a fait un véritable effort sur le design. Son écran est borderless, sa finesse remarquable (7,9 mm), son châssis est en aluminium et en métal et elle dispose en plus d’une barre de son JBL située juste en dessous de l’écran composée de deux haut-parleurs frontaux. Techniquement, TCL promet un affichage soigné grâce au support WCG (Wide Gamut) et du HDR. Mieux, ces téléviseurs sont installés sous Android 8.0 Oreo, ce qui est plutôt rare dans les gammes de prix annoncées pour ces deux appareils. La version 55 pouces est en effet annoncée au prix de 899 euros, contre 1399 euros pour la version 65 pouces.

De la 8K aussi chez TCL

TCL en a également profité pour annoncer son premier téléviseur 8K, le TCL 8K QLED TV. Une belle bête de 75 pouces, équipé d’un écran de définition  7 680 x 4 320 pixels avec la technologie Quantum Dot. Le tout dans un appareil dont l’épaisseur n’excède pas 20 mm. Pas mal.  Pas de de prix et de date de sortie pour ce nouveau téléviseur de 8K pour l’instant, TCL se contente juste de l’annoncer. Et de faire rêver le public par la même occasion.

Continue Reading

Si la mobilité a quelques peu déserté les allées de l’IFA 2018 cette année, un nouvelle technologie fait son entrée et ce n’est pas n’importe laquelle puisque le salon de Berlin est synonyme du lancement des premiers téléviseurs 8K.

Avec sa technologie phare, Samsung vient d’annoncer sa nouvelle gamme de téléviseurs QLED 8K. Bien évidemment positionnée haut de gamme, la ligne Q900R sera décliné en 3 diagonales : 65 pouces, 75 pouces et 85 pouces. Cette nouvelle gamme intègre toutes les dernières technologies qu’on avait déjà sur les lignes 4K comme le HDR10+ mais la grosse nouveauté vient essentiellement du Quantum Processor 8K qui combine Intelligence Artificielle et puissance pour permettre un upscaling de qualité afin de vous assurer du contenu 8K.

Mais avant d’attaquer l’intelligence artificielle dans les TVs, parlons un peu de la 8K. Oui, la 8K, c’est cette année et c’est une réalité puisque les Q900R seront disponibles dès le 1er octobre 2018. Si on y passe dès cette année, ce n’est pas anodin. On sait que la taille moyenne d’un téléviseur chez les acheteurs est passée à 55 pouces depuis la fin de l’année dernière et que le futur se fera avec des écrans de plus en plus grands. Le hic c’est qu’en restant en 4K, passé une certaine taille, on perdrait en finesse d’affichage.

Cela s’était déjà produit avec le Full HD. Sur un 42 pouces par exemple, on ne faisait pas forcément de différences entre le Full HD et la 4K mais à partir de 49 pouces, ça devenait flagrant. Ici, la différence commence à se faire sentir au delà des 65 pouces.

Reste bine sûr sur le problème du contenu.  L’équation est simple: s’il n’y a pas de contenu, la nouvelle technologie ne sera pas adoptée. Aussi, Samsung, a pris les devants pour vous proposer du contenu 8K quelque soit votre source. Au lieu d’essayer de sublimer un processeur pour mieux gérer l’upscaling comme ce fut le cas jusqu’à maintenant, Samsung a décidé de s’aider d’intelligence artificielle pour un upscaling de qualité et ce, jusqu’à cette résolution 8K. On parle de la technologie 8K IA Upscaling.

Depuis 2013, Samsung a réuni une grosse base de données de contenus 8K. Sur ces contenus, Samsung a réduit la résolution de chacune de ces sources jusqu’au format SD (720p) afin de travailler sur des algorithmes permettant de partir de ces images SD et de revenir jusqu’à la résolution 8K. Un travail qui sert désormais de référence aux différents algorithmes utilisés par le constructeur coréen. Samsung assure qu’ils permettent une reconstitution de l’ordre de 90% (oui, on demande à voir :P).

L’avantage d’une telle technologie, c’est que le processeur Quantum Processeur 8K reste connecté en permanence à ces serveurs afin de mettre à jour sa propre base de donnée, ce qui devrait se traduire par une meilleure image au fil du temps.

De même, avec un boîtier externe qui contient toute la technologie de la TV et les connectiques, les nouvelles TVs de Samsung sont « Future-Ready » et pourront se mettre à jour uniquement en changeant le boîtier externe et non toute la TV.

Et enfin, parlons de prix puisque les Samsung Q900R seront disponibles dès ce mois d’octobre aux prix de 5000 euros pour le 65 pouces, 7000 euros pour le 75 pouces et 15000 euros pour le 85 pouces. Oui, cela peut paraître cher à froid mais pour comparaison, un QLED 4K haut de gamme, c’est un peu moins de 4000 euros.

Continue Reading

[caption id="attachment_50087907" align="aligncenter" width="719"] La Philips OLED+ 903.[/caption] On commence avec le plus alléchant de tous ces téléviseurs annoncés – et aussi le plus haut de gamme, le TV 9104. Philips est très fier du design de cette télévision et s’est d’ailleurs associé à la société de design Georg Jensen pour son aspect extérieur. L’ensemble est composé de verre et d’acier. La partie inférieure du téléviseur est dotée d’une bande en acier poli, tandis que les trois autres côtés sont en verre. L’arrière de la télévision est quant à elle en verre transparent, laissant apparaître les composants derrière un boîtier bleu mat. L’acier poli a d’ailleurs même été utilisé sur la télécommande. Téléviseur haut de gamme de Philips oblige, le TV 9104 intègre la technologie Ambilight. L’arrière du téléviseur comprend donc des LEDs qui diffusent sur le mur un halo lumineux dont les couleurs s’adaptent aux contenus de l’image. Le reste est un peu plus classique, pusique l’on a affaire à un écran 4K propulsé par un processeur P5 Perfect Picture de seconde génération. Niveau son, ce téléviseur dispose d’un “système 50 watts doté d’un haut-parleur de grave triple ring, soutenu par deux membranes passives”. Mais comme bien souvent avec ce genre de téléviseur, il vaut mieux utiliser des enceintes externes ou un kit 5.1. Le tout tourne nativement sous Android 8.0 Oreo. On ne connaît pas encore le prix et la date de sortie de ce beau joujou. Philips n’est pas encore certain de le sortir dès cette année.

Les OLED 803 et OLED+ 903

Philips a également annoncé deux nouveaux téléviseurs un peu moins luxueux, les OLED 803 et OLED+ 903. Deux appareils de 55 ou 65 pouces – sous Android TV, comme d’habitude – dont la principale nouveauté tient principalement à leur nouvelle dalle OLED. Philips annonce ainsi une luminosité maximale pouvant atteindre jusqu’à 1000 Nits, le support du HDR10 + et la fonctionnalité Perfect Natural Reality, liée au nouveau processeur P5 qu’ils embarquent tous les deux. Philips indique ainsi que ces dalles OLED de 2018 comprennent “une forme inédite et améliorée des sous-pixels, ainsi qu’un nouveau revêtement antireflet permettant d’offrir à la fois une meilleure reproduction du noir et une augmentation de 10% du rendement lumineux par rapport aux séries 2017”. Sur le papier, c’est une belle progression. Philips a également beaucoup insisté sur sa nouvelle technologie, Perfect Natural Reality. Cette dernière “calcule en direct comment améliorer la qualité de la source, la luminosité, la netteté et les performances de contraste pour donner au contenu SDR la même qualité et le même impact que le contenu HDR”. Une belle promesse qu’il faudra malgré tout vérifier de près. La principale différence entre les OLED 803 et OLED+ 903 provient du système audio embarqué du second. Pour cette version, Philips s’est en effet associé avec Bowers & Wilkins, une société anglaise spécialisé dans les casques audio et les enceintes externes. Concrètement, la OLED+ 903 bénéficie d’un meilleur caisson de basse, les enceintes medium/hautes fréquences sont placées à l’avant de la télévision et les ingénieurs du Bowers & Wilkins ont travaillé de façon logicielle sur la distorsion du son. La Philips OLED 803 sera vendue au prix de  2290 euros en version 55 pouces et 3390 euros en version 65 pouces. La OLED  803 devrait sortir dans les jours qui viennent, tandis que la 903, dont les tarifs sont encore inconnus, sera commercialisée un peu plus tard, durant le mois d’octobre.

Continue Reading

  Allumer son téléviseur ou changer de chaîne à la voix, voici ce que proposeront dès la fin de l’année les téléviseurs Philips haut de gamme, qui pourront être contrôlés par Alexa, l’assistante virtuelle d’Amazon. Pour ce faire, une application Alexa sera installée sur les téléviseurs à l’occasion d’une mise à jour de leur OS vers Android 8.0 Oreo. Il sera ensuite possible de contrôler le téléviseur à la voix à l’aide d’un appareil Alexa, comme l’Amazon Echo ou Echo Spot. Cette compatibilité est appelée “Philips Smart TV Voice Control” et sera disponible sur tous les téléviseurs de Philips de 2017 et 2018 (dont les récents TV 9104, OLED 830 et OLED+ 903 annoncé aujourd’hui) équipés d’un processeur P5. Seul problème, cette compatibilité ne prendra en compte, dans un premier temps, que les langues anglaises et allemandes. On ne sait pas encore quand le français sera disponible, Philips nous a indiqué que ce ne sera pas avant l’année prochaine.

Continue Reading

Alors que l’IFA n’a pas encore ouvert au public, LG a dévoilé aux journalistes un nouvel écran OLED particulièrement impressionnant. Le Coréen expose actuellement la première dalle OLED de 88 pouces (223 cm) en définition 8K (7680 x 4320 px). Du jamais-vu dans l’industrie du OLED, qui se révèle de plus en plus florissante. La vente d’écran de ce type devrait être multipliée par deux en 2018 et atteindre plus de neuf millions d’unités vendues en 2022. Et si la 4K s’impose doucement dans les foyers, le constructeur estime que cinq millions de téléviseurs 8K seront vendus en 2022. LG vise donc la première place du marché en ce qui concerne le très haut de gamme. La technologie OLED est souvent désignée comme la plus efficace, car elle émet sa propre lumière et ne requiert aucun rétroéclairage, à l’inverse du LCD. Ceci permet de développer des téléviseurs au contraste infini qui redéfinissent à la fois la qualité d’image et la finesse du produit. Ces modèles coûtent encore cher aujourd’hui, mais la propension des dalles à grandir sans cesse promet, d’après LG, un vrai avenir aux dalles 8K. Brian Kwon, président de la division Home Entertainment, en est persuadé.

« La technologie OLED 4K a contribué à révolutionner le secteur des téléviseurs et LG est convaincu que la technologie OLED 8K jouera le même rôle. »

Un téléviseur hors-norme, que les visiteurs du salon allemand pourront découvrir aux côtés des nouveaux modèles de la marque.

Continue Reading