Des gammes mobile et Internet plus généreuses

Orange propose six forfaits mobiles jusqu’à 150 Go de data et deux offres Internet nommées : « Livebox Up » et « Livebox ». En version Fibre, les débits sont améliorés respectivement jusqu’à 1Gb/s en descendant (300 Mb/s en montant) et jusqu’à 300 Mb/s (300 Mb/s en montant). Cette amélioration des débits est également offerte aux clients qui ont déjà des offres Fibre Orange. La gamme Open, qui regroupe Internet et mobile, s’enrichit de nouveaux packs, puisqu’il est désormais possible de composer son « pack Open Up » sur la base d’une offre Internet « Livebox Up » en y associant le forfait mobile Orange de son choix. Pour les foyers solo et les petits budgets, Orange propose aussi des « packs Open » plus généreux en data. Les clients Open ont toujours la possibilité d’ajouter jusqu’à 4 forfaits mobiles pour équiper à prix avantageux les membres de leur foyer.

Un répétiteur Wifi pour 1€

Orange livre avec ses forfaits Livebox (Livebox Up et Open Up), un répéteur wifi (Wifi ac 4×4 350mb/s) pour 1 euro (89€ – 88€ remboursés) ou 89 euros pour les autres abonnements, qui permet d’étend la couverture wifi à la maison et permet ainsi de capter même éloigné de la Livebox. Associé à la Livebox 4, il optimise automatiquement le passage du wifi de la Livebox au wifi du répéteur. Son design est assez différent des répéteurs wifi classiques, car il prend la forme d’un cadre photo. À noter que les clients disposant d’une Livebox 4 pourront également bénéficier d’une nouvelle interface digitale pour optimiser leur wifi avec la nouvelle fonction « Mon Wifi » de l’application « Ma Livebox ». Il sera ainsi possible de visualiser en un coup d’œil l’ensemble des équipements connectés au wifi et identifier les optimisations éventuelles.

Le décodeur TV UHD pour tous

Enfin, Orange lance un nouveau décodeur TV compact qui sera proposé sur toutes les offres Livebox et Open. Ce décodeur TV offre une qualité Ultra HD, le son home cinéma Dolby Atmos (avec la Fibre), une connexion wifi directe à la Livebox, ou encore le support du nouveau standard Dolby Vision. Il est livré avec sa télécommande Bluetooth plus besoin de pointer la télécommande en direction du décodeur. Il supportera à terme le tout nouveau standard Dolby Vision pour un contraste remarquable et des couleurs plus vraies que nature. Fait à base de plastique recyclé, ce décodeur consomme bien moins que le précédent et reprend l’ensemble de ses fonctionnalités. Notons également qu’il a été conçu pour faciliter la réparation et le recyclage en fin de vie. Toujours pas sous Android TV, ce décodeur est néanmoins livré avec une télécommande Bluetooth qui sera compatible avec Djingo, l’assistant virtuel multiservice d’Orange. Pour les anciens clients, le changement de décodeur vous coûtera 10 euros.

Continue Reading

Depuis quelques années, Free tient un compte Twitter parodique, @mamieducantal pour se moquer de la concurrence. L’opérateur français l’a réactivé ces derniers jours afin de commencer à teaser le lancement de très attendue Freebox V7. Tout a commencé mercredi 26 septembre dernier avec un premier tweet, moins anodin qu’il n’y paraît : https://twitter.com/mamieducantal/status/1044868695712051201 Mamie Georgette a en effet recommencé à tweeter (et retweeter) depuis mercredi dernier… pour regarder un décollage. Celui d’un nouveau produit ? Vendredi dernier, Georgette a également retweeté ce tweet : https://twitter.com/u4y0u/status/1045591994486194176 Faut-il attendre la Freebox V7 le 19 octobre ? On dirait bien un indice en tout cas. Quelques jours plus tard, un internaute a déniché un nouvel indice : l’url http://live.free.fr a été activée. Elle redirige pour l’instant sur le site de Free, mais on se doute déjà à quoi elle va servir. https://twitter.com/Odrilow/status/1045284562744594435 Surtout, Georgette a tweeté vendredi dernier un post cryptique : https://twitter.com/mamieducantal/status/1045768953405087744 Non, Georgette n’a pas laissé son téléphone allumé dans son sac à main. Comme le souligne TiinoX83, il s’agit d’un mélange de langage zoulou, de base 64 et d’hexadécimal. https://twitter.com/TiinoX83/status/1045943807420846080 Mais même une fois décodé, le message est encore cryptique. Les internautes ont en effet trouvé qu’il peut se traduire plus ou moins ainsi : « mise à jour 7h nous sommes prêts ». Mais on ne sait pas encore à quoi correspond le « hujhn ok o^|^ » au milieu du message. Dernier indice laissé samedi dernier par Georgette : son petit fils lui acheté de nouvelles enceintes. https://twitter.com/mamieducantal/status/1045943277655126017 Et certains y voient déjà l’annonce du partenariat entre Free et Devialet pour la Freebox V7. Oui, c’est vraiment tiré par les cheveux, mais le fait que le compte Twitter de Georgette soit subitement devenu très bavard depuis la semaine dernière est particulièrement suspect. [shortcode_jdg_read_also label=”La Freebox V7 est le secret le mieux gardé de Xavier Niel” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/06/22/freebox-v7-secret-mieux-garde-de-xavier-niel/” width=”1/1″ /]

Continue Reading

Cela fait un bon moment que SFR jouit d’une mauvaise réputation auprès d’une partie de la clientèle. Cela lui a d’ailleurs plusieurs fois valu la palme de l’opérateur ayant reçu le plus grand nombre de plaintes de la part des clients auprès de l’UFC-Que Choisir. Une réputation notamment due à un service client de mauvaise qualité, qui a peu à peu élimé sa base d’abonnés. Interviewé par Europe 1, Alain Weil, le PDG de la firme, a tenu à dresser un portrait du marché actuel. L’occasion pour lui de s’enorgueillir du retour des clients, qui s’explique notamment par les offres très agressives proposées sur ses abonnements RED. Selon lui, cette stratégie a permis de « recréer une dynamique en étant l’opérateur qui recrute le plus d’abonnés. » (via Les Numériques) Mais cette euphorie des promotions ne va pas durer. Le retour prévu à la croissance dès l’année prochaine s’accompagne de gros investissement pour le réseau 4G et 5G. La fibre de SFR pourrait donc voir ses prix réaugmenter, même si Mr Weill écarte les flambées d’autrefois.

« Les prix auront tendance à se stabiliser à la hausse. […] On ne retrouvera pas les prix d’autrefois et c’est très bien, mais on aura au moins les moyens d’investir. »

L’opérateur estime donc que tous les nouveaux clients qu’il vient de récupérer lui resteront fidèles en cas de changements. C’est oublier la volatilité de ces derniers, qui sont désormais habitués à changer de fournisseurs très rapidement. D’autant plus que la méfiance par rapport au SAV n’a peut-être pas complètement disparu.

Continue Reading

On sera les seuls à proposer, avec les abonnés satellites Canal, l’intégralité du football. Le discount sera très significatif. C’est en ces termes que Alain Weill, PDG de SFR invité hier chez France Inter, a détaillé l’ambition du groupe vis-à-vis de sa future offre TV.

SFR veut matcher avec vous

En effet, après avoir signé mardi après-midi un accord avec le groupe Canal +, l’opérateur français déploiera la semaine prochaine un bouquet de chaînes comprenant Canal +, RMC Sport et BeIn Sports, facturé 39 euros par mois. https://twitter.com/Sonia_Devillers/status/1042344121921429504 En revanche, pas la peine de sabrer le champagne tout de suite, puisque cette offre ne concerne que les abonnés SFR. De leur côté, les personnes ayant souscrit à un abonnement chez Canal Sat’ devraient avoir accès à RMC Sports (sans précision concernant un éventuel surcoût). Quoi qu’il en soit, l’offre de SFR reste intéressante puisque pour regarder la quasi-totalité des matchs de football, il faut aujourd’hui débourser une cinquantaine d’euros par mois, voire plus, entre l’abonnement à BeIn Sports, celui de Canal + et enfin à RMC Sports.  

Continue Reading

La semaine dernière, Apple dévoilait en grande pompe sa dernière fournée d’iPhone, les biens nommés iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max. La firme de Cupertino s’est aussi brièvement attiré les foudres des consommateurs lorsqu’ils ont découvert que l’entreprise américaine avait encore augmenté les prix de ses appareils. Ainsi, dans sa version basique, l’iPhone XS est vendu 1159 euros, alors que l’iPhone XS Max affiche un tarif de départ de 1259 euros.

Orange, Bouygues, SFR, Free, qui s’en sort le mieux ?

Si la différence ne devait pas non plus être immense, le prix de ces iPhones peut varier d’un opérateur à l’autre. Reste à savoir quelle formule vous convient. Si vous n’avez pas peur de vous engager, SFR est l’écurie vers laquelle se tourner. L’iPhone XS est ainsi vendu 599 euros, puis 8 euros par mois pendant deux ans, auxquels s’ajoutent 30 euros de forfait Power 50 Go durant un an, qui évoluent en 45 euros mensuels l’année suivante. Soit un total, sur deux ans de 1691 euros (en incluant le forfait). Bouygues, de son côté, propose l’iPhone XS à 599,90 euros, puis 8 euros par mois pendant deux ans. Il faut ajouter un forfait 70 Go, coûtant 30,99 euros mensuels pendant un an, puis 45,99 euros par mois. Votre iPhone XS, forfait inclus, vous revient alors à 1715,66 euros.   Orange reste le plus cher avec un téléphone à 599,90 euros, à condition de prendre un engagement de 24 mois sur un forfait Jet 80 Go (minimum) facturé 54,99 euros/mois pendant un an, puis 69,99 euros/mois la seconde année. Ce qui donne une facture totale de 2099,66 euros.

Désengagez-vous qu’ils disaient

La donne change si vous préférez acheter un téléphone seul. Le mauvais élève est ici SFR, qui propose les iPhone aux mêmes tarifs qu’Apple. Free, pourtant réputé pour proposer les téléphones nus à prix bas, vend les iPhone XS et XS Max à 1139 euros et 1239 euros, soit une baisse de 20 euros. Orange va un peu plus loin en baissant la facture de 29 euros avec un iPhone XS à 1129,90 euros et un iPhone XS Max à 1229,90 euros. Les bons élèves sont donc Bouygues et Sosh, qui réduisent le prix des smartphones de 30 euros, en proposant tous les deux l’iPhone XS à 1129 euros et l’i Phone XS Max à 1229 euros. [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

La concurrence a largement eu le temps de s’installer sur le créneau, mais cela n’empêche pas NRJ Mobile d’essayer de se dénicher une petite place. L’opérateur mobile virtuel vient, en effet, de lancer sa première box Internet 4G.

Une offre abordable

Pour attirer la clientèle, NRJ Mobile mise sur un tarif moindre et un débit descendant à 100 Mbit/s. Attention toutefois, l’opérateur ne précise pas quel est le débit minimum. Pour profiter de l’offre, les intéressés devront débourser 29,99 euros par mois, et s’engager sur un an. Pour 5 euros de plus, NRJ Mobile fourni une option TV via une box Android TV. https://www.youtube.com/watch?v=d5SjZ_L6Vns Pour ce qui est du data, l’offre propose une couverture Internet mobile jusqu’à 1 téra. Pour son réseau, NRJ Mobile s’appuie sur ceux de Orange, SFR et Bouygues Telecom. En revanche, a contrario de ses concurrents, l’opérateur a fait appel à Alcatel pour la conception de sa box, et non Huawei.  

Continue Reading

Une hausse de 2 euros par mois en contrepartie d’un quota de données revu à la hausse (de 2 à 10 Go). Voilà la surprise qui attend certains abonnés Orange à partir du 1er octobre prochain. Comme le révèle l’UFC-Que Choisir, tous n’ont cependant pas apprécié la proposition ni la manière de faire de l’opérateur. Certes Orange a envoyé à tous les abonnés concernés un courrier leur annonçant cette hausse à venir. Et ces derniers ont la possibilité de refuser le deal. Mais s’ils ne veulent pas subir la hausse, ils doivent prendre le temps de manifester explicitement leur refus en se rendant sur leur espace client en ligne.

Un délai pour annuler

Si cette manière de faire peut déplaire, elle est toutefois légale dès lors que l’opérateur laisse à ses abonnés la possibilité de refuser l’augmentation et de résilier son contrat, explique l’UFC Que Choisir. Orange n’est d’ailleurs pas le seul à l’employer. SFR, Bouygues Télécom ou Free s’étaient déjà retrouvés dans le radar de l’UFC Que-Choisir pour des faits similaires. A noter que même après que la hausse de tarif, les clients disposeront d’un certain délai pour l’annuler. Dans le courrier publié par l’UFC , le délai proposé à un des abonnés concernés s’étend par exemple jusqu’au 5 janvier prochain.

Continue Reading

Le HUAWEI AI Cube peut répondre à de nombreux besoins de connectivité provenant de tous les appareils connectés de la maison grâce à sa connectivité WIFI, 4G et LTE. L’installation du routeur est simple et intuitive puisqu’il suffit de brancher une carte SIM 4G afin d’établir une connexion internet à haut débit sur une LTE de catégorie 6 (liaison descendante jusqu’à 300 Mbps). Grâce à son routeur dual-bande capable de fonctionner sur les canaux de 2,4 GHz et 5 GHz et de transmettre les données sur le LAN jusqu’à 1 200 Mbps, le HUAWEI AI Cube est également compatible avec le Wi-Fi standard 802.11ac. Le HUAWEI AI Cube embarque l’assistant vocal Alexa d’Amazon, permettant ainsi d’écouter très facilement de la musique, de contrôler les appareils connectés de la maison et d’accéder à plus de 50 000 Skills. Pour avoir accès à ces fonctionnalités, il suffit simplement de faire la demande au HUAWEI AI Cube. https://www.youtube.com/watch?v=1a96ju64MAA En ce qui concerne la performance des haut-parleurs, le HUAWEI AI Cube a été créé avec une large cavité sonore de 400 ml et un diaphragme en aluminium, ce qui lui permet d’offrir un son de qualité supérieure à moyen et haut régime, et d’intégrer des basses complètes et équilibrées. L’optimisation du son est également rendue possible grâce à la solution audio HUAWEI Histen qui ajoute notamment des basses virtuelles, un égaliseur de son, un amplificateur à réglage automatique du gain et une reconnaissance vocale à distance. Par ailleurs, l’enceinte a été conçue de façon que les ports soient cachés sous la base (USB, Ethernet, SIM). Le HUAWEI AI Cube devrait être commercialisé en France dans les mois à venir à un prix encore inconnu.

Continue Reading

[caption id="attachment_50087459" align="aligncenter" width="640"] Un vieux téléphone fixe à cadran. Crédit image : Ian Britton via Flickr.[/caption] Le téléphone fixe des années 70 va donc officiellement être enterré à la fin de l’année. Orange l’a annoncé au Parisien ce week-end en indiquant qu’à partir du 15 novembre prochain, l’opérateur ne permettra plus de souscrire à un abonnement RTC. Pour bénéficier d’un téléphone fixe à son domicile, il sera obligatoire, pour ceux qui déménagent ou qui sont nouveaux clients chez Orange, de posséder une box Internet. Et donc de souscrire à un abonnement Internet.

Le début des coupures est attendu pour 2023

Orange s’est voulu rassurant dans sa communication sur la fin des lignes fixes. Ces dernières ne seront pas coupées au 15 novembre prochain. Elles continueront de fonctionner au moins jusqu’en 2023, puisqu’entre 2023 et 2028 Orange compte couper progressivement le réseau RTC, communes après communes. Une date lointaine qui s’explique par le fait que parmi les 20 millions d’utilisateurs qui souscrivent à une ligne fixe, 9,4 millions n’ont pas de connexion Internet. [shortcode_jdg_read_also label=”Orange : La fin du téléphone fixe, c’est pour bientôt” url=”https://www.journaldugeek.com/2016/02/18/orange-la-fin-du-telephone-fixe-cest-pour-bientot/” width=”1/1″ /] Orange affirme s’être déjà préparé et a effectué une expérimentation en Bretagne, dans le Finistère, où il a progressivement coupé le téléphone fixe. « L’opération est un succès. On n’observe pas de réticence sur ce type de technologie ni d’inquiétude sur l’installation », a déclaré un représentant d’Orange au Parisien. « Il y aura des équipements simplifiés pour les personnes âgées » ajoute-t-il. Orange se veut aussi rassurant sur le fait que le téléphone fixe ne va pas disparaître ou ne plus fonctionner du tout dans une dizaine d’années. « L’État est le garant de ce service afin que chaque Français ait accès à un service téléphonique de qualité à un prix raisonnable. » a déclaré Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie au micro du Parisien. « Néanmoins, rien n’oblige à ce que ce service utilise la technologie RTC, Orange est libre d’utiliser la technologie de son choix. »

Les entreprises, premières concernées par la fin du RTC

Reste que ce n’est finalement pas tant les personnages âgés que les entreprises qui sont surtout concernées par la fin des lignes fixes. Le Parisien explique ainsi qu’en France 70 % des entreprises sont encore connectées en RTC. Et quand on sait qu’une grande partie des terminaux de paiement par carte bleue passe par l’ancien réseau téléphonique, cela va forcer les professionnels à s’équiper et à investir dans des box Internet. Voilà bien une chose que vous pourrez raconter à vos petits-enfants : « J’ai connu le téléphone quand il était encore fixe, moi ». Avant que ces derniers vous demandent d’arrêter de baver sur votre chemise et ne se moquent de vous parce que vous êtes incapable de tenir plus de 5 minutes leurs lunettes de réalité augmentée de dernière génération.

Continue Reading