Ces chercheurs travaillent sur des interfaces « organiques » qui peuvent s’adapter à n’importe quelle forme grâce à des écrans flexibles. Le nouveau produit issu de cette réflexion est une tablette contenue dans un cylindre : l’utilisateur peut à sa convenance en dérouler l’écran présent à l’intérieur.

À réduire à la taille d’un stylo

L’appareil, inspiré par les papyrus et les parchemins de l’ancien temps, a été baptisé MagicScroll. Le principe est astucieux : les informations s’affichent tout autour du rouleau, et si on a besoin d’en voir plus ou d’avoir sous les yeux une surface d’écran plus importante, il suffit de « tirer » sur l’écran. On obtient ainsi une dalle pouvant aller jusqu’à 7,5 pouces. Posé contre l’oreille, l’appareil peut même servir à téléphoner (même s’il est imposant, c’est vrai). https://www.youtube.com/watch?v=hR6UMm4LcOc Actuellement, le MagicScroll est évidemment un prototype. La résolution de son écran (2K) ne peut rivaliser avec celle d’un smartphone haut de gamme actuel, et puis les finitions sont à améliorer (le rouleau est imprimé en 3D). Toutefois, le concept est bien vu et le format cylindrique est plus facile à manipuler et à tenir à une main qu’une tablette. Les créateurs de l’appareil ont même pensé à y intégrer une caméra qui permet de l’utiliser comme une WiiMote. Les chercheurs de l’université basée en Ontario ont l’ambition de poursuivre le développement du MagicScroll, pour le miniaturiser à la taille d’un stylo.

Continue Reading