Siège sur vos données

L’information a de quoi faire peur et c’est pourtant bien une réalité. Un simple message reçu et la console de Sony peut être briquée. Bien heureusement, ce hack ne concerne pas les données personnelles qui peuvent être enregistrées sur nos comptes PS Store comme la carte bleue et l’adresse privée. Néanmoins, l’expérience n’est pas très agréable à vivre pour autant. Depuis ce week-end, plusieurs joueurs de Rainbow Six: Siege ont reçu un message anonyme en arrivant au niveau Diamant du jeu d’Ubisoft. Et après lecture de ce dernier, ils ont été forcés à re-paramétrer la PS4 afin qu’elle retrouve sa configuration d’usine. « Il y a un glitch qui brique votre console et vous force à faire un retour à la configuration d’usine. Même un effacement du message depuis l’application mobile ne fonctionne pas. Cela m’est arrivé pendant une partie de Rainbow Six : Siege. Un joueur de l’équipe adverse a utilisé un faux compte pour envoyer le message qui a fait crasher toute mon équipe. Nous avons tous dû réinitialiser la console en configuration d’usine. Un seul de nos gars n’a pas été affecté et c’est celui qui ne pouvait recevoir que des messages privés », affirment les joueurs sur Reddit.

Sony répond

La seule solution pour éviter d’être affectée à l’heure actuelle est donc de ne pas autoriser les messages de personnes inconnues dans les paramètres de la console. Néanmoins, si le mal est fait et que votre PlayStation est touchée, il suffit de passer en mode sans échec pour restaurer les paramètres sans pour autant perdre ses données. Contacté par plusieurs utilisateurs depuis quelques heures, Sony vient enfin de réagir en affirmant : « Nous sommes au courant de la situation et planifions actuellement une mise à jour du système d’exploitation qui résout ce problème. » Une mise à jour de la PS4 (et de Rainbow Six: Siege ?) devrait donc logiquement être déployée dans les jours à venir. En attendant, faites attention aux messages que vous recevez sous peine de supprimer des centaines d’heures de jeu en un battement de cil.

Continue Reading

2019 sera une année de délivrance pour certains utilisateurs du Playstation Network. Et pour cause, la fonctionnalité de changement de pseudo sera disponible pour les membres du PSN. La procédure se déroulera de la même façon que sur le Xbox Live. La première modification sera gratuite alors que les autres changements seront facturés 9,99 euros pour un compte normal, 4,99 euros pour les abonnés PlayStation Plus.

13 ans après le lancement, les modifications sont possibles

Cette nouveauté fera partie d’une future mise à jour de la PlayStation 4. Sony a donné quelques précisions sur les modifications “Quand vous changez votre ID, vous aurez la possibilité d’afficher votre ID précédent avec votre nouvel ID afin de permettre à vos amis de vous reconnaître. Une fois que vous avez pris la décision d’afficher ou non votre ancien ID, vous ne pourrez plus modifier cela une fois le processus de changement terminé“. À noter que les jeux sortis après avril 2018, ainsi que la grande majorité des jeux parus avant la date, seront compatibles avec ce changement.

Continue Reading

[caption id="attachment_50093510" align="aligncenter" width="1399"] Rendu d’artiste / Crédits : Joseph Dumary[/caption] Le futur de la console de jeu reste incertain, mais les géants du jeu vidéo s’organisent. Interviewé par le Financial Times, Kenichiro Yoshida, le PDG de Sony, a confirmé à demi-mot que la PlayStation 5 verrait bien le jour. La PlayStation 4 et 4 Pro ne seront donc pas les dernières de leur lignée. “Actuellement, ce que je peux dire c’est qu’il est nécessaire d’avoir un hardware de prochaine génération” Alors que le jeu sur mobile connait un succès fulgurant et que les acteurs du cloud gaming se multiplient (GeForce Now, Playstation Now, Shadow, Blacknut…), Sony entend bien conserver une machine physique au moins pour la génération à venir. On imagine que les ventes très encourageantes de la PlayStation 4 ou de la Switch ont dû confirmer l’attachement des joueurs à ce type d’appareils. Ces déclarations contrôlées présagent-elles d’une annonce plus claire au prochain E3 2019 ? La grand-messe du jeu vidéo marquera les presque six années d’existence de la machine actuelle. Il ne sera donc pas choquant d’en entendre parler. Cela n’empêche pas la firme nippone de déjà proposer 500 titres via le Playstation Now. Un système qui devrait continuer à se développer, d’autant plus que Microsoft travaille actuellement sur xCloud, son propre service de streaming vidéo.

Continue Reading

Sony est agacé

Le constructeur japonais vient de porter plainte contre Eric David Scales auprès du tribunal de Californie. L’homme, qui se fait appeler Blackcloack13 sur eBay est accusé de violation du droit d’auteur et violation du DMCA (Digital Millennium Copyright Act), une loi américaine visant à améliorer la législation de la propriété intellectuelle adaptée à l’ère numérique. Ce dernier a en effet revendu plusieurs PS4 Slim jailbreakées à des clients, les consoles contenant directement plusieurs jeux au sein de leur disque dur. Sony demande ainsi qu’Éric David Scales arrête de vendre des PS4 sur des sites marchands, mais également qu’il arrête de hacker la console, qu’il paye un montant de dommages et intérêts non révélé et enfin qu’il lui rende l’ensemble des PS4 jailbreakées. Selon le rapport effectué par Torrent Freak, l’homme a profité d’une faille système présente sur les versions inférieures à la version 4.55 de l’OS de la PS4 pour pouvoir télécharger et installer directement des jeux sur la machine. Ainsi, Eric David Scales vendait des consoles avec plusieurs jeux comme God of War, Call of Duty : WWII, Helldivers ou Everybody’s Golf directement installés sur le disque dur de la console. Le tarif de ces PS4 était de 499 dollars avec la promesse « de ne pas avoir besoin d’acheter un seul jeu à l’avenir ». Sony affirme que cet hacker américain passait par une société pour réaliser ces ventes. Il avait même créé un site pour encourager les gens à « pirater les jeux plutôt que de les payer » et donnait quelques conseils pour jailbreaker ses PS3 et PS4. Eric David Scales, qui n’a toujours pas répondu à la convocation du tribunal, reste injoignable. Pendant ce temps, d’autres vendeurs continuent de mettre à disposition leurs PS4 jailbreakées sur eBay…

Continue Reading

Il sera (peut-être) possible de changer d’identifiant sur le Playstation Network. L’information vient du journaliste de Kotaku, Jason Schreier. Alors que son concurrent Xbox donne la possibilité à ses joueurs de changer de nom à tout moment, PlayStation ne propose pas cette fonctionnalité, et ce, depuis sa création. Mais les choses pourraient changer, à en croire Jason Schreier.

Depuis plusieurs mois, les développeurs travaillent sur ce changement

Et pour cause, le journaliste a obtenu des informations sur les prochaines mises à jour du PSN. Selon des développeurs, qui sont restés anonymes, il sera possible de changer d’identifiant dans un avenir proche. Les développeurs travaillent depuis plusieurs mois et ce sont les réglages initiaux qui rendent la tâche plus compliquée que prévu. Un quatrième informateur a même donné un aperçu d’un document venant de Sony, donnant les indications pour donner éditer son nom d’utilisateur. Certains utilisateurs pourraient voir d’un bon œil cette information, au vu des nombreux noms souvent folkloriques de la plateforme.

Continue Reading

HTC, qui fait partie de ces fabricants qui misent beaucoup sur la blockchain, a dévoilé son ambition cette année avec l’Exodus, un smartphone ultra-sécurisé dont on attend des nouvelles (il doit toujours être lancé cet automne). Sikur n’a pas attendu le constructeur de Hong-Kong pour se faire un nom sur ce marché.

Le bitcoin au chaud

Après avoir lancé le SikurPhone en février, l’entreprise récidive mais cette fois, uniquement avec un logiciel ; le matériel n’est autre que des Xperia de Sony, en l’occurrence le XZ1 doté d’un Snapdragon 835, de 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, une batterie de 2.700 mAh, un appareil photo au dos de 19 mégapixels et 13 mégapixels à l’avant. L’autre appareil est le moyen de gamme XA2, qui intègre un Snapdragon 630, 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, un capteur photo de 23 mégapixels à l’arrière et une batterie de 3.300 mAh. Les prix de ces smartphones modifiés par Sikur sont de 850 $ pour le XZ1 et de 650 $ pour le XA2. Rien ne change au niveau des composants, par contre Sikur y a installé son système d’exploitation SikurOS. Cette plateforme se fait fort de sécuriser le stockage des actifs monétaires virtuels et leurs échanges. On y trouve ainsi un wallet pour garder au chaud ses précieuses cryptomonnaies, une messagerie, et une fonction pour effacer le contenu de l’appareil à distance. Sikur va proposer une boutique d’applications qui ont elles aussi la sécurité au cœur de leurs préoccupations. Quant au SikurPhone, il est toujours d’actualité et une nouvelle version sera disponible mi-octobre.

Continue Reading

Après une évaluation approfondie, Sony Interactive Entertainment a trouvé un moyen d’implanter le support de fonctions multiplateformes pour certains contenus tiers. Nous sommes conscients que les joueurs de PS4 ont attendu avec effervescence une mise à jour, et nous sommes reconnaissants de la patience sans faille de la communauté tandis que nous cherchions une solution.” Tels sont les mots John Kodera, président de SIE, pour annoncer l’arrivée (tardive) du cross-plateforme sur PS4.

Changement de fusil d’épaule

Il faut dire que depuis l’arrivée de Fortnite sur Switch et la découverte par les joueurs de l’impossibilité d’utiliser son compte associé au PSN sur la console hybride de Nintendo, les fourches et les torches se sont levées contre Sony. Un incendie qui au lieu d’être rapidement éteint, a été entretenu par les déclarations maladroites de l’entreprise en juin dernier, ou des récents propos de Kenichiro Yoshida, l’actuel PDG de Sony. “Nous envisageons cette version bêta comme une occasion de conduire des tests rigoureux qui assureront la meilleure expérience de jeu multiplateforme sur PlayStation, tout en prenant en compte l’expérience utilisateur dans des perspectives techniques et sociales“, détaille John Kodera. Arrive donc dès aujourd’hui une bêta ouverte de cross-plateforme sur Fortnite, premier titre d’une liste encore à définir. Ainsi, la progression, le commerce et bien entendu le jeu seront pris en charge aussi bien sur PS4, Xbox One, Switch, Android, iOS, PC ou Mac.  

Continue Reading

Un retour inattendu

45% plus petite que la PlayStation originale, deux manettes classiques, une prise HDMI pour être compatible avec l’ensemble des téléviseurs modernes. La PS Classic fait forcément saliver les joueurs fans de rétro-gaming. Annoncée avec vingt titres déjà installés sur son disque dur, la console s’est dévoilée un peu plus durant le Tokyo Game Show. Ainsi, on apprend qu’aucune version comprenant la première génération de DualShock (avec des joysticks analogiques) n’est prévue. Il faudra donc faire avec les manettes originales. Autre information importante : mis à part les 20 jeux qui seront préinstallés, aucun autre titre ne sera ajouté par la suite. Et il ne sera pas possible d’en ajouter via le PSN puisque la console ne sera tout simplement pas connectée au service en ligne de Sony. Le constructeur japonais n’aurait pas l’intention de mettre en place un véritable suivi pour sa petite machine qui aura surtout comme objectif de se vendre pour Noël… Enfin, dernière précision qui a son importance, certains titres pourront changer en fonction du marché où seront vendues les Playstation Classic. Cela signifie donc que certains jeux seront exclusifs à l’Asie, d’autres à l’Amérique et l’Europe. https://www.youtube.com/watch?v=YTYnNZRJscQ

Metal Gear et Tomb Raider de la partie ?

Reste qu’on a hâte de savoir quelles seront les expériences proposées sur cette petite console rétro à part les cinq premiers annoncés qui sont Final Fantasy VII, Tekken 3, Ridge Racer Type 4, Jumping Flash et Wild Arms. À la rédaction, on a déjà quelques coups de cœur qu’on adorerait voir présents sur le petit disque dur de la machine et qui justifieraient un peu plus son prix de 99,90 euros :

  • Alvin aimerait que le premier Tomb Raider soit de la partie.
  • Pour Jules, c’est bien l’excellent Rayman 2 qui doit être installé.
  • Henri envisagerait de la passer à la caisse si le tout premier ISS était jouable, mais aussi l’indémodable Pandemonium.
  • Pour ma part, il est impossible que Metal Gear Solid et Soul Reaver ne fassent pas partie du catalogue de la console.
  • Greg adorerait que Carmageddon et Destruction Derby soient présents.

D’autres excellents jeux pourraient aussi être préinstallés comme Tony Hawk, Gran Turismo, Wipeout ou Silent Hill. On attend d’avoir la confirmation de la part de Sony dans les prochaines semaines. Et vous, quels sont les jeux qui doivent être absolument sur cette PS1 Classic pour envisager de passer à la caisse ? Quoi qu’il en soit, la console sera disponible le 3 décembre prochain dans le monde. https://www.youtube.com/watch?v=hDqF1DxorTI

Continue Reading

Si la PS One, sortie en septembre 2000 se veut 30% plus petite que la première PlayStation, la PS Classic va plus loin en réduisant la taille de sa grande soeur de 45%. Forte d’un port HDMI, et du câble qui va avec, la console fait cependant l’impasse sur l’adaptateur secteur USB.

(Presque) comme à l’époque

Sans surprise, le bouton “Power” sert à allumer/éteindre la console. La touche “Reset” permet, elle, de mettre les différents jeux en pause. Enfin, le bouton “Open” a été pensé pour changer les diverses galettes virtuelles. Elle est livrée avec deux répliques de la manette emblématique, sans les joysticks, la Dual Analog n’étant sortie qu’en 1997, soit trois ans après l’arrivée de la PlayStation sur le marché et peu de temps avant la première DualShock. https://www.youtube.com/watch?v=YTYnNZRJscQ Côté jeux, la PlayStation Classic arrive avec 20 titres préinstallés, dont Final Fantasy VII, Jumping Flash, Tekken 3, Wild Arms et Ridge Racer Type-4. Le reste des titres sera dévoilé au compte-goutte par Sony jusqu’au 3 décembre prochain, date à laquelle Sony prévoit de déployer sa console chez les revendeurs. Encore un hommage à la première PlayStation puisque cette dernière est arrivée sur les étals japonais le 3 décembre 1994. Reste la question du prix. Sony prévoit de commercialiser sa PlayStation Classic au tarif de 99,99 euros au sein de nos vertes contrées. [content-egg-block template=offers_list]

Continue Reading

Mauvaise nouvelle pour les joueurs PlayStation qui espéraient que la grogne de la communauté Fortnite suffirait à faire plier Sony pour qu’il débloque le cross-plateforme sur le bébé d’Epic Games, et leur permettent ainsi de s’amuser avec les joueurs Switch ou Xbox One. Kenichiro Yoshida, le PDG de Sony,a fait savoir dans une interview pour Press Association lors de l’IFA, que la PS4 offrait la meilleure expérience de jeu pour Fortnite.

Faire une croix sur le cross-plateforme

“Concernant le cross-plateforme, nous pensons toujours que la PlayStation est le meilleur support pour jouer. J’estime que Fortnite, en partenariat avec la PlayStation 4, est la meilleure expérience que l’on peut proposer aux joueurs. Cela nous est déjà arrivé d’ouvrir le cross-plateforme avec le PC et d’autres constructeurs dans les cas où cela offrait une expérience utilisateur optimale. Voilà comment nous pensons le cross-plateforme”, a ainsi expliqué Kenichiro Yoshida. [shortcode_jdg_read_also label=”Si Sony ne veut pas de cross-platforme console, c’est avant tout pour l’argent” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/06/20/sony-ne-veut-de-cross-platforme-console-cest-largent/” width=”1/1″ /] Bien qu’il ne gère pas directement la division PlayStation de Sony, Kenichiro Yoshida estime que la compétition entre Sony, Microsoft et Nintendo est une “chose saine” aussi bien pour l’entreprise que pour l’industrie. Sony ne prévoit donc pas d’activer le cross-plateforme entre PS4 et le reste des consoles concernant Fortnite. Les joueurs devront donc continuer à se créer un nouveau compte s’ils veulent s’amuser sur la machine de Sony.  

Continue Reading