Comme nous vous l’expliquions il y a peu, Samsung aimerait introduire ses innovations sur les appareils milieu de gamme avant de les intégrer sur les familles S et Note. Un bon moyen, selon le coréen, de séduire les millenials qui n’ont pas le même pouvoir d’achat. C’est dans cette optique que la firme pourrait intégrer des processeurs Snapdragon 845 sur le prochain Galaxy A7. Mais ce n’est pas tout. Le site néerlandais Galaxy Club explique avoir récupéré des rendus presse du smartphone et ces derniers montrent la présence d’un triple capteur photo en haut à gauche de la face arrière. [gallery link="file" ids="50090743,50090744"] Ce type de capteur est pour l’instant destiné aux appareils haut de gamme et il serait donc étonnant de le retrouver sûr du milieu de gamme. Précisons toutefois que le prix du A7 n’est pas encore connu, et que toutes ces nouveautés seraient intéressantes à condition que le tarif reste contenu. Le reste est assez classique puisque l’on aperçoit un écran au ratio 18 : 9 et un revêtement bleu ou noir qui ressemble à du verre. Le site précise qu’il pourrait embarquer 4 Go de RAM et un SoC Exynos 7885 mais ces informations restent à prendre avec des pincettes. [gallery link="file" ids="50090745,50090746"] On devrait en savoir plus dès le 11 octobre prochain lors d’un événement spécial nommé « 4x Fun ». Le nombre exact de capteurs présent sur le A7…

Continue Reading

Un nouveau leak nous dévoile un peu plus les Pixel 3 et 3 XL. Et cette fois, il s’agit du premier rendu presse. Dévoilé par le site nieuwemobiel.nl, les images nous confirment le design général des deux téléphones. Le Pixel 3 XL aura bien une large encoche. Et le Pixel 3 ressemblera beaucoup au Pixel 2XL de l’an dernier avec son format 18:9. Ces rendus nous montrent également une des coques officielles de l’appareil. Cette jolie coque en tissu sera commercialisée en même temps que les téléphones et sera vendue en option.

Un coloris rose à l’étude ?

Comme le note 9to5Google, le fond d’écran visible sur le visuel pourrait également être un des fonds proposés sur les Pixel 3. En l’occurrence, il s’agit d’un fond d’écran sombre avec un grand chiffre qui se détache dans les tons gris clair. Nous en saurons plus sur les deux smartphones de Google lors de leur lancement officiel le 9 octobre mais nous disposons déjà d’un important faisceau d’indices. Les Pixel 3 et 3 XL ont en effet été l’objet de très nombreux leaks. Le premier devrait avoir un écran de 5,3” et le second un écran de 6,2. Les deux téléphones devraient également proposer la recharge sans-fil, des Snapdragon 845 ainsi que la toute dernière version d’Android. Ils devraient être proposés dans au moins trois coloris (noir, blanc, et vert menthe) auxquels pourraient même venir s’ajouter le rose. Google aurait également choisi d’y intégrer un unique capteur photo, à l’heure où la concurrence en intègre deux, voire trois. [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

Parmi les différents iPhones présentés lors de la dernière Keynote d’Apple, le modèle le plus abordable coûte 859 euros (l’iPhone XR) tandis que le plus cher est proposé à 1659 euros (iPhone XS Max 512 Go), soit presque une fois et demie le SMIC français. Des tarifs qui ont évidemment provoqué une vague de commentaires outrés, mais également des piques de la part de la concurrence. La marque, qui ne cache plus son image luxueuse, n’a eu de cesse d’augmenter ses tarifs. En 2007, le premier iPhone avait été lancé à 399 euros, tout en étant largement subventionné par les opérateurs. Il n’était alors pas possible de prendre des vidéos et il fallait se contenter de 8 Go de stockage. En dix ans, le prix de ce dernier a donc plus que doublé. Les caractéristiques de l’appareil ont bien sûr bien évolué, notamment grâce à l’amélioration de la mémoire flash, l’implémentation de double module photo ou encore l’intégration de dalle OLED. Pourtant, le prix de construction de ce dernier n’a pas véritablement flambé. Le Figaro indique qu’Apple dépense 288 dollars pour un iPhone 8 contre 2017 dollars pour un iPhone 5. Une évolution des prix qui ne suit certainement pas celle du smartphone dans les magasins. Cela ne semble pas avoir refroidi les fans de la marque durant toutes ces années, qui soulignent à raison que rien ne les oblige à acheter. Mais Apple est-il allé trop loin cette fois-ci ? Il faudra attendre les premiers chiffres de vente pour le savoir.

Continue Reading

Pour ses utilisateurs technophiles, OnePlus a développé, en collaboration avec Google, une série de crypto-challenges ouverte à tous et fonctionnant sous Android. Le jeu a été écrit par Sleep Deprivation Lab, et consiste en une série de défis qui nécessitent à la fois adresse et vitesse. Les joueurs seront guidés à travers une succession de défis à la fois physiques et numériques pour continuer leur progression. Seuls les 1 000 premiers à réussir les trois premiers challenges seront qualifiés pour la suite et recevront le microcontrôleur qui leur permettra éventuellement de remporter l’épreuve. Des récompenses seront offertes à différentes étapes du jeu, mais un seul remportera le grand prix, un équipement de jeu complet d’une valeur de 30 000$. C’est une course contre la montre, et le compte-à-rebours a déjà commencé. L’expérience commence sur crackables.oneplus.com. https://www.youtube.com/watch?v=r-3iathMo7o

Continue Reading

La semaine dernière, Apple dévoilait en grande pompe sa dernière fournée d’iPhone, les biens nommés iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max. La firme de Cupertino s’est aussi brièvement attiré les foudres des consommateurs lorsqu’ils ont découvert que l’entreprise américaine avait encore augmenté les prix de ses appareils. Ainsi, dans sa version basique, l’iPhone XS est vendu 1159 euros, alors que l’iPhone XS Max affiche un tarif de départ de 1259 euros.

Orange, Bouygues, SFR, Free, qui s’en sort le mieux ?

Si la différence ne devait pas non plus être immense, le prix de ces iPhones peut varier d’un opérateur à l’autre. Reste à savoir quelle formule vous convient. Si vous n’avez pas peur de vous engager, SFR est l’écurie vers laquelle se tourner. L’iPhone XS est ainsi vendu 599 euros, puis 8 euros par mois pendant deux ans, auxquels s’ajoutent 30 euros de forfait Power 50 Go durant un an, qui évoluent en 45 euros mensuels l’année suivante. Soit un total, sur deux ans de 1691 euros (en incluant le forfait). Bouygues, de son côté, propose l’iPhone XS à 599,90 euros, puis 8 euros par mois pendant deux ans. Il faut ajouter un forfait 70 Go, coûtant 30,99 euros mensuels pendant un an, puis 45,99 euros par mois. Votre iPhone XS, forfait inclus, vous revient alors à 1715,66 euros.   Orange reste le plus cher avec un téléphone à 599,90 euros, à condition de prendre un engagement de 24 mois sur un forfait Jet 80 Go (minimum) facturé 54,99 euros/mois pendant un an, puis 69,99 euros/mois la seconde année. Ce qui donne une facture totale de 2099,66 euros.

Désengagez-vous qu’ils disaient

La donne change si vous préférez acheter un téléphone seul. Le mauvais élève est ici SFR, qui propose les iPhone aux mêmes tarifs qu’Apple. Free, pourtant réputé pour proposer les téléphones nus à prix bas, vend les iPhone XS et XS Max à 1139 euros et 1239 euros, soit une baisse de 20 euros. Orange va un peu plus loin en baissant la facture de 29 euros avec un iPhone XS à 1129,90 euros et un iPhone XS Max à 1229,90 euros. Les bons élèves sont donc Bouygues et Sosh, qui réduisent le prix des smartphones de 30 euros, en proposant tous les deux l’iPhone XS à 1129 euros et l’i Phone XS Max à 1229 euros. [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

Avec son écran qui occupe 91,8% de la surface, le ZTE Nubia Z18 devrait proposer une expérience visuelle des plus agréables. Mais à vrai dire, c’est plutôt le Z18S qui intrigue la presse. Ce dernier devrait en effet proposer un second écran au dos de l’appareil. Un concept déjà vu sur le Meizu Pro 7, mais largement plus abouti, comme le montre cette vidéo postée sur YouTube. Il est cette fois-ci possible de disposer de son OS complet et de ses applications. https://youtu.be/p3mzYRRoV2M On remarque par ailleurs que le smartphone n’est pas équipé de module photo frontal. Un choix logique puisque l’écran arrière vous permet de voir parfaitement ce que vous prenez comme cliché. Il devrait par ailleurs être compatible avec la fonction Always On, qui permet d’afficher des informations même lorsque l’écran est éteint. Étant donné qu’il est impossible de placer un lecteur d’empreinte à l’arrière, et que la face avant est trop grande, ZTE aurait opté pour un lecteur sur la tranche. Les utilisateurs n’auront donc pas droit à un capteur sous l’écran. Hormis les quelques possibilités en photos, on a quand même bien du mal à voir ce que pourra apporter ce type de design.

Continue Reading

Le géant coréen célébrera bientôt les dix ans d’existence de sa gamme Galaxy sur le marché, et espère bien marquer le coup pour la sortie de son S10. Interviewé par la presse chinoise lors d’une récente conférence de presse, DJ Koh, le patron de la branche mobile, a déclaré qu’il fallait s’attendre à des changements de design « très significatif » (via Sammobile). Sorti un an après le S8, le Galaxy S9 a effectivement repris un design similaire, ne succombant pas à la mode de l’encoche initiée par l’iPhone X. Rien de bien étonnant puisque la firme fonctionne en apportant des innovations majeures une année sur deux, et peaufine sa formule avec le modèle suivant. Le Galaxy S10 est donc attendu au tournant. Hélas, DJ Koh ne s’est pas épanché plus sur l’appareil, soulignant tout de même qu’il sera disponible dans « des coloris incroyables ». Un moyen de répondre à Apple et son iPhone XR, qui sera lui aussi disponible en plusieurs couleurs originales. Concernant la fiche technique, des rumeurs indiquent qu’il devrait disposer d’un capteur d’empreintes sous l’écran signé Qualcomm, mais aussi d’un système de reconnaissance faciale ressemblant au Face ID d’Apple. Côté photo, on pourrait se retrouver avec un triple capteur à l’arrière, à la manière du Huawei P20 Pro. Reste à voir si Samsung passera sur un écran à encoche ou pire, supprimera cette fois-ci le port jack. [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

On en sait un peu plus sur les Pixel 3 et 3 XL et pour une fois, ce n’est pas un leak. Google a en effet lancé un petit site qui tease l’arrivée des deux téléphones et ce dernier nous donne un indice sur les coloris qui seront proposés. Une fois dessus, l’internaute verra en effet s’afficher des fonds de couleurs différentes à chaque fois qu’il appuie sur le logo. La firme de Mountain View n’a pas fait de folie puisqu’elle n’a visiblement pas prévu de proposer plus de trois coloris. Elle semble cependant avoir modifié sa palette. L’an dernier les Pixel 2 et 2 XL étaient en effet proposé en noir, blanc et bleu. Si l’on interprète correctement les indices du site des Pixel 3, il semblerait que ceux-là soient proposés en noir, en blanc et en vert menthe. Les coloris sont loin d’être les seuls éléments dont nous disposons sur les futurs smartphones de Google. Les Pixel 3 et 3 XL ont fait l’objet de très nombreux leaks. Le premier devrait avoir un écran de 5,3” et le second un écran de 6,2” avec une large encoche. On s’attend à ce qu’ils conservent un design proche de celui de leurs prédécesseurs et leur unique capteur photo à l’arrière. Les deux téléphones devraient également intégrer des Snapdragon 845 ainsi que la toute dernière version d’Android mais nous pourrons vérifier tous ces éléments dans peu de temps. Le Pixel 3 et 3 XL seront en effet officiellement dévoilés le 9 octobre. [content-egg-block template=offers_grid]

Continue Reading

Avec un écran qui occupe quasiment 92% de la surface avant, ce nouvel entrant dans la famille Nubia, une marque de ZTE, est effectivement assez impressionnant. ZTE n’a pas fait dans la demi-mesure avec un écran LCD IPS de 5,99 pouces (1.080 x 2.160, 403 pixels par pouce) au ratio 18:9. Seul compromis : une encoche toute petite et une bordure en bas plus épaisse qu’ailleurs, LCD oblige.

Sus aux bordures !

La fiche technique confirme le statut haut de gamme de l’appareil : Snapdragon 845 et 6 Go de RAM/64 Go de stockage ou 8 Go/128 Go en fonction des besoins. La batterie est d’une capacité de 3.450 mAh, avec recharge rapide Quick Charge 4. À l’avant prend place un capteur photo de 8 mégapixels (ouverture f/2.0), à l’arrière on trouve deux appareils photo de 16 mégapixels et 24 mégapixels (ouverture de f/1.6 pour les deux). Le Z18 fonctionne sous Android 8.1, avec une surcouche maison, Nubia UI 6.0. Au rayon des petites déceptions, notons l’absence d’un slot microSD et d’un port jack. Dommage… car pour le reste, ce smartphone a à peu près tout pour lui. Y compris un prix canon : 2.799 yuans, soit quelque chose comme 352 euros. Il ne manque plus qu’une date de disponibilité pour la France, ce qui demeure encore très hypothétique à l’heure actuelle.

Continue Reading

[caption id="attachment_50090371" align="aligncenter" width="1500"] Le Razer Phone premier du nom[/caption] Avec le Razer Phone, le constructeur de matériel gamer a plutôt réussi son incursion sur le marché des smartphones, bien que ce dernier soit resté plutôt confidentiel chez nous. On sait désormais que la firme a l’intention de sortir une nouvelle version de ce dernier, mais les informations autour de l’appareil restaient lacunaires. Le site AndroidHeadlines explique pourtant avoir mis la main sur un premier rendu. Comme vous pouvez le constater, les différences de design sont pour le moins minimes. On retrouve toujours les haut-parleurs situés sur les parties supérieures et inférieures de la face avant, ainsi que sa forme monolithique. [caption id="attachment_50090372" align="aligncenter" width="630"] À gauche, l’ancien, à droite, le nouveau[/caption] On remarque que les deux modules photo avant sont légèrement plus espacés et que le lisérai qui entoure l’écran est (étrangement) plus large. Les boutons de contrôle de volume sont également un peu plus imposants. Autant dire que personne ne remarquera la différence. C’est donc sur la fiche technique que ce Razer Phone 2 pourra se différencier. Les rumeurs indiquent qu’il embarquerait le dernier SoC Snapdragon 845 couplé à 8 Go de RAM et 512 Go de stockage. La configuration parfaite pour en faire une machine de gaming portable. La dernière puce de Qualcomm étant clairement taillée pour la performance. On peut également s’attendre à un écran QHD à 120 Hz mais également une batterie plus performante d’au moins 4000 mAh. Razer pourrait également implémenter des effets Chroma, comme sur ses claviers et souris. L’ensemble tournera sous Android Oreo 8.1. Hormis la mise à jour de son hardware, les innovations arriveront principalement via la partie logicielle. Mais sera-ce assez pour répondre à une concurrence de plus en plus féroce sur le segment du gaming ?

Continue Reading