Pour l’Agence britannique de surveillance électronique, le GCHQ (Government Communications Headquarters), les géants du web concourent à aider les terroristes et criminels de tous bords en leur offrant un « centre de commandement » sur un plateau. Dans une tribune publiée lundi, son directeur, Robert Hannigan, appelle ces plateformes à plus de coopération.

gchq_critique_géants_web Lire la suite..

Continue Reading