Poursuivant ses recherches dans la conception d’health-trackers, Philips voudrait combler le fossé qui sépare l’utilisation personnelle et professionnelle en mettant sur le marché un nouveau patch adhésif jetable connecté permettant aux patients atteints d’une Maladie pulmonaire obstructive Chronique (MPOC) de mesurer et d’enregistrer bons nombres de données biométriques telles que la fréquence cardiaque, la fonction respiratoire, l’activité physique de même que l’inactivité …etc.

Transférées vers le smartphone du patient avant d’atterrir dans le cloud via l’application Philips eCareCompanion, l’ensemble des données permettraient au référentiel de santé d’ausculter leur patient à distance via une seconde app quant à elle baptisée eCareCoordinator.

Co-développé par le Centre Médical de l’Université Radboud aux Pays-Bas, ce biocapteur à faible coût de production collectant en continue des statistiques devrait donc permettre aux médecins de suivre leurs patients à distance et d’évaluer leur état de santé en temps réel avant que les choses ne s’aggravent et sans que celui-ci n’ait besoin de se déplacer du fait de ses problèmes respiratoires.

Ce qui en théorie pourrait s’avérer très utile pour bon nombre de patient bien qu’il reste à connaître l’avis des deux parties concerné.

Selon Philips, ce capteur n’est d’ailleurs que le premier d’une plus large gamme d’health-trackers destiné aux maladies chroniques. Nous pensons notamment au Philips BlueTouch quant à lui présenté lors de l’IFA.

philips patch1
Lire la suite..

Continue Reading