eBay lance aujourd’hui une super Promo. Il s’agit en fait d’une immense vague de promotion sur la téléphonie et sur un stock limité, il y a beaucoup de choix.  Voici notre sélection des meilleures affaires. Attention, les stocks sont souvent très limités, le premier arrivé est souvent le premier servi !

Chez Apple : Ipad à bon prix

L’une des promotions intéressantes  sur les Ipad d’Apple. Ces derniers passent à 259 euros. 

Le Samsung Galaxy S8, S9 et Samsung Galaxy Note9

Le Samsung S8 mais aussi le Samsung S9 sont en promotion le Galaxy Note 9 à moins de 700 euros voici les configurations disponible :

Retrouvez le test du Samsung Galaxy S8 et S8+  et du Galaxy Note 9

Xiaomi à prix mini

La marque chinoise Xiaomi est aussi en promotion avec le Pocophone F1 mais aussi le Redmi Note 5 ou encore le MI A2

Redécouvrez notre test du Xiaomi Redmi Note 5 le test du Xiaomi Mi A2

La puissance à petit prix : le Xiaomi Pocophone F1 à moins de 300 euros !

Il nous avait beaucoup plu lors de son test et son prix de lancement en faisait déjà une excellente affaire. Bonne nouvelle, il est désormais possible de trouver le Xiaomi Pocophone aux alentours de 325 euros !

Redécouvrez notre test du Xiaomi Pocophone F1

Le Huawei P20 Pro sous la barre des 600 euros

Probablement l’un des meilleurs photophones de l’année, le très joli P20 Pro voit également son prix baisser et passer pour la première fois sous la barre des 600 euros. Deux coloris disponibles.

Redécouvrez notre Test du Xiaomi Pocophone F1

Le Google Pixel 2 XL

Le Google Pixel 2 XL passe à 509 euros.

Continue Reading

https://youtu.be/RtF80UCgarY

Une épée pour les gouverner tous

[shortcode_jdg_quote quote=”Transcendant l’histoire et le monde, ce récit épique d’âmes et d’épées est éternellement raconté” /] C’est sur ces mots que débute l’introduction de Soul Edge (également connu sous le nom de Soul Blade), premier opus de la saga vidéoludique Soul Calibur. Une licence à l’histoire mythique qui débute avec la traversée dans le temps de l’épée maudite Soul Edge. Une arme aux pouvoirs phénoménaux qui se nourrit des âmes et de la souffrance de ses nombreuses victimes. Devenant une légende au cours des époques qui se succèdent, elle disparaît au XVIe. C’est alors que Vercci, un marchand d’armes italien mégalomane, décide d’engager plusieurs mercenaires et pirates pour se mettre à la recherche de l’épée sur terre et sur mer, avant de finalement disparaître. La quête pour l’objet tout puissant mène alors le capitaine Cervantes de Leon, l’un des pirates recrutés par Vercci, à trouver Soul Edge. Mais l’homme disparaît à son tour. Vingt plus tard, de nombreux guerriers, avides de pouvoirs illimités ou de rédemption, poursuivent toujours le but de mettre la main sur l’épée. C’est le début d’une nouvelle aventure qui prend place en 1584. Au cours de celle-ci, Sophitia, une jeune guerrière, parvient à détruire l’une des deux épées de Cervantes. Cependant, des fragments de l’arme pénètrent son corps et la blessent sévèrement. Taki, une chasseuse de démons, intervient et réussit à vaincre Cervantes. Passé cet exploit, la victorieuse japonaise emmène Sophitia pour la soigner. De son côté, Siegfried, un chevalier allemand devenu fou après avoir tué involontairement son père, récupère Soul Edge. Sous le pouvoir maudit de l’arme, son corps se retrouve possédé par cette dernière et le jeune homme se transforme en un monstre du nom de Nightmare. https://www.youtube.com/watch?v=tW4JgHhk0y0

Soul Calibur, un nouvel espoir

Désormais sous l’emprise maléfique de Soul Edge, Siegfried/Nightmare se met à semer la terreur et le tourment sur toute l’Europe de l’Ouest. Au même moment, apparaît Soul Calibur. Une épée tout aussi légendaire et puissante que Soul Edge, mais dont le but est de mettre un terme aux agissements démoniaques de cette dernière. Dès lors, un combat entre le bien et le mal, entre Soul Calibur et Soul Edge, débute. Un nouveau point de départ de la série qui place son histoire en 1591, et centre cette fois son action sur le personnage de Kilik. Un orphelin qui a grandi dans le temple de moines de Ling-Sheng Su et qui subit, à l’âge adulte, le pouvoir de la Graine Maléfique. Une énergie noire répandue par Soul Edge qui rend fou l’esprit de Kilik et lui fait commettre l’irréparable : le meurtre de Xianglian, une fille avec laquelle il avait grandi et qu’il considérait comme sa sœur. https://www.youtube.com/watch?v=Uos6AFq0uD8 Plus tard, le jeune homme endeuillé fait la rencontre d’Edge Master, un professeur de combat qui lui apprend durant plusieurs années à contrôler ses pouvoirs pour qu’il puisse enfin défier Nightmare et Soul Edge. Une fois son entraînement terminé, Kilik croise la route de Xianghua, une jeune guerrière cherchant elle aussi à mettre la main sur l’épée. Les deux protagonistes décident alors de s’allier et un premier combat opposant Kilik à Nightmare a lieu. Sortant victorieux de l’affrontement mais trop faible pour continuer à se battre, l’orphelin laisse Xianghua trouver Soul Calibur et ainsi gagner la bataille contre Soul Edge (appelé aussi Inferno). https://www.youtube.com/watch?v=8S9Gqspnd2Q Quatre ans après, alors que Soul Calibur devient aux yeux de Soul Edge une menace de plus en plus grande, l’épée maudite fait le choix de rassembler ses fragments manquants (les mêmes que ceux que Sophitia avaient détruits). Ces derniers, éparpillés dans le monde, permettraient une fois regroupés à Soul Edge de retrouver toute sa puissance et de fait, de détruire Soul Calibur. Mais Siegfried/Nightmare, après des années à avoir vécu sous l’emprise de Soul Edge, réussit à anéantir l’épée grâce à Soul Calibur. Désormais libéré de son alter ego Nightmare, le chevalier allemand erre à présent dans les forêts d’Europe de l’Ouest, tandis que le reste du monde, lui aussi débarrassé de la guerre entre les deux épées, espère maintenant vivre une longue ère de paix. Mais après plusieurs années de calme, une organisation religieuse secrète trouve le moyen de ramener Soul Edge et Soul Calibur à la vie. L’arme maléfique crée alors un hôte qui s’apparente à une nouvelle version de Nightmare. Lors d’une terrible bataille entre ce dernier et son éternel rival Siegfried, le chevalier allemand fusionne avec Soul Calibur. Mais un nouvel adversaire surgit bientôt. Du nom d’Algol, connu aussi sous le nom de Roi Heroïque, celui-ci désire s’emparer des pouvoirs des deux épées pour retrouver la gloire de son passé. https://www.youtube.com/watch?v=1avk6v13cIU Dix- sept ans plus tard, c’est au tour de Patroklos, le fils de la combattante Sophitia, de rejoindre la quête pour la Soul Edge. C’est une toute nouvelle histoire qui commence ici, et qui s’achève avec la mort de Elysium, la forme personnifiée de Soul Calibur, par la main de Patroklos. Un fait historique qui met (une fois pour toutes ?) un terme à l’existence maléfique des deux épées. https://www.youtube.com/watch?v=tNKh9KfxPII

Soul Calibur 6

Dans ce sixième épisode, la saga revient aux sources de l’intrigue. L’histoire se déroule entre 1583 et 1590. L’intention des développeurs est d’ici de proposer à la fois un reboot de la licence et un prequel. Le scénario placera effectivement son récit à l’époque de Soul Edge/Soul Blade et du premier Soul Calibur. Une manière intelligente d’en savoir plus sur la quête pour l’épée maudite et de réunir les personnages cultes des premiers volets. Le tout en ciblant à la fois les fans de la première heure et les nouveaux arrivants. https://www.youtube.com/watch?v=7FUCTknBG10 En définitive, si Soul Calibur VI apportera peut- être une conclusion finale à l’histoire de la saga, cette dernière pourrait se résumer ainsi, en une seule et simple phrase : Pour s’emparer du pouvoir immense procuré par deux épées légendaires, l’une symbolisant le bien, l’autre le mal, des combattants tous plus puissants les uns que les autres décident de s’affronter jusqu’à la mort. Du reste, chaque opus semble être une variation de ce récit, de cette quête interminable pour les deux épées, qui continue de se répéter inexorablement à travers les âges tel un mythe intemporel.

Continue Reading

Depuis le 12 septembre dernier Wiko organise une opération spéciale « Influenceurs » sur son site web. Le principe est simple, Soprano et cinq grandes figures de Youtube, Jojol, Néo the One, Danaé makeup, Vinsky et Tim) ont relevé un défi Wiko Challenge lié à leur spécialité : improvisation, dribble, technologie, etc. Des vidéos que l’on peut retrouver sur la chaîne YouTube de Wiko. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est que chacune de ces personnalités propose ensuite un bon de réduction permettant d’acquérir un pack en édition limitée à 100 exemplaires contenant un Wiko View 2 ainsi qu’une coque de protection pour 179.99 euros. Soit 40 euros d’économies par rapport à l’achat d’un Wiko View 2 neuf et une coque personnalisée pris séparément. Pour bénéficier de cette réduction, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur la page d’achat des packs en question sur le site officiel de Wiko puis, au moment de payer, d’entrer un code promotionnel. Il s’agit respectivement de SOPRANO, VINSKY, TIM, JOJOL, DANAEMAKEUP et NEO . Sorti au printemps dernier, le Wiko View 2 est un smartphone doté d’un design unique, avec son écran 19:9 et son encoche en forme de goutte d’eau. Il propose une fiche technique garantissant une navigation fluide et rapide, y compris en usage intensif, ainsi qu’une expérience photo digne des meilleurs photophones.

Continue Reading

eBay lance aujourd’hui et jusqu’au 16 octobre prochain un Super Week-End. Il s’agit en fait d’une immense vague de promotion sur les produits high-tech vendus par la plateforme : smartphones, consoles de jeu vidéo, drone, appareil photo, il y a beaucoup de choix. Et non seulement il y a de bonnes affaires, mais eBay va encore plus loin puisque durant ce Super Week-End, les points sont triplés si vous adhérez au programme de fidélité eBay Extra. Il est ainsi possible de recevoir 3 points par euro dépensé. Ces points peuvent ensuite être échangés contre des coupons pour les prochains achats sur la plateforme de vente. Voici notre sélection des meilleures affaires proposées durant ce week-end spécial. Attention, les stocks sont souvent très limités, le premier arrivé est souvent le premier servi !

Chez Apple : AirPods et iPhone à bon prix

L’une des promotions les plus intéressantes de ce Super Week-End est sans conteste la réduction de 35 % sur les fameux AirPods d’Apple. Ces derniers passent ainsi de 199 à 129 euros. Une telle réduction est rarissime !

 

L’Iphone X en version 256 GO à 1044€ !

Dernier bon plan chez Apple : l’iPhone X en version 256 Go – désormais introuvable sur le site d’Apple – voit son prix chuter de 1399 à 1044 euros. Il est bien meilleur que le futur iPhone XR et surtout dispose de plus de mémoire !

La Nintendo Switch sous la barre des 270 euros !

Depuis que Nintendo a décidé de ne plus alimenter Amazon en Switch, il devient difficile de trouver la console du japonais à bon prix. Bonne nouvelle, la version Bleu néon est à 265 euros sur eBay !

Un abonnement d’un an au Xbox Live Gold à – 40 %

Pour accéder au jeu en ligne de la Xbox, le pass d’un an voit son prix passer à 35,99 euros.

Chez Samsung, les prix des smartphones haut de gamme en chute libre

Lancé il y a tout juste quelques semaines à un prix au-dessus de 1000 euros, le Galaxy Note 9 voit déjà son tarif chuter. Il est désormais disponible aux alentours de 680 euros et en trois coloris s’il vous plaît !

Quant au Galaxy S9, sorti au début de l’année, il devient enfin plus abordable. En version classique, son prix passe déjà sous la barre des 500 euros !

Encore trop cher ? Sachez que le Galaxy S8 est désormais vendu au prix d’un smartphone de milieu de gamme. D’accord, son capteur d’empreinte n’est pas très bien placé, mais à moins de 400 euros c’est l’un des meilleurs rapport qualité-prix du moment !

Le Huawei P20 Pro sous la barre des 600 euros

Probablement l’un des meilleurs photophones de l’année, le très joli P20 Pro voit également son prix baisser et passer pour la première fois sous la barre des 600 euros. Deux coloris disponibles.

La puissance à petit prix : le Xiaomi Pocophone F1 à 300 euros !

Il nous avait beaucoup plu lors de son test et son prix de lancement en faisait déjà une excellente affaire. Bonne nouvelle, il est désormais possible de trouver le Xiaomi Pocophone aux alentours de 300 euros !

Plus de 50 % d’économies sur les drones Parrot AR.DRONE 2.0

Le Parrot AR.DRONE 2.0 Elite Edition est disponible à – 64 % chez certains vendeurs d’eBay. Attention, il s’agit de produits reconditionnés, mais de tels prix sont toujours très rares !

La Fitbit Ionic à moins de 200 euros

La récente Fitbit Ionic, sortie à la fin de l’année dernière voit son prix chuter d’un tiers. C’est l’une des meilleures montres connectées pour sportifs à l’heure actuelle.

Continue Reading

Du 10 au 12 octobre 2018, la ville de Shanghai accueille l’événement Huawei Connect. Tout comme il y a un peu plus d’un an, le géant chinois souhaite mettre l’accent sur l’intelligence artificielle en dévoilant ses projets et enjeux à venir. Huawei Connect réunit 25 000 participants, 1 500 partenaires pour 200 sessions dans un hall d’exhibition de 34 000 m2. Difficile pour une entreprise tech de passer à côté de l’IA : cette dernière englobe toujours plus de services et objets de notre quotidien : smartphones, enceintes connectées, ordinateurs, assistants personnels, jeux vidéo, voiture connectée… Nous ne mesurons pas toujours cependant bien l’ampleur des changements amenés par l’IA. Le Huawei Connect sera l’occasion de découvrir ce qui pourrait arriver très prochainement. Huawei a bien compris que le futur de la technologie ne se fera pas sans l’IA et il veut montrer qu’il sera l’un des acteurs majeurs à suivre dans les mois et années à venir. En 2017, Huawei insistait sur la nécessité de développer des data centers cloud pour créer un monde plus intelligent. Cette année, l’entreprise chinoise remet le sujet sur la table et semble tout autant s’intéresser à la ville et la conduite connectée. Voici les conférences et tables rondes les plus attendues pour l’édition 2018 de Huawei Connect.

Jour 1 : 10/10

  • 10h00 – 10h20 : Tendances et défis de l’IA, animée par le Dr. Vishal Sikka, fondateur et PDG de Hang Ten Systems
  • 10h20 – 10h40 : Comment l’IA rendra le monde plus intelligent, animée par Hsiao-Wuen Hon, vice-président du groupe de recherche et de développement de Microsoft Asie
  • 14h00 – 16h30 : Forum autour de l’économie numérique de Huawei en 2018
  • 15h00 – 16h40 : Activate Intelligence : l’innovation pour un cloud plus intelligent

Jour 2 : 11/10

La matinée est en partie consacrée aux véhicules motorisés capables d’embarquer une intelligence artificielle.

  • 09h15 – 10h05 : Comment l’IA et ses données vont changer le monde, animée par le Dr. Helmut Reisinger, PDG d’OBS
  • 10h05 – 10h25 : Comment l’IA est en train de repenser la conduite, animée par Saad Metz, vice-président exécutif d’Audi China
  • 10h25 – 10h55 : Un nouveau moteur pour la modernisation de l’industrie, animée par Jack Jia, drecteur général Huawei Cloud BU / L’IA pour une meilleure expérience de la route, animée par Li Qiang, chef de la technologie et police de la circulation de Shenzhen

L’après-midi tourne plutôt autour de la sécurité et de la ville.

  • 14h00 – 15h30 : Construire un système intelligent d’assurance de la sécurité de bout en bout
  • 15h30 – 16h30 : L’IA pour des villes plus intelligences

Jour 3 : 12/10

Cette dernière demie journée clôt l’événement comme le premier jour avec de courtes conférences aux thématiques un peu plus larges sur l’intérêt que porte Huawei à l’IA.

Continue Reading

Adidas, Nike, Converse, New Balance… Toutes les marques de sneakers sont sur eBay. La célèbre plateforme de vente permet non seulement de trouver facilement chaussure à son pied, marque par marque, mais aussi de dénicher les éditions les plus rares de ces chaussures souvent vendues par tirage au sort. S’il est possible de trouver de belles baskets de marque dès 30 euros, vous pouvez également vous faire plaisir avec notre sélection des plus belles sneakers geek que nous avons trouvé auprès des revendeurs d’eBay.

La collab Adidas × Dragon Ball Z

[caption id="attachment_50093640" align="aligncenter" width="723"] La sneakers Adidas ZX 500 RM Son Goku[/caption] C’est sûrement la collaboration la plus emblématique de ces derniers mois : Adidas s’est associé à la Toei pour sortir deux paires de sneakers aux couleurs de Dragon Ball Z. Sept paires sont prévues pour le courant de l’automne et deux sont déjà disponibles : celles aux couleurs de Son Goku (orange avec les bandes bleues) et celles aux couleurs de Freezer (blanche et violette, avec du cuir et du daim). Les cinq autres devraient être disponibles d’ici la fin du mois de décembre.

La collab Puma × Sonic

[caption id="attachment_50093637" align="aligncenter" width="480"] Les sneakers Puma × Sega RS-0 SONIC[/caption] En partenariat avec Sega, Puma a redécoré ses sneakers RS-0 aux couleurs de Sonic et de son ennemi de toujours, le docteur Robotnik (ou Eggman en anglais). En sont sorties deux paires de chaussures franchement réussies. Celle de Sonic se pare évidemment de bleu (en daim) rehaussé par des touches de jaune et de vert sur le talon et la midsole. Plus tranchée (mais aussi beaucoup plus flashy), la version Eggman intègre un cuir verni rouge avec des midsoles rayées jaune et noir. Évidemment, il faut assumer.

La collab Nike × Gundam

[caption id="attachment_50093638" align="aligncenter" width="679"] Les Nike Air Max 98 Gundam.[/caption] Pour fêter les 20 ans des Air Max 98, Nike a ressorti sa mythique (et vraiment jolie) édition Mobile Suit Gundam. La sobriété est de mise ici avec une association de cuir blanc, rehaussé par le mesh bleu et la semelle rouge translucide. Beau, simple, efficace.

La collab Nike × PlayStation

Portées par Paul George lui-même au début de l’année, voici les sneakers Nike aux tons de PlayStation. Le design général rappelle évidemment les couleurs de la PlayStation 4, avec des oeillets aux couleurs de la DualShock. Sur le talon gauche de la chaussure se trouve également un code qui, une fois entré dans le PSN, permet de débloquer un thème dynamique sur PS4 aux couleurs de Paul George.

Continue Reading

Dans l’enfer de la jungle

Predator (1987)

Que retient-on aujourd’hui du Predator originel des années 1980 ? Monument du survival moderne, le film marque les esprits avec sa créature extraterrestre, conceptualisée par Stan Winston et officieusement James Cameron. Inspirée par tout un imaginaire allant du comics aux sociétés tribales, celle-ci déploie une imagerie imposante. Un miracle au vu des premiers essais du costume assez ringard porté par Jean Claude Van Damme lors de la pré-production. https://youtu.be/9W-dRU7Xn_U Predator demeure l’un des chefs-d’œuvre de son metteur en scène John McTiernan (Piège de cristal, Une journée en enfer) et une référence absolue de la SF et du fantastique. Avec son Arnold Schwarzenegger cachant sa fragilité derrière ses muscles, sa jungle étouffante et son duel final emblématique, le métrage paraît constamment aller à l’essentiel avec une évidence rare. La marque des grands, indiscutablement. https://youtu.be/d7Vwm3vlcBU

La chasse continue

Predator 2 (1990)

Exit John McTiernan, c’est au tour de l’excellent Stephen Hopkins (Freddy 5, L’Ombre et la Proie) de se retrouver derrière la caméra de l’inévitable suite de Predator. Un second opus qui déplace intelligemment son action en milieu urbain, plus précisément à Los Angeles, où le monstre peut cette fois-ci se mêler au chaos des gangs criminels et des forces de police. Un choix de décor idéal qui permet à Hopkins et son équipe de ne pas reproduire le même film que le premier et de créer une toute nouvelle forme de tension. Si le film n’est peut-être pas aussi fort que son modèle, il est indéniablement solide et racé. https://www.youtube.com/watch?v=pLe_1SheJms

Predators (2010)

Deux décennies après Predator 2, Robert Rodriguez s’occupe de produire ce reboot/remake de la saga. Réalisé par le hongro-américain Nimrod Antal (Motel, Blindés), Predators reprend les grandes bases du métrage de McTiernan (des gros bras, une jungle, une menace alien). On retiendra de l’œuvre un combat entre un predator et un yakuza armé d’un sabre, ou encore son ouverture aérienne et son mystère provisoire évoquant le Lost de Damon Lindelof et Carlton Cuse. https://youtu.be/N2jJOy8rzog

Le mythe du prédateur

De ces trois films entièrement consacrés au Predator, on retiendra une mythologie plutôt mystérieuse. Tout comme la saga Alien à l’origine, le spectateur ne sait finalement que peu de chose sur le monstre. Tout juste remarque-t-on la nature de chasseur viscéral de ce dernier, et le fait que ses apparitions se font généralement dans un lieu propice à la chaleur et au chaos. “Le Prédateur est le summum du chasseur, explique John Davis, le producteur du film initial et de tous les opus antérieurs de la franchise. Il est écrasant. Il a la faculté de se mouvoir avec beaucoup d’élégance et rapidement“. Le Yautja a été conçu à l’origine par le maquilleur Stan Winston, à qui l’on doit également les créatures d’Alien et de Terminator. 

The Predator 2018

https://youtu.be/iJ3oX98ng8U Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Alors qu’un jeune garçon devient accidentellement leur cible, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de sciences contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine. Telle est l’intrigue ambitieuse de ce The Predator réalisé par Shane Black.

Des nouveautés

Parmi les grands bouleversements apportés par cette mouture 2018, on retiendra un choix de bestiaire original et novateur. Il y a fort à parier que les prédateurs génétiquement modifiés du film de Shane Black marqueront la mythologie de la saga tout comme, avant eux, le magnifique Prédalien dévoilé dans le premier épisode d’Alien Vs Predator. Le Mega Predator sera certainement l’attraction majeure du métrage. Sorte de colosse surpuissant qui tue autant les hommes que ses congénères extraterrestres, cette bête d’ores et déjà mémorable pourrait insuffler au récit une intensité inédite.

Un classement R-Rated

Ceux qui aiment la saga le savent. Rendre le film tout public serait une hérésie. Un point que la production de ce futur volet semble bien avoir compris. Classé R aux États-Unis et interdit aux moins de douze ans en France, The Predator jouira logiquement d’effusions de sang et autres effets gores bienvenus. Une bonne nouvelle qui garantit de préserver un minimum la personnalité profondément ‘‘badass’’ des guerriers de l’espace et de leur univers. Les déclarations de Shane Black sur le film laissent par ailleurs penser qu’un certain sens du merveilleux côtoiera ici autant l’action musclée que l’humour propre à son auteur. https://www.youtube.com/watch?v=g96LrZ3wNPg Rappelons d’ailleurs que Shane Black a un très beau palmarès à son actif. Scénariste prodigieux de L’Arme fatale et Last Action Hero, réalisateur de Kiss Kiss Bang Bang, Iron Man 3 et The Nice Guys, Shane Black est connu pour son sens de la comédie et du dialogue décapant. Voir ce dernier à présent aux commandes de la série de science-fiction offre l’assurance de vivre une expérience unique le 17 octobre prochain dans les salles françaises.

Continue Reading

Cela fait seulement trois ans que l’iPhone 6S est sorti, mais l’arrivée des nouveaux iPhone XS va pousser l’ancien smartphone d’Apple vers la sortie. La marque américaine préfère mettre de côté un appareil au design et aux qualités techniques intactes. Un smartphone qui est pourtant plébiscité par les utilisateurs. Il représente en effet aujourd’hui plus de 20% des ventes de Back Market, le spécialiste des produits électriques et électroniques reconditionnés. « Comme chaque année, Apple devrait sortir son nouveau modèle, qui comme les précédents, ne sera pas un objet conçu pour durer. Et c’est bien là le problème. L’exemple de l’iPhone 6s est parlant, avec son design révolutionnaire, son appareil photo 12 MégaPixels, la technologie 3D touch, il s’en est vendu plus de 80 millions dans le monde. Mais le simple fait de le voir disparaître des Apple Store va vite le rendre obsolète dans  l’esprit des consommateurs», explique Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market.

« Cachez ce vieux modèle parfaitement fonctionnel qui fait de l’ombre à mon nouveau smartphone »

Apple, comme tous les autres constructeurs de smartphones, a en effet tout intérêt à mettre de côté un « vieux » smartphone pourtant capable de faire tourner toutes les applications du moment pour mieux mettre en avant son nouveau modèle. Cette course effrénée aux smartphones neufs induit même un gisement énorme de portables usagés qui ne sont pas collectés, et qui dorment dans les tiroirs des Français, avec 100 millions d’appareils selon les chiffres du Sénat. [shortcode_jdg_read_also label=”Moins cher, plus écolos… les appareils reconditionnés de Back Market ont le vent en poupe” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/04/04/cher-plus-ecolos-appareils-reconditionnes-de-back-market-ont-vent-poupe/” width=”1/1″ /] C’est pourquoi Back Market lance aujourd’hui une campagne pour réhabiliter l’iPhone 6S, #HereToStay. La startup revendique actuellement plus de 40 000 modèles en stock. Parfaitement remis à neuf, garantis et vérifiés par des experts et vendus jusqu’à trois fois moins cher que ne l’était le modèle neuf. « Ce combat contre la boulimie du neuf est un moyen efficace de lutter contre la surproduction d’appareils, l’appauvrissement des ressources premières et l’explosion du gâchis électronique » explique Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market.

Continue Reading

C’est la rentrée sur eBay et c’est le bon moment pour s’équiper à moindres frais ! Voici une sélection d’accessoires mobile à petit prix.

Une mini-enceinte Bluetooth à 12,46 euros

Cette toute petite enceinte de 8 × 8 × 3 cm est idéal pour profiter de sa musique en plein air lors des derniers jours de beaux temps. Elle dispose d’une autonomie variant de 4 à 8 heures, possède une prise jack et est compatible avec les smartphones Android et iOS.

Casque sans-fil Bluetooth à 8,35 euros

Ce casque sans-fil disponible en cinq couleurs dispose d’un contrôle du volume et de la musique sur l’oreillette droite. Un câble jack avec un micro est également fourni pour passer des appels.

Casque de lunettes de réalité virtuelle à 9,55 euros

Vous disposez d’un smartphone puissant et vous voulez vous lancer dans la réalité virtuelle ? Ce casque de lunettes de réalité virtuelle, vendu moins de 10 euros est idéal pour une première expérience.

Lampe USB portative à 1 euro

Si vous êtes du genre à aimer travailler dans le noir, cette petite lampe USB se connecte à n’importe quel port USB de PC ou batterie externe. Idéal pour éclairer les touches du clavier au milieu de la nuit.

Batterie externe de 50 000 mAh avec écran LED à 11,27 euros 

Cette immense batterie externe est capable de recharger une bonne dizaine de fois un smartphone classique. Mieux, elle dispose d’un écran LED permettant de savoir ce qu’il lui reste d’énergie et d’une petite LED pour retrouver des objets dans le noir.

Objectif Fisheye macro grand-angle pour appareil photo de smartphone à 13,10 euros 

Voici un lot de lentilles à apposer sur le capteur photo de son smartphone. Elles permettent alors de prendre de meilleures photos en grand-angle, en macro ou avec un effet fisheye.

Porte-clés connecté ITAG à 1 euros 

Si vous êtes du genre à perdre continuellement votre trousseau de clés ou votre portefeuille, cette petite balise GPS permet de les retrouver en utilisant votre smartphone. Il ne fait que 3,7 cm de long et est compatible avec les smartphones iOS ou Android. Cette sélection n’est pas exhaustive, puisque eBay propose des centaines d’accessoires à petit prix pour fêter la rentrée. C’est le moment d’en profiter !

Continue Reading

Okko et les fantômes est sorti le 12 septembre dans les salles françaises, après un passage en compétition du prestigieux festival du film d’animation d’Annecy. Dans cette oeuvre pour toute la famille, on suit l’histoire d’Okko, une jeune orpheline, qui va se réconcilier avec la vie en s’investissant pleinement, malgré son tout jeune âge, dans l’auberge familiale. Elle y rencontrera des fantômes fripons qui l’aideront à mieux comprendre sa famille et son passé. Une fenêtre amusante sur la structure familiale japonaise, la campagne du pays, ses traditions et ses valeurs, mais surtout l’occasion de découvrir un nouveau réalisateur dans cette galaxie en expansion : Kitaro Kosaka. https://www.youtube.com/watch?v=k5ILm-T3rU4&feature=youtu.be

À la bonne école

Kitaro Kosaka est né en 1962 dans la préfecture de Kanagawa. Il a passé une grande partie de sa vie à côtoyer les plus grands de l’animation japonaise, notamment en étant engagé comme animateur sur Goshu le violoncelliste d’Hisao Takahata. Si l’émergence d’une nouvelle personnalité (Makoto Shinkai, Mamoru Hosoda qui ne l’a pourtant pas en odeur de sainteté, Masaaki Yuasa, Naoko Yamada…) dans le monde de l’animation japonaise peut nous faire demander si elle devient « le nouveau Miyazaki », avec Kitaro Kosaka, la blague a un très gros fond de vérité. Kosaka a longtemps été dans l’ombre du maître, son « stagiaire » pour ainsi dire. Cette collaboration commence avec Nausicaa de la vallée du vent, puis Le Château dans le ciel. Il prendra du jalon, et sera l’un de ses hommes de confiance et directeur d’animation titulaire jusqu’à Le Vent se lève, heure (pour l’instant) terminale de Miyazaki. Il a décroché plusieurs prix des Tokyo Anime Awards pour ce poste. Bref, Kosaka est le yes man officiel de Miyazaki, et la rumeur veut qu’il aurait droit à son petit surnom, « monchi ». C’est au début des années 2000 que Kintaro Kosaka commence, en parallèle, à tracer sa propre route. En 2003, il est sélectionné dans la Quinzaine des réalisateurs à Cannes pour le film Nasu, un été andalou. Avec Okko, il signe son premier long-métrage, et déploie enfin son potentiel et sa patte d’artiste.

La voie du simple et du familial

Dans Okko et les fantômes, le trait est très caractéristique. Peut-être avez-vous vu les premières affiches au style pastel : c’était un croquis préparatoire datant de cinq ans. Le style véritable du film est tout autre, et il saura plaire à toutes les générations. Kosaka anime avec un trait assez rétro, avec des proportions qui rappellent les meilleurs moments du début des années 2000, là où animation numérique et « traditionnelle » se conjuguaient encore. Idéal pour admirer la verdure japonaise, les temples, l’auberge et ses habitants. Kosaka s’amuse aussi à insérer des lieux communs plus contemporains (comme une irrésistible copine loufoque et pleine aux as) et à conjuguer les décennies pour en faire quelque chose de plus personnel. Les plus grands seront plongés en enfance, et les plus petits pourront se familiariser avec cette esthétique rétro. Un choix graphique intéressant qui, avec sa simplicité, permet de véhiculer des émotions fluides et efficaces. Les têtes blondes seront d’ailleurs confrontées à des thématiques fortes. Le film s’ouvre sur un accident traumatique, et se finira sur la rédemption et le pardon. Il enseigne des valeurs fortes et belles (mais très japonaises), dont la satisfaction et la plénitude par le travail. La petite Okko s’occupe des clients et doit donc surmonter sa timidité. À travers ces personnages de fantômes fripons, Okko apprend le deuil, la résilience, mais aussi ce qu’est la transmission, l’histoire des adultes. Des choses que des têtes blondes peuvent commencer à appréhender, en somme. Kosaka signe un véritable récit d’initiation pour enfants, en prenant comme modèle une gamine facile à aimer. Le film a aussi l’avantage de se bonifier avec le temps : sa dernière partie est la meilleure, quand il embrasse à fond son concept et voit défiler les clients, pour mieux préparer à un astucieux climax émotionnel. Et chacun pourra, comme dans de nombreux films d’animation et mangas d’aujourd’hui, se délecter devant les quelques recettes préparées par l’héroïne. Preuve qu’Okko et les fantômes et une oeuvre qui sait vivre dans son temps. [gallery link="file" ids="50090134,50090133,50090132,50090131,50090130,50090129,50090128,50090127,50090126,50090125"]

Continue Reading