Oui vous avez bien lu, cette petite nouveauté ne concerne pour le moment que les futures cartes GeForce RTX 2080, toujours attendues pour le 19 septembre prochain. Baptisé Nvidia Scanner, ce logiciel permet d’overclocker sa carte en un seul clic et une vingtaine de minutes.

Une solution à un procédé qui peut paraître compliqué

En effet, le logiciel se charge de toutes les analyses et vérifications, avant d’exécuter une charge conséquente de tâches afin de tester les limites de la carte. Il surveille par exemple le voltage de la carte afin de détecter toute erreur ou défaillance. Quid des possesseurs de cartes plus anciennes nous direz-vous ? Sans donner plus de précisions, Nvidia a fait savoir qu’il prévoyait d’adapter Scanner à ses générations précédentes.  

Continue Reading

Si la Shield de Nvidia date déjà de 2015, la firme californienne continue de la mettre à jour régulièrement. Après sa grosse mise à jour vers Android 8.0 Oreo qui avait apporté une toute nouvelle interface utilisateur, Google Assistant, ou encore le support du HDR, voici la Shield Experience Upgrade 7.1 et au menu :

  • Prise en charge du chat vocal dans les jeux – pour communiquer dans les meilleurs jeux GeForce NOW comme Fortnite – avec des casques connectés à la prise casque de 3,5 mm des contrôleurs
  • Amélioration de la prise en charge du clavier et de la souris dans GeForce Now
  • Des mouvements de souris plus fluides et plus précis
  • Raccourcis clavier
  • Support des claviers et souris dédiés aux jeux
  • L’application compagnon pour les téléphones Android et iOS avec un clavier et souris virtuelle
  • Retour des fonctionnalités NVIDIA Share (diffusion sur Twitch, enregistrement et captures d’écran)
  • Modes 120Hz pour les téléviseurs et moniteurs le supportant.
  • Nouveaux paramètres rapides pour la mise hors tension, le redémarrage et la mise en veille

Pour plus d’informations, c’est par ICI.

Continue Reading

Si vous êtes un joueur, vous avez dû suivre avec attention l’annonce des nouvelles GeForce RTX 2080. Grâce à sa nouvelle architecture Turing, Nvidia promet des performances impressionnantes. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que certains se place sur le créneau avec des configurations aux tarifs forcement élevés. C’est le cas de Materiel.net qui propose de précommander l’Amarok, une belle bête de compétition. Il embarque un processeur Intel Core i7 8700K watercoolé avec un kit H75 V2 de Corsair, 16 Go de DDR4 et un SSD NVMe, le tout imbriqué dans un boîtier vitré Carbide 275R. Sa carte graphique RTX 2080 lui permettra de jouer dans de parfaites conditions en 4K, tout en profitant d’une toute nouvelle gestion dynamique des lumières (visible dans le dernier trailer de Battlefield V). Aucun titre ne devrait lui résister avant un bon moment. https://youtu.be/rpUm0N4Hsd8 Comme vous pouvez vous en douter, il ne se destine pas à toutes les bourses. Le site de Materiel.net le propose à 2199,95 euros, sans toutefois préciser sa date de livraison exacte.

Continue Reading

C’est lors du dernier CES 2018 que Nvidia a présenté ses écrans de 65 pouces, nommé BFGD pour « Big Format Gaming Display » (BFGD). Ces dalles géantes, qui n’ont plus grand-chose à voir avec des écrans d’ordinateur, sont pourtant censées répondre à des exigences de gamers tout en tenant la dragée haute aux autres marques de télévision. La marque promet donc que ces dernières proposeront un taux de rafraichissement de 120 Hz, idéal pour jouer, mais aussi toutes les spécificités liées aux dalles modernes, comme la 4K ou la compatibilité HDR. Présent à la Gamescom, la marque s’est confiée au site Hardware-info sur la fourchette de prix et la disponibilité de ces derniers. Les écrans BFGD devraient être commercialisés dès le premier trimestre de 2019, à des tarifs oscillants entre 4000 € et 5000 €. Des tarifs beaucoup plus élevés que des moniteurs de PC haut de gamme et que la majorité des écrans de TV traditionnels. Il faut ainsi aller chercher vers les plus luxueuses dalles OLED de même taille pour voir la facture monter. Il va donc falloir que Nvidia trouve les bons arguments pour convaincre les clients. En effet, jouer sur de telles machines requiert de disposer d’une carte graphique très puissante. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que l’on en entende parler après la présentation des GPU RTX. Ces cartes graphiques sont tout à fait indiquées pour en profiter. Mais avec des tarifs annoncés compris entre 850 et 1350 euros, elles sont encore hors de portée de bien des bourses. L’association d’un tel moniteur avec une configuration musclé est donc réservée aux joueurs les plus fortunés…

Continue Reading

Vendre une carte graphique haut de gamme à des tarifs très élevés en communiquant uniquement sur une technologie encore peu utilisée dans les jeux (le ray-tracing) n’a visiblement pas beaucoup convaincu les joueurs. Depuis les annonces des RTX 20, de nombreux internautes se posent en effet la question des performances réelles de ces nouvelles cartes. À quoi bon dépenser entre 600 et 1300 euros si l’on ne sait pas ce que cette nouvelle génération vaut par rapport à la précédente ? [shortcode_jdg_read_also label=”GeForce RTX 20 : une série de trailers pour montrer à quoi ressemblera le rendu des jeux de demain” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/08/21/geforce-rtx-20-serie-de-trailers-montrer-a-quoi-ressemblera-rendu-jeux-de-demain/” width=”1/1″ /]

Objectif : des jeux en 4K à 60 FPS

La question se pose d’autant plus que Nvidia a lancé peu de temps après son annonce les précommandes de ses nouvelles cartes. Face aux interrogations des utilisateurs, la marque américaine s’est enfin décidée à publier les premiers résultats de performances de ses nouvelles cartes dans les jeux. Ces derniers se retrouvent dans les deux images ci-dessous. Premier point à retenir : les GeForce RTX 2080 seront capables de faire tourner la plupart des jeux récents en 4K à 60 FPS. Ce que parvenait presque à faire la GeForce GTX 1080 Ti. Nvidia annonce ainsi que Battlefield 1 tourne à 84 FPS dans cette configuration, FarCry 5 à 71 FPS et Destiny 2 à 66 FPS. Pas mal !

Des performances (parfois) doublées par rapport à la GTX 1080

Second point à retenir, dans les jeux tournant en 4K, les performances sont meilleures d’un peu plus ou d’un peu moins 50 % avec une GeForce RTX 2080 qu’avec une GeForce GTX 1080. Voire deux fois meilleures lorsque le DLSS est activé. Le DLSS est l’une des principales nouveautés des RTX 20.Il s’agit d’un nouveau procédé d’antialiasing développé par Nvidia qui exploite des Tensor Cores, des unités de calculs propres aux RTX 20. Pour faire simple, le DLSS s’appuie sur un système de deep learning pour atténuer le crénelage des arêtes, qui serait beaucoup moins lourd à afficher que les méthodes traditionnelles d’antialiasing. On se contentera pour l’instant des chiffres prometteurs de Nvidia en attendant la sortie des tests indépendants. Les nouvelles GeForce ne sont pas attendues avant la mi-septembre, et il faudra sûrement s’attendre à la publication des tests une ou deux semaines avant leur commercialisation.

Continue Reading

Nvidia a donc bel et bien présenté sa nouvelle génération de cartes graphiques hier soir, plus de deux ans après la gamme GeForce GTX 10. Les cartes graphiques RTX 20 représentent une avancée intéressante, car ce sont les premières cartes graphiques à proposer un rendu graphique hybride, qui combine à la fois rastérisation et ray-tracing. Jusqu’à présent, les cartes graphiques se contentaient uniquement d’un rendu en rastérisation. Elles se « contentaient » de calculer et d’afficher correctement un très grand nombre de polygones à l’écran. Mais elles n’étaient pas encore capables de gérer correctement et précisément le rendu lumineux et la réfraction de la lumière. C’est ce que permet justement le rendu en ray-tracing. Et les nouvelles GeForce RTX 20 sont capables à la fois d’un rendu en rastérisation et en ray-tracing. [shortcode_jdg_read_also label=”Ray tracing : une vidéo de démo en temps réel impressionnante sous Unreal Engine 4″ url=”https://www.journaldugeek.com/2018/03/22/ray-tracing-video-de-demo-temps-reel-impressionnante-unreal-engine-4/” width=”1/1″ /]

Du ray-tracing pour rendre les jeux encore plus photo-réalistes

Concrètement, cela signifie que le rendu de la lumière dans les prochains jeux vidéo sera encore plus réaliste. Nvidia vient d’ailleurs de publier sur sa chaîne YouTube une série de vidéo pour illustrer les capacités de ses nouvelles cartes. Quand bien même le constructeur fait appel à des jeux connus, il ne faut pas tant se focaliser sur le gameplay que sur les décors, la réfraction de la lumière et les jeux de lumière sur l’environnement. Ce trailer de Battlefield V montre par exemple comment est utilisé le ray-tracing sur les flaques d’eau, dans les yeux de ses personnages et sur la réflexion de la lumière sur la carrosserie de voitures. https://www.youtube.com/watch?v=rpUm0N4Hsd8 Dans Shadow of the Tomb Raider, l’accent est mis sur la gestion des effets lumineux en temps réel : https://www.youtube.com/watch?v=k12cf15VvV4 Le rendu photo-réaliste de Metro Exodus est particulièrement mis en valeur avec cette démo en ray-tracing. https://www.youtube.com/watch?v=7Yn09UHWYFY Enfin le FPS Atomic Heart use et abuse des effets de lumière pour mieux mettre en valeur l’ambiance troublante et dérangeante de son univers. https://www.youtube.com/watch?v=hLQAmNVLIBo A l’avenir, il ne fait aucun doute que le Ray-tracing sera largement utilisé par les développeurs de jeux vidéo pour renforcer le rendu photo-réaliste de leurs jeux. On attendra toutefois de savoir si les premiers jeux supportant le ray-tracing tourneront correctement sur ces nouvelles cartes graphiques. Réponse dans un mois, puisque le lancement des GeForce RTX 20 est prévu pour le 20 septembre prochain.

Continue Reading

Le futur du jeu vidéo

Il est loin le temps où on avait du mal à afficher nos jeux en HD sur ordinateurs. Désormais, avec les configurations proposées au grand public, il est devenu aisé de jouer en 4K avec des taux de rafraîchissement plus qu’honorables (jusqu’à 144 images par seconde). Faut-il encore se donner les moyens de ses ambitions. Nvidia, via sa gamme GeForce, domine le marché des cartes graphiques depuis plusieurs années et l’avènement des GTX. Mais cette fois, c’est trois nouveaux modèles surpuissants nommés RTX 2070, 2080 et 2080 Ti qui se présentent à nous, chacun embarquant la toute nouvelle architecture du constructeur : le Turing. Grâce à la technologie du Ray Tracing, ces nouvelles GeForce devraient proposer des améliorations du rendu général des futurs jeux avec notamment de nouveaux effets de lumières photo-réalistes. Pour le moment, des titres comme Shadow of the Tomb Raider, Metro Exodus ou Battlefield V sont annoncés comme compatibles. Côté caractéristiques, on retrouvera 8Gb de RAM en DDR6 sur les RTX 2070 et 2080 et 11Gb de RAM en DDR6 sur la 2080 Ti. Les performances devraient également être excellentes puisqu’on parle d’un GPU gravé en 12 nm comprenant 2 944 CUDA Cores avec son interface mémoire de 256 bits pour les modèles RTX tandis que la Ti grimperait à 4 352 CUDA Cores avec une interface mémoire de 352 bits. Enfin, en ce qui concerne le prix, la partie la plus douloureuse, il faudra débourser 639 euros pour se procurer la RTX 2070, 849 euros pour la 2080 et 1259 euros pour la 2080 Ti. Des tarifs forcément élevés mais logiques au vu de la puissance de ces cartes graphiques. Notons que ces prix pourront être réajustés, à la baisse, par certains revendeurs. Il faudra patienter jusqu’au 20 septembre prochain pour se procurer les 2080 tandis que les 2070 devraient logiquement être disponibles quelques semaines plus tard.

Continue Reading

C’est ce soir à 18 heures, sur Twitch, que Nvidia annoncera sa nouvelle génération de cartes graphiques grand public, les RTX 2080. Exit donc le GTX des précédentes générations de cartes graphiques et place au RTX, dont le R est présent pour mettre en avant les performances de ces cartes graphiques dans le domaine Ray Tracing, une technologie de rendu et de réflexion de la lumière bluffante.

PNY dévoile les RTX 2080 avant Nvidia

Manque de bol pour Nvidia, un redditeur a déjà trouvé sur le site de PNY, un constructeur tiers de cartes graphiques, une page (retirée depuis, mais visible sur Reddit) recensant déjà les RTX 2080 et 2080 Ti. La fiche technique mise en ligne par le constructeur permet déjà de savoir ce que contiendront ces nouvelles cartes graphiques. Sans surprise, elles s’appuieront donc sur la nouvelle architecture de Nvidia, Turing. La version overclockée de la RTX 2080, la 2080 Ti, disposera donc de 4352 coeurs CUDA, de 11 Go de GDDR6 et d’une bande passante de 616 Gb/s. Il faudra toutefois deux connecteurs 8-pins pour l’alimenter. Son prix était affiché à 1000 dollars sur le site de PNY, mais il est très possible qu’il s’agisse d’un placeholder, un faux prix en attendant que les véritables tarifs soient révélés. Dans tous les cas, il faudra s’attendre à un prix très haut, le marché des cartes graphiques souffrant des cryptomonnaies, très gourmandes en ressources GPU. PNY affichait également sur son site une version RTX 2080, avec 2944 coeurs CUDA, 8 Go de GDDR6 et une bande passante de 448 Gb/s. Une carte alimentée là aussi par deux connecteurs, un 8-pin et un 6-pin. Le prix de la carte était affiché à 800 dollars, ce qui pourrait changer d’ici ce soir.

Les prix définitifs arriveront ce soir, avec des démonstrations ingame

On attendra ce soir pour savoir exactement à quels prix Nvidia compte lancer ces nouvelles cartes graphiques haut de gamme. Surtout, étant donné que Nvidia va faire ses annonces durant la GamesCom, il fait peu de doutes qu’il va montrer les performances de ses cartes sur des jeux présentés sur le salon. Rien n’empêche de rêver : pourquoi pas une annonce de Red Dead Redemption 2 sur PC avec une jolie démonstration de son moteur avec du Ray Tracing ?

Continue Reading

Nvidia a dévoilé l’architecture Turing, qui se destine d’abord aux professionnels de l’image. Il s’agit en effet de combiner plusieurs technologies de pointes (RT Cores, Tensor Cores, intelligence artificielle) pour rendre possible le ray tracing en temps réel. Cette technique est utilisée pour le rendu d’images de synthèse, en particulier tout ce qui a trait […]

Continue Reading