La RATP débute le déploiement de la technologie « NFC » sur les points d’arrêt de ses réseaux Bus et Tramway en Ile-de-France. En phase de test sur la ligne de bus 24 et le tramway T2 depuis octobre 2014, ce service sera progressivement déployé sur l’ensembledes 13 000 points d’arrêts des réseaux Bus et Tramway de la RATP, d’ici la fin du premier trimestre 2015.

nfcbus

Le NFC se matérialise par un visuel au point d’arrêt devant lequel le voyageur doit passer son mobile. Aujourd’hui, en France, environ 6 millions de mobiles sont compatibles avec la technologie NFC. En passant son téléphone devant le visuel NFC, le voyageur pourra :

– accéder à une information transport contextualisée et personnalisée. Le voyageur verra s’afficher le temps d’attente des deux prochains bus ou tramway pour toutes les lignes desservant l’arrêt. Les numéros de lignes et les directions sont indiqués clairement et, en cliquant sur la ligne choisie, l’ensemble du parcours s’affiche.
– être orienté dans le quartier et repérer l’offre de transport à proximité : le voyageur pourra consulter sur une carte l’ensemble des arrêts bus et tramways, les stations de métro ou les gares RER autour de lui.
– faire une recherche d’itinéraire.

Continue Reading

Un certain Robert J. Nelson serait le premier citoyen Américain à s’être implanté des puces NFC dans les mains.

Alors que certaines entreprises telles que Motorola travaillent sur l’intégration d’implants ou de tatouages facilitant l’identification des individus pour accroitre la sécurité de nombreux services numériques, un blogueur et rédacteur high-tech Américain nommé Robert J. Nelson aurait, avec à l’aide d’un kit à 99$ comprenant des puces NFC et RFID, une seringue, des gants et d’autres matériels utiles, réussi à s’implanter une puce NFC dans la main gauche, entre le pouce et l’index faisant de lui un biohackers.

J’ai récemment fait un pas de plus dans le monde connecté. Pour satisfaire ma curiosité

Une opération légale qui lui permet depuis de débloquer son smartphone en le prenant simplement dans la main bien que celui-ci espère pousser l’expérience encore plus loin en utilisant une seconde puce pour ouvrir automatiquement la porte de son véhicule ainsi que celle de son garage voire même un jour réaliser des paiements sans devoir sortir sa carte de crédit ou son smartphone.

Dans un article de Connectedly, Robert J. Nelson partage son expérience en donnant des détails sur le modèle de puce utilisé et les raisons de son choix.

Véritable avancées technologies, certains s’interrogent sur les risques liés à la vie privée des individus portant une puce …

nfc-hand-640x520
Lire la suite..

Continue Reading