Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : NetFlix

[La sélection de la rédaction] Les 11 films et séries à voir sur Netflix en novembre

Alors que le mois de novembre est déjà bien entamé, et que la température baisse drastiquement dans l’hexagone, c’est le moment de sortir son plaid et de regarder des films.

Une fois n’est pas coutume, nous vous avons concocté une petite sélection de contenus fraîchement débarqués sur Netflix ce mois-ci (ou dans les derniers jours d’octobre). Si vous avez pris du retard, vous pouvez toujours jeter un coup d’œil à la sélection d’octobre. De l’horreur, de l’animation, de la comédie ou du drame, il devrait y en avoir pour tous les goûts.

Installez-vous donc confortablement, préparez-vous un grog et laissez vous transporter sur les sentiers du septième art. Il n’y a bien sûr pas que des chefs-d’œuvre, mais chacun devrait y trouver son compte.

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

[La sélection de la rédaction] Netflix : Que regarder pour flipper (ou rigoler) pour Halloween ?

Si Halloween est surtout une fête américaine, elle est souvent pour nous l’occasion de regarder un film d’épouvante, ou plus rarement une comédie, avec ses amis. Voici une petite sélection de ce que vous pourrez trouver sur Netflix pour le mardi 31 octobre.

• Lire aussi : [Sélection] 15 films d’horreur à voir au moins une fois dans sa vie

Le catalogue français de Netflix est encore loin d’égaler son équivalent américain, mais les amateurs d’angoisse pourront quand même trouver quelques bons films à se mettre sous la dent. Les plus frileux se rabattront sur les quelques comédies à tendance horrifiques que nous vous avons sélectionnées. Les plus jeunes ne seront pas en reste avec deux films d’animation.

Mama

Avant de chapeauter le très sympathique (et lucratif) Ça (notre critique), Andrés Muschietti a réalisé Mama. Le long-métrage sorti dans les salles en 2013 a d’ailleurs été un beau succès commercial (le week-end d’ouverture a permis de rembourser la totalité de son coût) autant que critique, puisqu’il a remporté le Grand prix, le Prix du public et le Prix du Jury jeunes la même année au Festival International du Film Fantastique de Gerardmer.

Quatre années avant d’adapter le roman de Stephen King sur grand écran, le réalisateur espagnol a prouvé sa capacité à gérer au mieux des acteurs enfants. Mama raconte le destin mouvementé des petites Victoria et Lily, respectivement âgées de 3 et 1 an qui, après un accident de voiture avec leur père, tombent sur une cabane dans la foret où vit une créature du nom de Mama. Cinq ans plus tard, les fillettes sont retrouvées et partent vivre chez leur oncle. Malheureusement pour lui, elles sont suivies par la créature…

The Blair Witch Project

Souvent qualifié comme « l’une des plus grandes réussites en matière de série B d’horreur », le Projet Blair Witch a terrorisé des milliers de spectateurs au fil des années. OVNI du cinéma d’épouvante qui a nourri l’histoire du Found Footage, il reste encore aujourd’hui très énigmatique sur de nombreuses séquences cachées (apparitions de la sorcière à certains moments clés, etc.). Sa force réside surtout dans son aspect documentaire qui lui confère un côté réaliste très effrayant.

Il raconte l’histoire de quatre étudiants en cinéma parti camper dans une forêt du Maryland afin de réaliser un reportage sur la sorcellerie. Équipés d’une caméra 16 mm en noir et blanc et d’un caméscope couleur, ils vont être les témoins d’événements surnaturels avant d’être portés disparus… Fignolé avec un budget minime (35 000 dollars au départ), The Blair Witch Project aura rapporté 140 millions de dollars aux Etats-Unis, et plus de 240 millions de dollars dans le monde.

Under The Shadow

Le cinéaste iranien Babak Anvari, dont Under the Shadow est le premier long-métrage, nous raconte l’histoire de Shideh et sa fille, recluses dans leur immeuble depuis les bombardements irakiens, en 1988. À cette menace, sourde, va s’en greffer une autre quand un missile vient à tomber chez le voisin, apportant dans son corps un esprit malveillant.

Introduit avec une douceur remarquable, sans bousculer le quotidien des personnages, brillamment interprétés d’ailleurs, l’élément fantastique progresse à petit pas jusqu’à un climax très réussi. Une belle promesse pour la suite, qui a permis à son réalisateur d’être doublement récompensé par le Prix du Jury et le Prix du Jury Syfy au dernier Festival international du Film Fantastique de Gerardmer.

Scream

Le slasher par excellence. Il y a 20 ans déjà, Wes Craven dynamitait les codes de l’horreur au cinéma. Basé sur une histoire vraie, qui s’est déroulée dans la ville américaine de Gainesville, le long-métrage dépoussière la figure de Mike Myers (d’Halloween, 1978) pour la remplacer par celle de GhostFace, qui est encore une des plus connues du genre aujourd’hui.

ghostface

En mettant en avant un casting essentiellement féminin, composé de personnages plus intelligents que d’habitude, le film se livre à une analyse intéressante des défauts du slasher tombé en désuétude vers la fin des années 80. Si une grande partie de ce qui se passe à l’écran aujourd’hui vous parait totalement kitsch, il faut voir Scream comme un des plus grands ancêtres du film d’horreur contemporain. Halloween peut aussi rimer avec nostalgie !

Pas un bruit

« Pas un bruit » ne réussit certes pas tout ce qu’il entreprend, mais il se démarque par un postulat de base intéressant. La personne traquée par le tueur est ici sourde et muette ce qui donne lieu à quelques bonnes idées de mise en scène. Terence Young avait déjà exploré ce thème avec « Seule dans la nuit », où Audrey Hepburn incarnait une aveugle en proie avec des sadiques.

Kate Siegel est convaincante même si on peut déplorer des choix scénaristiques qui feront grincer des dents les amateurs du genre. Mike Flanagan arrive néanmoins à maintenir la tension pendant tout le film, ce qui n’était pas gagné d’avance étant donné la nature du duel. Un film qui vaut le coup d’œil.

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter