Microsoft a donc annoncé avoir rejoint l’Open Invention Network (OIN), un groupe chargé d’aider Linux à éviter les poursuites en justice sur la base de brevets. Joignant le geste à la parole, l’entreprise a libéré 60 000 de ses propres brevets, désormais disponibles en open-source et accessibles aux membres du réseau OIN.

Protection contre les plaintes

OIN fournit sa plateforme de licences pour Linux à 2.400 entreprises de toutes tailles, cela va d’IBM et Google aux développeurs indépendants. Tous les membres de ce réseau ont accès aux brevets détenus par OIN et ceux qui sont licenciés entre les participants. Le tout sans avoir à régler de royalties. Les brevets fournis par Microsoft ne couvrent pas tous les logiciels de l’éditeur. Certaines portions du code de Windows ne sont pas libérées, ce qui est somme toute logique. Mais pour le reste, le groupe joue le jeu à fond, ce qui est une bonne nouvelle pour l’univers open-source. Scott Guthrie, le vice-président pour le nuage et les entreprises de Microsoft, explique dans une interview que l’entreprise veut « protéger les projets open-source des plaintes basées sur la propriété intellectuelle », ce qui explique l’ouverture du catalogue de brevets de l’éditeur. Fin 2016, Microsoft rejoignait la Fondation Linux.

Continue Reading

Dans le fleuve d’annonces qui s’était déversé lors de sa conférence à l’E3 2018, Microsoft avait rapidement fait savoir qu’il planchait sur son propre service de streaming de jeu vidéo. Cinq mois plus tard, alors que Google a attiré le feu des projecteurs vers lui en annonçant que les joueurs pourraient parcourir Assassin’s Creed Odyssey depuis son navigateur Chrome, la firme de Redmond livre les premiers détails sur son propre service.

Le X de xCloud

Le nom pour commencer. Le service de Microsoft répondra au doux nom de xCloud. Plutôt que de reposer sur des ordinateurs dans un data center comme peut le faire Shadows, Microsoft va faire appel à la puissance de ses Xbox One pour proposer à ses futurs abonnés la possibilité de jouer à Halo, Forza ou Sea of Thieves sur smartphones ou tablettes. https://www.youtube.com/watch?v=IzV_xrisMko Pour le moment, Microsoft assure que son principal objectif est de réduire au maximum la latence. L’entreprise conduit en ce moment même des tests en interne avec une connexion frôlant les 10 Mbit/s. Microsoft espère ouvrir son nouveau service au plus grand nombre à l’horizon 2019.  

Continue Reading

  Au début du mois, Microsoft lançait en grande pompe une conséquente mise à jour pour Windows 10. Malheureusement, tout ne s’est pas déroulé comme prévu puisque des utilisateurs ont constaté que la mise à niveau de leur OS avait pour conséquence la disparition de certains de leurs fichiers stockés dans le répertoire Mes Documents.

Plus qu’un OS, une promesse

Face à la grogne montante sur les réseaux sociaux, et pour ne pas toucher plus de monde, Microsoft a été contraint d’interrompre le déploiement de sa mise à jour. Mais cela ne suffit pas à éteindre les incendies. https://twitter.com/donasarkar/status/1048612272287834112 En effet, les victimes du bug de la mise à jour d’octobre aimeraient vraiment récupérer les fichiers qu’ils ont perdus. La firme de Redmond a tenu à les rassurer en leur promettant qu’elle ferait tout pour retrouver les documents manquants. [shortcode_jdg_read_also label=”Windows 10 : la mise à jour d’octobre est dorénavant disponible” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/10/03/windows-10-mise-a-jour-doctobre-dorenavant-disponible/” width=”1/1″ /] Microsoft conseille ainsi aux utilisateurs d’arrêter d’utiliser le terminal affecté par le bug et de contacter sans délai son service après-vente.  

Continue Reading

Les phases de tests de Microsoft sont-elles vraiment efficaces ? On peut se poser la question après que le géant de Redmond a annoncé ce week-end interrompre le déploiement de la dernière mise à jour majeure pour Windows 10. « Nous avons arrêté le déploiement de la mise à jour d’octobre de Windows 10 (version 1809) pour tous les utilisateurs. Nous enquêtons sur des retours d’utilisateurs qui ont constaté avoir vu certains fichiers absents après la mise à jour », peut-on lire sur le site de service client de Microsoft. [shortcode_jdg_read_also label=”Windows 10 : la mise à jour d’octobre est dorénavant disponible” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/10/03/windows-10-mise-a-jour-doctobre-dorenavant-disponible/” width=”1/1″ /] Que ce soit sur Reddit ou sur les forums de Microsoft, quelques utilisateurs se plaignent en effet de voir (ou de ne plus voir) que certains fichiers stockés dans les dossiers Mes Documents ont tout simplement disparus après avoir effectué la mise à jour. On ne sait pas dans quelle mesure la dernière mise à jour de Windows 10 efface ou non les fichiers des utilisateurs. Quoi qu’il en soit, Microsoft conseille désormais aux utilisateurs de ne plus installer la mise à jour d’octobre et, pour ceux qui l’auraient déjà installée, d’attendre qu’une mise à jour de cette mise à jour (vous suivez ?) soit déployée par Microsoft. La société américaine n’a donné aucune date de sortie pour ce patch correctif.

Une mise à jour encore truffée de petits bugs

Les fichiers manquants ne sont d’ailleurs pas le seul problème rencontré par les utilisateurs. The Verge rapporte ainsi que d’autres utilisateurs se plaignent de ne pas pouvoir installer la mise à jour d’octobre suite à des problèmes de drivers liés aux puces graphiques Intel tandis que d’autres constatent que des applications comme Edge ou issues du Microsoft Store ne parviennent plus à se connecter à Internet. En d’autres termes, mieux vaut patienter.

Continue Reading

Un de mes amis, appelons le RJ, est touché par une malédiction. Dès qu’il lance une partie, que ce soit sur Binding of Isaac, Overwatch, ou un obscur jeu russe impliquant dating sim de loli, il se fait interrompre par Windows Update qui lui impose des mises à jours sauvages. Il a beau faire les mises à jours en amont, rien n’y fait. La moindre partie réveille le gestionnaire d’Update qui prend un malin plaisir à le brimer.

Amélioration du Game Mode

Des cas comme celui de RJ, il en existe des centaines de milliers à travers le monde. Heureusement pour eux, Microsoft a enfin pensé à leur sort et pris les choses en main. A condition qu’ils soient sous Windows 10. En effet, l’importante mise à jour d’octobre, sortie en début de semaine, apporte dans ses valises quelques modifications au Game Mode. Comme l’a remarqué le site PCGamesN, ce dernier bloque désormais automatiquement les installations des mises à jour Windows Update, ainsi que les notifications de redémarrage pendant que vous êtes en jeu. En voyageant dans les options, vous pouvez réactiver l’installation des mises à jour en cours de partie. Qui plus est, les joueurs devraient constater une amélioration des performances de leur machine lorsqu’il lance un jeu.

Continue Reading

Il est temps pour Windows 10 de connaître sa deuxième mise à jour d’envergure de l’année. En effet, la firme de Redmond a initié le déploiement de la version public de sa mise à jour d’octobre dans le courant de la nuit. Selon Microsoft, plus de 700 millions d’appareils sont concernés par cette nouvelle mise à niveau. Pour l’installer, il vous suffit de faire un petit tour dans Windows Update pour y dénicher si la mise à jour est disponible au téléchargement. Si rien ne se profile à l’horizon, pas de panique. Microsoft prévoit une seconde vague déploiements mardi prochain, en même temps que sa brochette mensuelle de correctifs. [shortcode_jdg_read_also label=”Windows 10 : Microsoft officialise sa mise à jour automnale sans donner de date” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/09/04/windows-10-microsoft-officialise-mise-a-jour-automnale-donner-de-date/” width=”1/1″ /]

La tête dans les nuages

Au rang des nouveautés, on compte sur les nouvelles fonctionnalités de Windows 10 Timeline, le service qui permet de synchroniser l’historique des diverses applications d’un appareil à l’autre. Avec la mise à jour d’octobre, Microsoft amène deux nouvelles extensions pour Chrome et Firefox, afin que les onglets visités soient synchronisés dans Timeline, et ainsi être consultés plus facilement sur tous les appareils que vous utilisez. Puisqu’on en est à parler de Timeline, l’application Android Microsoft Launcher est désormais compatible avec le service. Le support de Microsoft Edge est aussi au programme, mais n’entrera en phase bêta qu’à partir du mois prochain. https://youtu.be/D_5XjZLDFlg Le presse-papier est également amélioré grâce aux services Cloud de Microsoft. Désormais, les utilisateurs pourront copier et enregistrer plusieurs éléments, et même un historique, sur le Cloud pour y accéder depuis n’importe quel terminal. La mise à jour d’octobre marque l’arrivée de l’application Your Phone, une companion app qui permet de gérer sur votre ordinateur les clichés pris par votre téléphone Android. https://www.youtube.com/watch?v=XO303V2bQsg Quid de l’avenir ? Plus de mises à jour pour Windows 10, avec l’arrivée en avril 2019 de la mise à jour Redstone 6.

Continue Reading

On en parle moins car Microsoft a sérieusement resserré la sécurité de son système d’exploitation, mais les vulnérabilités sont toujours présentes au sein de Windows. Lucas Leong, chercheur en sécurité chez Trend Micro, a mis au jour une faille touchant les bases de données JET Database, présentes dans toutes les versions de Windows.

Microsoft au pied du mur

Ce bug dans la gestion des index de JET Database permet à un pirate de créer un fichier de base de données malveillant. Si l’utilisateur a le malheur d’ouvrir le fichier en question (attention aux pièces jointes !), le hacker sera en mesure d’exécuter du code en s’appuyant sur les privilèges détenus par le logiciel utilisé par la victime. Toutes les versions de Windows sont concernées, y compris les versions serveurs ce qui ne manquera pas d’effrayer les entreprises. Cette histoire n’a rien d’extraordinaire : les failles de sécurité, cela existe et cela existera toujours. Le problème ici, c’est que Microsoft a été mis au courant de la vulnérabilité il y a plus de 120 jours et que malgré ce délai (déjà plus long que les 90 jours standard pratiqués dans l’industrie), l’éditeur n’a pas pu fournir de correctif. Résultat : tout a été rendu public dans le détail, ce qui permet ainsi aux pirates motivés d’exploiter la faille. Mis au pied du mur, Microsoft va devoir faire au plus vite pour livrer un patch, sans doute le 9 octobre à l’occasion d’un nouveau patch tuesday.

Continue Reading

Tout le monde sait qu’il ne faut pas fumer à la pompe à essence (ou tout court) mais cela n’empêche pas certains de le faire. Un problème sur lequel Microsoft a décidé de se pencher en faisant une nouvelle fois appel à l’intelligence artificielle. Le géant de l’informatique s’est associé avec Shell pour concevoir un système alertant automatiquement les employés d’une station-service lorsqu’un fumeur vient faire le plein d’essence. Ce sont les ingénieurs de l’équipe Microsoft Azure qui l’ont mis au point, comme le précise le site The Next Web. Ce dernier analyse en direct les images filmées par une caméra et l’intelligence artificielle repère les personnes en train de fumer, ou en train d’allumer une cigarette. Pour que cela fonctionne le plus rapidement possible, les ingénieurs ont voulu qu’une partie de la reconnaissance faciale puisse fonctionner en local, sans l’aide du cloud. Une fois qu’elle a repéré un comportement à risque, signalé par un indicateur rouge, elle transfère les données (via le cloud) à une IA secondaire, qui décide ou non d’alerter le personnel de la station-service. Un système en deux temps, qui permet de ne pas submerger les serveurs du cloud, comme l’explique Daniel Jeavons, directeur général de la Data Science chez Shell.

« Chacun de nos points de vente a peut-être six caméras et capture environ 200 mégaoctets par seconde de données. […] Si vous essayez de télécharger tout cela dans le cloud, cela devient rapidement ingérable à grande échelle. Le Edge Computing intelligent nous permet d’être sélectifs sur les données que nous transmettons au cloud.

Ce processus est détaillé dans la vidéo ci-dessous. https://youtu.be/Ulpo_-X1Q_0 Comme souvent, cette technologie pourrait être étendue à d’autres applications, notamment la surveillance et la prédiction des pannes de matériel industriel.

Continue Reading

En juin dernier, des bruits de couloir laissaient entendre que Microsoft s’apprêtait à mettre en place la compatibilité clavier/souris pour ses Xbox One, avec un petit coup de pouce de la part de Razer. Une rumeur qui a été confirmée hier soir par Microsoft Studios dans l’émission Inside Xbox.

Amour interdit

Microsoft va ainsi déployer le support clavier/souris au compte-goutte, dans un premier temps chez quelques élus du programme Insider. Ne sabrez pas le champagne trop vite cependant, car la compatibilité sera laissée à la discrétion des développeurs. En effet, ces derniers auront tout le loisir de décider si oui ou non, leur jeu supportera le clavier/souris. Bien que l’ensemble des claviers et souris soient compatibles avec cette future fonctionnalité, Microsoft dévoilera dans les prochains jours une gamme de périphériques conçus par Razer spécialement pour l’occasion.  

Continue Reading

Teams BlurLes  appel vidéo pro nécessitent de prendre beaucoup de précautions. Il faut bien sûr trouver la tenue adéquate. Mais il ne faut pas non plus négliger d’étudier la partie de la pièce qui sera visible à l’écran. Rien ne sert en effet de revêtir votre plus beau costume pour prendre l’appel de votre boss si vous oubliez de retirer le poster débile qui se trouve juste derrière votre chaise. Bonne nouvelle, la firme de Redmond vient d’annoncer l’arrivée d’une fonction flou sur le logiciel Microsoft 365. Cette fonctionnalité utilise l’intelligence artificielle et une technologie de reconnaissance faciale pour distinguer les visages devant la caméra et flouter le reste. Pour l’activer, il suffit de se rendre sur la rubrique visioconférence, située en bas de l’écran et de cliquer sur l’option “flouter l’arrière-plan”. Grâce à cet outil, vous ne risquez pas de connaître la même mésaventure que le professeur Kelly. Correspondant pour la BBC, ce politologue avait fait buzz après que son enfant a déboulé dans son bureau alors que celui-ci était en direct sur la BBC via un outil de visio-conférence.  

Continue Reading