Nintendo ne rigole pas avec ses licences. La société Mari Mobility vient de vivre cette amère expérience. Connue pour ses visites de la ville de Tokyo dans de petits karts, la compagnie était en procès avec le mastodonte du jeu vidéo depuis l’année dernière. Reconnue coupable d’utilisation non autorisée de l’imagerie du jeu Mario Kart, elle devra mettre fin à ce tourisme jugé illégal. De plus, Mari Mobility doit s’acquitter d’une amende de 10 millions de yens (soit 76 000 euros) pour avoir porté atteinte à l’image de Nintendo. Par ailleurs, selon nos confrères d’IGN France, la justice japonaise a également reproché à la société d’être à l’origine de nombreux accidents de voiture.

Continue Reading

Ce MAR10 Day ne ressemblera à aucun autre pour les fans de Mario et en particulier pour ceux qui ont arpenté pendant des heures les circuits de Mario Kart. Google Maps — qu’on n’oubliera pas de mettre à jour sur iOS comme sur Android — contient en effet une petite surprise : c’est Mario lui […]

Cet article Mario Kart pilote dans Google Maps est apparu en premier sur Journal du Geek.

Continue Reading