Outre leurs caractéristiques techniques, la présentation des nouveaux Pixel 3 a permis de découvrir une fonctionnalité particulièrement intéressante : Screen Call.  Ce dispositif de filtrage permet de laisser Google Assistant répondre à des appels inconnus. Pour l’instant exclusif au Pixel 3, il devrait par la suite être compatible avec les générations précédentes dès le mois de novembre (aux États-Unis). La démonstration de Google fut pour le moins éloquente. Comme vous pouvez le constater sur le GIF ci-dessous, lorsqu’un appel inconnu s’affiche sur votre écran, il vous est possible de répondre ou d’appuyer sur le bouton Screen Call.

Si vous optez pour la seconde option, la voix du logiciel va demander à votre interlocuteur son nom, prénom et la raison de son appel. La réponse de ce dernier est alors retranscrite dans un message. Un bon moyen de trier les contacts importants ou non. L’exemple choisi ici est celui d’une publicité mensongère, qui vous indique que vous avez gagné une croisière. Il suffit par la suite de cliquer sur l’onglet « Spam » afin que l’assistant lui fasse savoir qu’il doit retirer votre numéro de sa liste d’appel. Libre au démarcheur de le faire, mais on n’y croit pas trop, surtout que certains de ces appels sont automatisés. Cela fait déjà un moment qu’Android lutte contre ce genre d’appel ou que des applications comme TrueCaller permettent de mieux les repérer. Mais il est toujours possible de les tromper en utilisant des numéros débutants par 01 ou 06. L’arrivée de Screen Call reste cependant bienvenue.

Continue Reading

Connue jusqu’à présent sous le nom interne de Redstone 5, la prochaine mise à jour de Windows 10 attendue pour cet automne récupère la dénomination officielle (et sobre) de “mise à jour d’octobre 2018”.

Améliorer l’expérience utilisateur

Un titre sans ambages ni fioritures qui nous donne une précision supplémentaire sur sa fenêtre de sortie. Car sur son blog officiel, Microsoft n’a pas jugé bon de donner une date de déploiement plus précise. À l’heure actuelle, la version 17751 de la Preview Build est en test entre les mains des “Insiders”. Au rayon des nouveautés, cette “mise à jour d’octobre 2018” apportera un nouveau système de capture d’écran, d’un presse-papier amélioré qui fonctionnera de concert avec le Cloud pour enregistrer plusieurs éléments au lieu d’un seul, des commandes “swift” dans le clavier virtuel, et surtout de l’application Your Phone qui vous permettra de gérer sur votre ordinateur les photos prises avec votre terminal Android. [shortcode_jdg_read_also label=”Microsoft : les premiers tests de la future grosse mise à jour de Windows 10 ont débuté” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/07/26/microsoft-premiers-tests-de-future-grosse-mise-a-jour-de-windows-10-ont-debute/” width=”1/1″ /] Si des nouveautés sont attendues concernant Edge, le déploiement de la fonction “Sets”, qui s’occupe des “onglets intelligents” (le regroupement de plusieurs éléments dans une seule fenêtre, comme une page PowerPoint, un fichier texte et une page Internet), est repoussé à la mise à jour Redstone 6, prévue pour le mois d’avril 2019. Un retard dû à une mise en place plus complexe qu’espérée.  

Continue Reading

Jusqu’à présent, Microsoft se voulait plutôt restrictif concernant sa suite bureautique Office 365. Pas tant au niveau du partage de compte sur l’offre “Famille”, qui s’étendait à cinq utilisateurs, que vis-à-vis du nombre d’installations, limité. Mais la firme de Redmond a décidé de revoir sa copie en levant certaines contraintes dès le 2 octobre prochain et en retouchant légèrement son forfait familial.

Tous en même temps

Les détenteurs d’un compte “Famille” pourront bientôt le partager avec 5 de leurs proches. Qui plus est, les installations sont désormais illimitées. Pour éviter les dérives, Microsoft prévient tout de même que chaque utilisateur d’un même compte ne pourra se servir d’Office 365 que sur 5 appareils à la fois. Ce qui fait un total de 30 terminaux en simultané. Si l’un des utilisateurs cherche à connecter un sixième appareil, il recevra un message lui indiquant que la limite est atteinte et qu’il doit d’abord déconnecter un autre terminal pour user du nouveau. Enfin, la mise en place de la mise à jour se fera automatiquement, sans que les abonnés actuels n’aient à changer quoi que ce soit.  

Continue Reading