Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : laptop

Prise en main du Dell XPS 13 2-in-1 : l’hybride séduisant

Pour beaucoup, dont moi, le Dell XPS 13 est sans doute un des meilleurs ultrabooks Windows sur le marché. Il dispose d’un bel écran aux bords relativement fins, des performances solides et une finition digne des meilleurs. Un véritable succès critique, qui a poussé Dell à annoncer son nouveau XPS 13 2-in-1.

dell-xps13-2in1-live-01

Pour faire simple, vous prenez un XPS 13 et vous lui ajoutez une charnière de manière à ce qu’il puisse être aussi bien utilisé en mode tablette qu’en mode tente ou mode laptop classique. La finition est la même et les performances toujours au rendez-vous. Les finitions et le design sont irréprochables, le fait d’avoir un écran aux bords si fins en mode tablette, est très agréable pour les contenus multimédias.

dell-xps13-2in1-live-09

Au niveau des caractéristiques techniques, on retrouve un écran de 13 pouces avec des bords de 5 mm et une définition de 3200 × 1800 pixels. Sous le capot se trouve un processeur Intel Core i5/i7 de 7e génération, jusqu’à 1To de disque SSD, jusqu’à 16 Go de RAM, le tout dans un poids de 1,2 kg et une promesse d’autonomie de 15h. Dell n’a pas encore communiqué sur les tarifs français mais assure que le prix de départ se situe sous la barre des 1000 dollars aux États-Unis. Chez nous, il faudra donc probablement s’attendre à une commercialisation aux alentours des 1200 euros.

dell-xps13-2in1-live-10

CES 2017 : On a testé le Project Valerie, le laptop à trois écrans de Razer

Après une annonce la semaine dernière avec l’ouverture du CES 2017, c’est finalement sur le stand de Razer que nous avons pu découvrir le Project Valerie, un prototype d’ordinateur portable à destination des gamers doté de 3 écrans.

razer-valerie-live-08

Trois écrans 4K, une GeForce 1080 et plus de 5 kg sur la balance

Du côté des caractéristiques, Razer est allé à l’essentiel dans sa communication. On sait pour l’instant que le Project Valerie propose ainsi trois écrans IGZO de 17,3 pouces avec une résolution 4K, la technologie Nvidia G-Sync, le support du Nvidia Surround View sur 180°, le support complet du profil colorimétrique Adobe RGB, un processeur Intel Core i7 de dernière génération, une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1080, le tout dans moins de 4cm d’épaisseur et un poids de 5,4 kg.

razer-valerie-live-07

On était sur le stand et malheureusement il était impossible de voir l’appareil se refermer. Razer communique pourtant bien sur le fait que le Project Valerie utilise un mécanisme de déploiement de ses trois écrans, mais il ne fonctionnait pas. Ainsi, chaque moniteur sort (en théorie) mécaniquement de l’écran principal et se met en place. Du coup, vous imaginez bien, vous ne pourrez pas refermer l’écran d’un coup si vous êtes pressé.

La touche Razer

Par contre, une fois déployé, et on a pu le voir, c’est impressionnant, vraiment. On dispose alors d’un espace de travail similaire à ce que proposent les ordinateurs de bureau, les fils en moins. Et ça, c’est super agréable. Je ne me suis pas trop attardé sur les performances, mais de ce que j’ai pu en voir, je n’ai rien de noté de particulier. Étant donné ses caractéristiques techniques, il supportera bien évidemment les casques de réalité virtuelle.

razer-valerie-live-06

Le clavier était très agréable. Razer m’a affirmé qu’il s’agissait de touches mécaniques basses. Je n’en avais jamais testé auparavant, mais la frappe y était agréable. C’était un peu dur à entendre sur le salon, mais en approchant mon oreille, je n’ai pas trop entendu les ventilateurs du PC. Pour la partie arc-en-ciel, c’est en fonction des goûts et des couleurs, ce n’est pas trop mon trip, mais pourquoi pas. Et enfin, pour le trackpad, il réagit très bien et l’emplacement à droite ne m’a pas du tout gêné.

razer-valerie-live-04

Très honnêtement, même si je trouve la performance admirable, j’avoue que les 5,4kg m’ont un peu refroidi. Parce que je me dis qu’avec ce poids, il restera plus souvent à la maison qu’autre chose. Après, c’est aussi parce que je ne suis pas un fervent défenseur du multi-écran. Dans tous les cas, ça reste un tour de force et je ne peux que saluer Razer pour la performance.

Test : Lenovo Yoga 900

Dans le monde des hybrides, Lenovo s’était rapidement démarqué de la concurrence avec sa gamme Yoga et ce, depuis 2012. Après une troisième itération un peu en demi-teinte qui nous avait convaincus sur la forme, mais pas sur le fond, Lenovo revient cette année avec un nouveau successeur, le Yoga 900.

On garde le placement produit sur le marché des ultrabooks Premium, mais surtout, Lenovo a essayé de prendre en compte les remarques de l’année dernière afin de proposer le Yoga Premium qu’on était en droit d’attendre. On retrouve ainsi la charnière qui permet au Yoga 900 d’évoluer sur 360°, un processeur Intel de dernière génération et enfin une autonomie digne de ce nom.

lenovo-yoga-900-live-01

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête, mais pour rappel :

Windows 10 Famille
– Ecran IPS tactile de 13,3” au format 16/9
– Résolution QHD+ soit 3200×1800
– Processeur Intel Core i5-6200U ou Core i7-6500U de dernière génération
– Intel HD Graphics ou Intel HD Graphics 520
– 512Go en SSD SATA III en France
– Lecteur de cartes SD
– De 8Go à 16Go de RAM
– Clavier 69 touches rétro-éclairé
– WiFi a/b/g/n/ac MIMO 2×2
– Bluetooth 4.0
– APN et Caméra Visio 720p
– 2 x USB 3.0 Type-A
– 1x USB 3.0 Type-C
– Sortie TV Micro-HDMI
– Accéléromètre, Boussole et Gyroscope
– Capteur de luminosité ambiante
– Port USB en recharge sur l’alimentation
– Batterie 4-Cell 66Wh assurant jusqu’à 10h d’autonomie
– 14,9mm d’épaisseur
– Poids de 1,29kg
– 3 Coloris disponibles

lenovo-yoga-900-live-27

Au niveau du packaging, rien de bien spéciifique puisqu’on retrouve bien évidemment le Lenovo Yoga 900 avec son chargeur et le câble d’alimentation. Sur le papier, le Lenovo Yoga 900 est presque parfait, et comme pour son prédécesseur, on aurait juste aimé peut-être un stylet Wacom compatible avec l’écran comme les Surface de Microsoft. Comptez à partir de 1429€ tout de même.

Il aurait été bien que Lenovo propose, comme aux États-Unis, des Yoga 900 avec un SSD par défaut de 256Go, cela aurait permis d’avoir un prix de départ autour de 1200€, parce que très honnêtement, je ne suis pas contre 512Go bien évidemment, mais je préfèrerai économiser 200€/250€.

Quand un PC portable de plus de 2000 ans affole le web

30D91AA900000578-0-image-a-48_1454531253222Vous regardez Ancient Aliens (ou Alien Theory) ? C’est une émission géniale. Dans ces reportages, des mecs nous expliquent que des aliens sont venus sur Terre il y a des milliers d’années pour nous offrir leur technologie. Et pour prouver leurs dires, les « spécialistes » de la théories des anciens astronautes (c’est comme ça qu’ils se […]

[CES] Une flopée de nouveaux PC portables pour Gigabyte

P57 17"Comme la majorité des constructeurs, Gigabyte profite du CES pour annoncer tout un tas de nouveaux produits, et ce sont ses nouveaux PC portables orientés “gaming” qui nous intéressent aujourd’hui. Il s’agit surtout pour le constructeur de mettre à jour la gamme déjà existante avec les derniers processeurs Skylake et les dernières cartes graphiques du […]