[caption id="attachment_50087161" align="aligncenter" width="640"] Crédit Jaguar[/caption] “C’est la plus belle voiture du monde” disait Enzo Ferrari himself, de la Jaguar Type E. Alors forcément quand une actualité paraît sur cette auto iconique, on tend l’oreille. La nouvelle, révélée par Numerama, mérite du reste qu’on y prête attention. Selon le site, la société a en effet décidé de proposer des déclinaisons commerciales sur mesure de la Type E électrique présentée en septembre dernier. À l’époque, le constructeur avait indiqué envisager ce lancement mais rien n’était confirmé. C’est désormais chose faite au grand bonheur de certains amoureux de belles voitures. Numerama précise que ceux qui possèdent une version thermique du véhicule pourront la faire transformer et que cette opération sera réversible. [gallery link="file" ids="468941,468942,468943,468944,468945,468946,468947,468948"]

Une autonomie de 270 km

En 2017, la présentation d’une version électrique de la Type E en avait fait saliver plus d’un. “La Type-E Zero associe le dynamisme de la Type-E à des performances accrues grâce à son électrification. Cette combinaison unique offre des sensations de conduite époustouflantes” avait ainsi indiqué, Tim Hanning, directeur de Jaguar Land Rover Classic. La société précisait d’ailleurs alors que si la Type-E Zero ressemblait à une Type-E et se conduisait de la même façon, elle était toutefois plus rapide qu’elle : “Le 0-100 km/h ne prend que 5,5 secondes, soit 1 seconde de moins qu’une Type-E série 1”. Équipé d’une batterie de 40 kWh, le modèle de Type-E Zero présenté en septembre dernier disposait d’une autonomie en “situation réelle” de 270 km et pouvait être rechargé en 6 à 7 heures. https://www.journaldugeek.com/2018/07/22/tron-daudi-drole-de-nom-voiture-electrique-aux-retroviseurs-innovants/

Continue Reading

Tous les deux ans, le Mondial de l’auto de Paris fait le plein de visiteurs en quête de nouveautés. Et si la majorité des gens se renseigne sur les modèles pouvant les intéresser à l’avenir, il arrive toujours de divaguer vers des véhicules de grand luxe. Un écart furtif, qui permet parfois de s’installer à bord de voitures de prestige.

mondial-de-l-auto-horaires-dates-et-programme

Ces habitacles de performance affichent toujours une esthétique très travaillée ainsi qu’une machinerie rutilante, mais qu’en est-il de la connectivité ? Sur ce domaine, différentes philosophies s’affrontent, même si le marché doit forcément s’adapter à l’usage de nos smartphones et autres tablettes.

Une fois n’est pas coutume, les véhicules de ce type étaient légion sur les différents stands. L’occasion idéale de vérifier qui prenait le pli ou au contraire tentait de garder ses distances avec le monde dit « connecté ».

_dsc6524

Continue Reading