300 millions pour des skins et des pas de danse

Le 15 mars 2018, lorsque les développeurs de Fortnite ont lancé la bêta de leur jeu sur iOS, pensaient-ils vraiment que ce dernier allait leur rapporter aussi gros ? En effet, entre sa date de lancement sur la plateforme dédié aux smartphones d’Apple et le 5 octobre, le Battle Royale a généré pas moins de 300 millions de dollars de chiffre d’affaires. Si l’on en croit l’étude menée par SensorTower, 65% des personnes qui ont téléchargé le jeu sur un appareil iOS (iPhone ou iPad) ont déjà payé au moins une fois pour obtenir quelque chose dans leurs parties. Pourtant, il n’y a pas de « pay-to-win » dans Fortnite puisque les seuls éléments déblocables via de l’argent réel sont des skins pour les personnages ou de nouvelles danses. Ces chiffres éloquents sont aussi dus à la méthode employée par Epic Games pour « forcer » les joueurs à dépenser à nouveau de l’argent. Chaque nouvelle saison remet tout à zéro et les possesseurs du titre doivent à nouveau se battre pour débloquer de nouveaux contenus ce qui les incite plus ou moins directement à dépenser de l’argent. Sur ces 200 premiers jours, Fortnite a ainsi battu d’autres jeux phares sur iOS comme Clash Royale, Honor of Kings ou Knives Out. Néanmoins, il y a bien un concurrent que le Battle Royale n’a pas encore réussi à détrôner : Pokémon GO. En effet, GameSpot explique que le titre de GameFreaks a atteint les 300 millions de dollars de chiffre d’affaires en 113 jours et non 200. La différence principale étant que cette version mobile de Pokémon incite bien plus les joueurs à dépenser de l’argent via diverses sources (achat de Pokéball, d’accessoires, etc). Rien de comparable avec le modèle instauré par Epic Games. Reste que le studio vit de très beaux jours avec Fortnite qui continue de susciter un véritable intérêt chez les joueurs du monde entier, que ce soit sur consoles, PC ou smartphones Android et Apple. https://www.journaldugeek.com/2018/09/10/epic-donne-premiers-chiffres-de-fortnite-android-deja-15-millions-de-joueurs/

Continue Reading

  https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=YYucGhyOjUE C’est une grande tradition chez les hackers. A chaque mise à jour des systèmes d’exploitation d’Apple, certains malins se donnent à cœur joie pour trouver des failles. Et pour cause, aucun système étant infaillible, des hackers ont mis en évidence la démarche pour contourner un iPhone sous iOS 12.1.

Un espagnol vous donne la solution

Pour cette nouvelle mise à jour, c’est José Rodriguez qui a été le plus rapide. L’espagnol a publié une vidéo de sa prouesse technique. En utilisant l’assistant vocal Siri et la fonction accessibilité VoiceOver, l’espagnol a réussi à avoir accès au carnet d’adresses, aux photos ou encore aux e-mails. Par la suite, Filip Koroy, de la chaîne Youtube EverythingApplePro, est également passé entre les mailles du filet. Néanmoins, les deux hackers ont du faire preuve de patience pour arriver à leurs fins. Selon le site internet Gadget Hacks, pas moins de 16 étapes sont nécessaires pour avoir accès au carnet d’adresses ou aux e-mails. Et il faut rajouter 21 étapes pour regarder les photos.

Continue Reading

Apple vient de proposer 70 nouveaux émojis dans sa nouvelle mise à jour, iOS 12.1. Disponible aujourd’hui pour les développeurs, les fans d’émojis vont devoir patienter encore quelques semaines. Si Tom Cook l’avait annoncé depuis le mois de juillet, la marque à la pomme nous donne un aperçu des émojis rajoutés.  

Apple essaie de représenter toutes les communautés

Ces ajouts incluent de nouvelles apparences, particulièrement en ce qui concerne la représentation des différentes minorités. Annoncé durant la journée des émojis, les chauves et les roux auront leur émoji, tout comme les personnes aux cheveux bouclés. Un détail qui sera sans doute relevé chez les clients de l’iPhone. Apple indique également qu’il travaille avec Unicode pour intégrer des émojis liées à l’handicap, dont la sortie est prévue en 2019.

Continue Reading

Souvent accusé d’abus de position dominante, Google fait tout ce qui est en son pouvoir pour être présent par défaut sur tous les ordinateurs vendus dans le monde. Et la firme de Mountain View n’hésite pas à sortir le porte-monnaie pour s’en assurer. Rien de bien étonnant même si les montants évoqués ici sont phénoménaux. Bien que ces chiffres soient censés être confidentiels, Rod Hall, un analyste de chez Goldman Sachs s’est laissé aller à des confidences. Le site Business Insider indique en effet que Google paierait neuf milliards de dollars à Apple pour l’année afin de conserver cette position stratégique. Connaissant la firme, on peut légitimement se dire que l’investissement doit en valoir la chandelle. Mais la somme impressionne. La firme de Cupertino pourrait ainsi faire plus de profit grâce à ce versement qu’avec iCloud ou Apple Music ! En plus de Google, activé par défaut, Apple propose Yahoo, Bing mais aussi DuckDuckGo.

« Nous pensons que cette somme est indexée sur le nombre de recherches des utilisateurs d’appareils Apple, depuis Siri ou le navigateur Safari. »

Et tout cela devrait augmenter avec le temps. Hall estime que ce paiement grimpera à 12 milliards de dollars pour l’année 2019. Toni Sacconaghi, un analyste de chez Bernstein avait estimé que Google aurait versé 3 milliards de dollars en 2017. Tout cela reste des estimations, mais le seul chiffre avéré se situerait à un milliard de dollars pour l’année 2014, il y plus de quatre ans de cela. Rappelons tout de même que deux milliards de terminaux iOS sont en circulation sur le globe.

Continue Reading

Sortir des produits et communiquer sur les caractéristiques, c’est bien, communiquer sur les usages avec des cas concrets, c’est mieux. C’est ce que propose Sennheiser avec son court-métrage : Final Stop. Ce thriller d’environ sept minutes a été entièrement filmé avec un smartphone et surtout, la captation audio a été faite depuis l’Ambeo Smart Headset de la marque allemande. Alors pour ceux qui n’ont pas tout suivi, c’est un casque qui ne fonctionne que sur les derniers iPhone via la prise Lightning mais qui permet de capturer du son en 3D. Mais comment cela fonctionne ? En gros, vos oreilles et votre cerveau travaillent ensemble pour créer une représentation audio en 3D de votre environnement. Aussi, ce qu’on appelle enregistrement binaural permet de capturer cette représentation. Avec des microphones montés dans chaque écouteur, ces derniers utilisent le pavillon de vos oreilles pour reproduire l’image sonore 3D que vous entendez naturellement.

Réalisé et écrit par Roxanne Benjamin, ce court-métrage permet de vous donner un avant-goût de l’immersion que permet une captation avec de l’audio 3D. En revanche, pour en profiter, il faut vraiment utiliser un casque (de bonne qualité de préférence).
Bref, voilà le court-métrage, Final Stop (n’oubliez pas d’utiliser un casque):

Et enfin, pour ceux que ça intéresse, c’est par ICI pour les infos autour de l’Ambeo Smart Headset. [content-egg-block template=offers_grid]

Continue Reading