Vendre une carte graphique haut de gamme à des tarifs très élevés en communiquant uniquement sur une technologie encore peu utilisée dans les jeux (le ray-tracing) n’a visiblement pas beaucoup convaincu les joueurs. Depuis les annonces des RTX 20, de nombreux internautes se posent en effet la question des performances réelles de ces nouvelles cartes. À quoi bon dépenser entre 600 et 1300 euros si l’on ne sait pas ce que cette nouvelle génération vaut par rapport à la précédente ? [shortcode_jdg_read_also label=”GeForce RTX 20 : une série de trailers pour montrer à quoi ressemblera le rendu des jeux de demain” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/08/21/geforce-rtx-20-serie-de-trailers-montrer-a-quoi-ressemblera-rendu-jeux-de-demain/” width=”1/1″ /]

Objectif : des jeux en 4K à 60 FPS

La question se pose d’autant plus que Nvidia a lancé peu de temps après son annonce les précommandes de ses nouvelles cartes. Face aux interrogations des utilisateurs, la marque américaine s’est enfin décidée à publier les premiers résultats de performances de ses nouvelles cartes dans les jeux. Ces derniers se retrouvent dans les deux images ci-dessous. Premier point à retenir : les GeForce RTX 2080 seront capables de faire tourner la plupart des jeux récents en 4K à 60 FPS. Ce que parvenait presque à faire la GeForce GTX 1080 Ti. Nvidia annonce ainsi que Battlefield 1 tourne à 84 FPS dans cette configuration, FarCry 5 à 71 FPS et Destiny 2 à 66 FPS. Pas mal !

Des performances (parfois) doublées par rapport à la GTX 1080

Second point à retenir, dans les jeux tournant en 4K, les performances sont meilleures d’un peu plus ou d’un peu moins 50 % avec une GeForce RTX 2080 qu’avec une GeForce GTX 1080. Voire deux fois meilleures lorsque le DLSS est activé. Le DLSS est l’une des principales nouveautés des RTX 20.Il s’agit d’un nouveau procédé d’antialiasing développé par Nvidia qui exploite des Tensor Cores, des unités de calculs propres aux RTX 20. Pour faire simple, le DLSS s’appuie sur un système de deep learning pour atténuer le crénelage des arêtes, qui serait beaucoup moins lourd à afficher que les méthodes traditionnelles d’antialiasing. On se contentera pour l’instant des chiffres prometteurs de Nvidia en attendant la sortie des tests indépendants. Les nouvelles GeForce ne sont pas attendues avant la mi-septembre, et il faudra sûrement s’attendre à la publication des tests une ou deux semaines avant leur commercialisation.

Continue Reading

Nvidia a donc bel et bien présenté sa nouvelle génération de cartes graphiques hier soir, plus de deux ans après la gamme GeForce GTX 10. Les cartes graphiques RTX 20 représentent une avancée intéressante, car ce sont les premières cartes graphiques à proposer un rendu graphique hybride, qui combine à la fois rastérisation et ray-tracing. Jusqu’à présent, les cartes graphiques se contentaient uniquement d’un rendu en rastérisation. Elles se « contentaient » de calculer et d’afficher correctement un très grand nombre de polygones à l’écran. Mais elles n’étaient pas encore capables de gérer correctement et précisément le rendu lumineux et la réfraction de la lumière. C’est ce que permet justement le rendu en ray-tracing. Et les nouvelles GeForce RTX 20 sont capables à la fois d’un rendu en rastérisation et en ray-tracing. [shortcode_jdg_read_also label=”Ray tracing : une vidéo de démo en temps réel impressionnante sous Unreal Engine 4″ url=”https://www.journaldugeek.com/2018/03/22/ray-tracing-video-de-demo-temps-reel-impressionnante-unreal-engine-4/” width=”1/1″ /]

Du ray-tracing pour rendre les jeux encore plus photo-réalistes

Concrètement, cela signifie que le rendu de la lumière dans les prochains jeux vidéo sera encore plus réaliste. Nvidia vient d’ailleurs de publier sur sa chaîne YouTube une série de vidéo pour illustrer les capacités de ses nouvelles cartes. Quand bien même le constructeur fait appel à des jeux connus, il ne faut pas tant se focaliser sur le gameplay que sur les décors, la réfraction de la lumière et les jeux de lumière sur l’environnement. Ce trailer de Battlefield V montre par exemple comment est utilisé le ray-tracing sur les flaques d’eau, dans les yeux de ses personnages et sur la réflexion de la lumière sur la carrosserie de voitures. https://www.youtube.com/watch?v=rpUm0N4Hsd8 Dans Shadow of the Tomb Raider, l’accent est mis sur la gestion des effets lumineux en temps réel : https://www.youtube.com/watch?v=k12cf15VvV4 Le rendu photo-réaliste de Metro Exodus est particulièrement mis en valeur avec cette démo en ray-tracing. https://www.youtube.com/watch?v=7Yn09UHWYFY Enfin le FPS Atomic Heart use et abuse des effets de lumière pour mieux mettre en valeur l’ambiance troublante et dérangeante de son univers. https://www.youtube.com/watch?v=hLQAmNVLIBo A l’avenir, il ne fait aucun doute que le Ray-tracing sera largement utilisé par les développeurs de jeux vidéo pour renforcer le rendu photo-réaliste de leurs jeux. On attendra toutefois de savoir si les premiers jeux supportant le ray-tracing tourneront correctement sur ces nouvelles cartes graphiques. Réponse dans un mois, puisque le lancement des GeForce RTX 20 est prévu pour le 20 septembre prochain.

Continue Reading