L’artiste Banksy a encore frappé. Vendredi dernier, un tableau de l’artiste était vendu au enchères chez Sotheby’s à Londres. Mais à peine l’oeuvre avait-elle été adjugée à plus de 1,2 millions d’euros, qu’elle s’est auto-détruite sous les yeux de l’acquéreur et des participants. https://twitter.com/theJeremyVine/status/1048448063998705664?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1048448063998705664&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.europe1.fr%2Fpolitique%2Fune-oeuvre-de-banksy-sauto-detruit-en-pleine-vente-aux-encheres-a-londres-3772505 Si le procédé a pu amuser ou au contraire choquer les convives, cet événement a soulevé beaucoup de questions. L’artiste a posté une vidéo sur Instagram dans laquelle il affirme avoir intégré une déchiqueteuse à papier dans le cadre de l’oeuvre il y a plusieurs années. https://www.instagram.com/p/BomXijJhArX/?utm_source=ig_embed Mais comme le note Le Figaro, les œuvres sont normalement étudiées sous toutes les couture et démontées afin d’éviter la circulation de faux. Une chose est quasi sûre : l’acquéreur de l’oeuvre n’a certainement pas perdu au change sur le plan financier.  Le cofondateur de la plateforme MyArtBroker estime ainsi que ce “coup” médiatique a fait augmenter “d’au moins 50%” la valeur de l’oeuvre.

Continue Reading