Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : gaming

Test du PC gamer MSI Infinite X

Avec le succès de la gamme Infinite A, MSI a profité de cette fin d’année pour annoncer son nouvel Infinite X qui reprend forcément le même châssis que le Infinite A avec ses différents compartiments qui permet un meilleur refroidissement général. La gamme Infinite X représente le haut de gamme de MSI.

Ainsi, si la forme reste la même, le fond change puisque le Infinite X vous propose un processeur Intel Core i7 de huitième génération (Coffee Lake), une carte mère à base d’Intel Z370 au format Micro-ATX, jusqu’à 64 Go de RAM (16 Go dans notre modèle de test), deux ports M.2 pour des SSD, une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1080 Ti dans notre modèle de test, des logements pour des disques durs 3,5″ ou 2,4″ et une multitude de connectiques dont de l’USB-C, etc.

On retrouve bien évidemment tout le système d’éclairage LED de l’Infinite A et on apprécie fortement la frise en façade qui n’est pas sans rappeler une sorte d’artefact Alien (oui, je suis en plein Star Trek Discovery). Je reviens vite fait sur le châssis qui est compartimenté en 3 chambres avec une partie pour le GPU, refroidi par le système maison, Silent Storm Cooling 3, de MSI, une autre partie pour le CPU et la dernière pour l’alimentation (PSU pour les intimes). On notera également, en option, la possibilité d’avoir une plaque de verre trempée pour mieux voir l’intérieur de la bestiole au quotidien.

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Predator 21 X : 21 pouces incurvé, deux GTX 1080, 8kg, on a pris en main le monstre Acer

La première fois qu’on a eu vent de cette histoire de PC portable pour gamers avec un impressionnant écran de 21”, c’était à l’IFA 2016, en septembre dernier, à Berlin. À l’époque, ce n’était encore un prototype. Et Acer avait beau nous vendre du rêve avec des composants tout droits issus du desktop, on a préféré se dire que cela ne restait qu’un doux rêve d’ingénieurs fous du département R&D.

acer-predator-21x-live-10

« Félicitation monsieur, c’est un beau bébé de 8 kg »

La semaine dernière, à l’occasion du CES, on a pu jouer avec la version quasi finale. Et très honnêtement, je ne pensais pas qu’Acer allait réellement commercialiser le Predator 21 X. Au menu : un écran incurvé de 21”, une double carte Nvidia GeForce GTX 1080 et un design des plus racés. Il est positionné à 9000 euros et il sera livré dans un caisson complet avec tous ses accessoires, dont deux alimentations. Vous en aurez pour votre argent. Oui, il est cher et il y a de très grandes chances que la raison (ou le banquier) l’emporte pour la majorité d’entre vous. Mais une fois qu’on y a goûté, on ne peut s’empêcher de l’imaginer sur son bureau, chez soi.

acer-predator-21x-live-18

Alors qu’avec le Razer Project Valerie, on était agréablement surpris par les touches mécaniques basses, l’Acer Predator 21 X vous propose un vrai clavier mécanique avec des touches de type MX Brown (mes préférées) et un trackpad qui pourra s’intervertir avec un pavé numérique en une fraction de seconde. Le changement se fait à la volée et vous le constaterez dans nos prochaines vidéos, c’est magique à voir. Une petite fenêtre triangulaire au-dessus du clavier permet de découvrir un des trois ventilateurs du dessus, comme sur les desktops. Et en continuant un peu, on découvre le traqueur d’yeux Tobii.

acer-predator-21x-live-11

acer-predator-21x-live-20

Je ne vais pas vous faire l’affront de parler des performances, mais avec un processeur Intel Core i7-7820HK de 7e génération, deux Nvidia GeForce GTX 1080, de un à 4 SSD de 512 Go et 64Go de RAM, vous aurez de quoi faire pour lancer en toute quiétude le Solitaire (ou Battlefield 1).

acer-predator-21x-live-12

acer-predator-21x-live-04

Alors on peut évidemment discuter du côté portable. Parce que oui, 8kg, c’est transportable, mais pas portable au quotidien. Maintenant, tout dépendra de vous dans l’absolu. Dans tous les cas, Acer nous propose une bien belle machine, inaccessible pour la plupart, mais clairement vendeuse de rêve.

acer-predator-21x-live-17

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Test : MSI Titan GT73VR

Avec l’arrivée des dernières cartes graphiques super puissantes à destination des ordinateurs de gamers, on a passé un nouveau cap dans la course à la puissance mais mieux encore, on a surtout passé un cap dans le monde des ordinateurs portables.

msi-titan-gt73vr-live-22

Dernière génération

En effet, en plus des déclinaisons mobiles des cartes graphiques de dernière génération, les constructeurs les plus connus comme MSI, Asus ou encore Acer ont tous décidé de vous proposer des ordinateurs portables de gamers avec les cartes graphiques de dernière génération dans leur version bureau. Ainsi, c’est pas moins de 40% de puissance en plus puisqu’on sait qu’une carte graphique, dans sa dernière génération et dans sa version mobile, c’est l’équivalent d’une carte graphique d’il y a deux ans. Voici donc le nouveau MSI Titan GT73VR qui nous propose bien évidemment les meilleures caractéristiques du moment mais aussi une Nvidia GeForce GTX 1070/1080 (oui, on ne parle pas des versions M).

Nom MSI Titan GT73VR
Taille de l’écran 17 pouces
Définition de l’écran 1920×1080 (Écran 4K en option)
Format 16/9
Fréquence d’affichage et temps de réponse 120Hz, 5ms
Processeur Intel Core i7-6820HK
Carte graphique Nvidia GeForce GTX 1070/1080
SSD 2 x 256Go NVMe-SSD et en RAID 0
Disque dur 1 To
Lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC
Poids 4,1kg (+770g pour l’alimentation)
WiFi n/ac
Bluetooth 4.1

Au niveau du packaging, rien de bien spécifique puisqu’on retrouve bien évidemment une documentation pour une première prise en main et le chargeur transportable parce que oui, il est bien massif. Comptez 2900 euros pour la version GeForce GTX 1070 et plus de 3500 euros pour la version GeForce GTX 1080. Il existe aussi une version en SLI pouvant accueillir 2 cartes graphiques 1070 8 Go et équipée d’un dalle 4k à 3 999,95 euros.

msi-titan-gt73vr-live-01

Le design

Dans le plus pur style des gamers, le MSI Titan GT73VR se propose d’être une machine massive avec un design et des lignes très futuristes. Avec une épaisseur de 49mm, le MSI ne joue pas dans la même cour que les Macbook d’Apple par exemple. Le châssis en aluminium brossé est de couleur sombre avec des éclairages rouges pour rappeler les codes couleurs de la gamme gaming de MSI.

À l’arrière se trouvent les aérations massives et inutile de vous le cacher trop longtemps, ça souffle et ça chauffe sévère en pleine utilisation. Si on retrouve du plastique au niveau de l’écran, le MSI répond bien et on n’a pas noté de craquements à l’utilisation. Le clavier est construit par la marque Steelseries et pour le trackpad, il est large et répond aux attentes.

Au niveau des connectiques, on retrouve pas moins de 5 ports USB 3.0 de Type-A et un seul port USB 3.0 de Type-C. Dommage, j’aurais aimé un ou deux ports USB Type-C en plus. À côté, on n’oublie pas les prises jack avec le support du 7.1 et un port Thunderbolt 3 mais aussi un port HDMI et un port DisplayPort. On regrettera juste que le port HDMI ne soit pas au standard 2.0 mais 1.4 pour un meilleur support de la 4K par exemple.

msi-titan-gt73vr-live-12

Windows 10 et Dragon Center

Comme tout PC qui se respecte, on a droit à Windows 10 et de toute manière, pour jouer, c’est une obligation donc on ne va se plaindre sur ce point. Si le MSI est livré avec plusieurs logiciel tiers que j’ai désinstallés dès que j’ai pu, il y en a un d’important et que vous ne devriez pas supprimer puisque c’est le centre de contrôle du MSI. Il s’agit de Dragon Center et c’est une application qui vous permettra ainsi de surveiller ce qui se passe au niveau hardware sur votre PC, de les modifier, de jouer avec les couleurs de rétro-éclairage (claviers, etc.), d’activer le mode Turbo de votre processeur et de votre carte graphique, de gérer les ventilateurs pour qu’ils puissent tourner à pleine puissance ou pas, de créer une image système, de calibrer la batterie, d’optimiser le son ou encore l’écran.

Écran, clavier et son

Une des choses qui m’a le plus excité avant ce petit test, c’était de savoir que l’écran vous proposait un taux de rafraîchissement de 120Hz et un temps de réponse de 5ms. Si ça peut paraître inutile au premier abord, c’est une donnée précieuse au moment de jouer sur un FPS, où la différence entre le 60 et le 120fps saute aux yeux en terme de fluidité. Sinon, à part ça, l’écran du MSI s’en sort plutôt bien avec une bonne luminosité et un bon contraste, j’ai juste noté une petite teinte bleutée quand je traitais des photos. Vous ne le verrez peut-être pas en jeu mais pour ce qui est de la photo, c’est assez flagrant. Maintenant, vous pourrez toujours le calibrer (ce que je n’ai pas pu faire). D’après des confères, le MSI s’en sort plus que bien avec une très bonne colorimétrie.

Comme je l’ai dit plus haut, le clavier du MSI est un clavier qui vient de Steelseries, accessoiriste de renom dans le monde merveilleux du gaming PC. Il est rétro-éclairé sur trois zones et c’est à vous de voir si vous voulez activer ou non le rétro-éclairage et si oui, en définir les couleurs. Mais le plus important, c’est la qualité de frappe et sur ce point, MSI et Steelseries ne déçoivent pas. Bien évidemment, ce n’est pas un clavier mécanique mais très honnêtement, je joue depuis pas mal de temps sur les PC portables de gamers et le MSI s’en sort très très bien. Je lui reprocherai peut-être juste le pavé numérique relativement petit. Si vous avez l’habitude de l’utiliser, vous pourrez être déçu. À droite se trouve le bouton de mise sous tension mais aussi d’autres boutons pour activer ou non la carte graphique dédiée, pousser les ventilateurs un peu plus, lancer XSplit Gamecaster si vous l’utilisez et enfin changer le rétro-éclairage.

msi-titan-gt73vr-live-13

Et parce que c’est un PC portable de gamer, je n’ai que très peu utilisé le trackpad. Ce dernier est grand et précis, il répond bien mais je ne l’ai que très peu utilisé. En effet, qui joue au trackpad ? En réalité, j’en connais qui arrivent à jouer avec le trackpad… mais ce sont des poulpes. Toujours est-il que j’ai pu noter que le trackpad restait agréable avec une bonne surface de jeu, une bonne précision et surtout un bon revêtement.

Enfin, pour la partie sonore, elle est assurée par DynAudio. Son système 2.1 était satisfaisant et pour la majorité des tests de jeux, je n’ai pas noté le besoin de mettre un casque, excepté peut-être en mode Compétitive sur Overwatch. Le son est équilibré et j’ai été agréablement surpris par les graves.

msi-titan-gt73vr-live-15

Performances

Avec une Nvidia GeForce GTX 1080 (oui, c’est le modèle le plus cher qu’on avait avec les 32 Go de RAM), vous vous doutez bien qu’en terme de performances, je n’ai pas trop eu à me plaindre, surtout parce que je suis plus un joueur de Blizzard en ce moment. Toujours est-il que j’ai pu lancer Doom, Rainbow Six, Far Cry Primal ou encore Star Wars Battlefront et je n’avais que les mouchoirs pour sécher mes larmes de joie.

Pour la partie disque, on se retrouve avec deux disques SSD de 512 Go en PCIe-3.0 x4 et en RAID 0, avec en plus, un disque dur de 1 To. Si je mets de côté l’espace disque qui me suffisait amplement (je vous rappelle que je ne joue qu’au Solitaire), les disques SSD se sont avérés plutôt rapides au quotidien.

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

MSI lance le Vortex, sa mini machine de guerre en forme de Mac Pro

msi_vortex-02-1024x576MSI est une marque qui a fait ses preuves dans le secteur du gaming, et son nouveau flagship est plutôt impressionnant. MSI vient d’annoncer que le Vortex, son mini PC présenté lors du dernier CES, est maintenant disponible. La machine, qui prend des allures de Mac Pro sous stéroïdes, est puissante et compacte, mais plutôt […]

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter