[caption id="attachment_50088772" align="aligncenter" width="1200"] La Freebox Revolution[/caption] Les abonnés (et les actionnaires) de Free veulent savoir quand la prochaine Freebox sera disponible. C’est en tout cas la question qui a animé la présentation des derniers résultats financiers de la firme. C’est Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, qui a indiqué que l’appareil « sortira dans quelques semaines ». Sans donner de date précise, il semble indiquer que la box pourrait être présenté dès la fin du mois de septembre. Une fois n’est pas coutume, il a annoncé que cette dernière allait éblouir les clients.

« Nous allons réaffirmer notre singularité et notre leadership en matière d’innovation. Ce sera du jamais vu […] On est persuadé que la fibre va faire la différence. »

Free a par ailleurs officialisé la perte d’abonnés sur le segment mobile et fixe. Sa filiale Free Mobile a perdu 200 000 abonnés au deuxième trimestre de cette année. Les offres à 2 et 0 euro ne convaincraient plus. La firme tempère cependant en indiquant que son nombre d’abonnements à 19,99 euros augmente, permettant un meilleur taux de marge (surtout que la dépendance au réseau 3G d’Orange baisse chaque année).

La nouvelle box pourrait bien être une réponse à ces résultats « décevants ». Reynaud a ainsi rappelé que la société déploie toujours du FttH en partenariat avec Orange et qu’elle espère atteindre le million d’abonnés (en FttH) et les 9 millions de prises éligibles d’ici la fin de l’année. Interviewé sur BFM Business, Thomas Reynaud a expliqué que la dynamique pour le marché fixe est la même pour le mobile. Free espère donc aussi conquérir de nouveaux clients mobiles. Un discours policé néanmoins contrebalancé par un aveu concernant le retard de la dernière Freebox. Selon lui, cela aurait créé « un effet d’attente » qui aurait refroidi le public.

Continue Reading

L’information avait été éventée au début du mois d’août par Bloomberg : pour la première fois de sa courte histoire, Free Mobile a perdu des abonnés durant le premier semestre de 2018. Le communiqué de presse qui accompagne les résultats financiers de Free se veut toutefois rassurant. « La base totale recule de 70 000 abonnés sur la période en raison de la baisse du nombre d’abonnés à l’offre à 2 euros/mois », mais, précise Free, « la base d’abonnés au forfait Free 4G illimitée croît de 500 000 abonnés sur le premier semestre 2018, malgré une intensification des promotions concurrentes au 2e trimestre ». Ce qui n’est toutefois pas assez pour voir sa base de client croître encore, comme c’était le cas depuis 2012. Au 30 juin 2018, Free Mobile disposait alors 13,62 millions de clients, contre 13,69 millions à la fin de l’année dernière. Free indique toutefois que « sur la période juillet/août, les recrutements nets sont redevenus positifs sur le mobile ». Des recrutements très certainement aidés par l’arrivée du forfait « Série Spéciale » à 8,99 euros lancé en juillet dernier.

Les prix bas ne sont plus un arguments suffisant pour attirer de nouveaux clients

Free a beau préciser que la chute est désormais endiguée, il est toutefois en difficulté. La marque est consciente de faire face à un « contexte de marché très concurrentiel ». Il faut dire que depuis le début de l’année les trois autres opérateurs multiplient les offres de forfait mobile à bas prix et n’hésitent parfois même plus à prolonger ces offres « à vie », comme c’est le cas de SFR, par exemple. Free n’est désormais plus l’unique opérateur à bas prix et parvient de moins en moins à convaincre de nouveaux clients sur cet unique argument. Son modèle low-cost a vécu, il est désormais temps de passer à autre chose.

Moins d’abonnés dans le fixe, mais plus de clients fibrés

Sur le fixe, Free ne se porte pas beaucoup mieux. Ce n’est pas une première, mais Free a perdu quelque 47 000 clients entre le début de l’année et le 30 juin. Mais là encore, il faut relativiser ce chiffre, étant donné que le nombre d’abonnés fibre a explosé à + 178 000 abonnés. [shortcode_jdg_read_also label=”La Freebox V7 est le secret le mieux gardé de Xavier Niel” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/06/22/freebox-v7-secret-mieux-garde-de-xavier-niel/” width=”1/1″ /] Free peut toutefois se montrer plus serein dans le domaine du fixe. La société de Xavier Niel devrait en effet bientôt annoncer de nouvelles boxes – dont de nombreux détails ont déjà fuité – qui attireront de nouveaux abonnés. Une annonce que l’on attend toujours, mais qui devrait intervenir avant la fin du mois de septembre.

Continue Reading

Invité ce matin de Stéphane Soumier sur BFM Business, Xavier Niel a fait quelques annonces, si on peut appeler ça ainsi !

Ces derniers mois, peu d’annonces ont été faites par le quatrième opérateur, mais ne vous inquiétez pas, 2015 devrait être une année d’annonces pour Free si on en croit son PDG : « Entre maintenant et fin février, on a une petite surprise pour nos abonnés, sympathique, un petit machin sympa, dans les 3-4 mois qui viennent ». Ce « machin sympa » pourrait être une nouvelle box, une box intermédiaire ou un accessoire , aussi petit soit-il, Free fera tout de même un keynote pour la présenter ! Si on en croit nos amis d’universfreebox, la Freebox V7 est plutôt attendue pour fin 2015.

Du côté de la téléphonie, il devrait aussi avoir du nouveau avec une seconde keynote : « Avant la fin du premier semestre de l’année prochaine, on a un petit truc sur le téléphone, sur le mobile », et de concéder « sur le mobile, on s’est vraiment endormi. » La sortie de cette nouveauté est estimée entre « février et août de l’année prochaine » et pourrait concerner le roaming… Là encore peu d’infos pour l’instant, la patience est donc de mise.

xavier-niel-et-la-mairie-de-paris-collaborent-pour-lancer-une-silicon-valley-parisienne-dediee-aux-start-upUne

Continue Reading