Avec près de 1,7 million d’abonnés à son actif, on peut dire sans mal que Golden Modz est un YouTubeur accompli. Mais sa bonne fortune risque de tourner en raison de sa tendance à concevoir et faire la promotion de logiciel de triche pour plusieurs jeux vidéo, tels que GTA V ou Fortnite.

Battle Trial

En effet, cette pratique n’est absolument pas du goût d’Epic Games qui a décidé d’attaquer en justice le vidéaste, de son vrai nom Brandon Lucas, ainsi que son camarade Colton Conter, pour violation de copyright. Les deux joueurs ont ainsi modifié le code source du jeu pour obtenir des aides à la visée ainsi que des wallhacks lors de parties de Fortnite. Ils ne se sont pas arrêtés là, puisque les deux compères ont décidé de vendre le fruit de leur travail via un site dédié. À des prix allant de 55 dollars (un mois) à 300 dollars (à vie). https://www.youtube.com/watch?v=Zh0jiRppKFQ Dans une vidéo “spéciale”, le brave Golden Motz se plaint d’être victime de discrimination de la part d’Epic Games, invoquant une pratique répandue chez plein d’autres vidéastes. Il assure également qu’il envisage une solution de secours pour ses vidéos supprimées, à savoir le lancement d’une nouvelle chaîne.

Continue Reading

L’exclusivité inhérente aux terminaux Samsung et l’obtention de clés bêta sur invitation ne sont désormais plus qu’un lointain souvenir. En effet, Epic Games vient d’annoncer le déploiement de la bêta de Fortnite à tous les appareils compatibles. https://www.youtube.com/watch?v=xV5EqWBHkSc Vous pouvez trouver la liste des smartphones compatibles ici. En revanche, ne vous précipitez pas sur Google Play. Pour récupérer la clé, vous devez vous rendre sur le site d’Epic Games et suivre les instructions pour télécharger le launcher dédié. Bon on vous prévient quand même, préparez votre rétine car le battle royale d’Epic Games n’est pas des plus attirants dans sa version mobile.    

Continue Reading

Un pack pour les collectionneurs ?

En effet, Epic Games et Warner Bros. se sont associés pour pouvoir distribuer une version physique du Battle Royale. Warner, qui a déjà obtenu les droits d’édition d’Hitman 2, de Rocket League et du futur Cyberpunk 2077, continue donc sur sa lancée et s’offre un joli coup de pouce marketing avec Fortnite. Mais alors, quel intérêt d’acheter un jeu disponible en free-to-play depuis de longs mois sur les différents stores ? Fortnite : Pack Froid Eternel (ou Deep Freeze Bundle en version originale) contiendra le jeu complet dans une jolie petite boîte contenant un Blu-Ray certes, mais aussi du contenu numérique. Ainsi, en plus de 1 000 V-Bucks, on retrouve une tenue Pilote Arctique, l’accessoire de dos Sac Polaire, la Pioche Congélatrice et le Planeur Front Froid. Ces différents skins devraient coûter environ 15 euros en téléchargement tandis que la valeur de 1 000 V-Bucks est de 10 euros. On pourrait donc penser que la version physique du jeu sera de 24,99 euros, mais non. Il faudra débourser 29,99 euros pour obtenir Fortnite : Pack Froid Eternel dans une boîte PS4, Xbox One ou Switch. La date de sortie du jeu est quant à elle calée au 15 novembre prochain. Voilà une affaire qui va faire le bonheur d’une partie des joueurs certes, mais surtout d’Epic Games qui va certainement encore pouvoir asseoir son emprise sur la « Battle Royale Mania » en cette fin d’année. Pour rappel, de nombreux packs de consoles estampillés Fortnite sont sortis ou sont prévus dans les semaines à venir tandis que les versions sur smartphones du jeu continuent de cartonner. Reste désormais à patienter pour voir le jeu sortir sur PS Vita, Nintendo 3DS et N-Gage. (ou pas).

Continue Reading

300 millions pour des skins et des pas de danse

Le 15 mars 2018, lorsque les développeurs de Fortnite ont lancé la bêta de leur jeu sur iOS, pensaient-ils vraiment que ce dernier allait leur rapporter aussi gros ? En effet, entre sa date de lancement sur la plateforme dédié aux smartphones d’Apple et le 5 octobre, le Battle Royale a généré pas moins de 300 millions de dollars de chiffre d’affaires. Si l’on en croit l’étude menée par SensorTower, 65% des personnes qui ont téléchargé le jeu sur un appareil iOS (iPhone ou iPad) ont déjà payé au moins une fois pour obtenir quelque chose dans leurs parties. Pourtant, il n’y a pas de « pay-to-win » dans Fortnite puisque les seuls éléments déblocables via de l’argent réel sont des skins pour les personnages ou de nouvelles danses. Ces chiffres éloquents sont aussi dus à la méthode employée par Epic Games pour « forcer » les joueurs à dépenser à nouveau de l’argent. Chaque nouvelle saison remet tout à zéro et les possesseurs du titre doivent à nouveau se battre pour débloquer de nouveaux contenus ce qui les incite plus ou moins directement à dépenser de l’argent. Sur ces 200 premiers jours, Fortnite a ainsi battu d’autres jeux phares sur iOS comme Clash Royale, Honor of Kings ou Knives Out. Néanmoins, il y a bien un concurrent que le Battle Royale n’a pas encore réussi à détrôner : Pokémon GO. En effet, GameSpot explique que le titre de GameFreaks a atteint les 300 millions de dollars de chiffre d’affaires en 113 jours et non 200. La différence principale étant que cette version mobile de Pokémon incite bien plus les joueurs à dépenser de l’argent via diverses sources (achat de Pokéball, d’accessoires, etc). Rien de comparable avec le modèle instauré par Epic Games. Reste que le studio vit de très beaux jours avec Fortnite qui continue de susciter un véritable intérêt chez les joueurs du monde entier, que ce soit sur consoles, PC ou smartphones Android et Apple. https://www.journaldugeek.com/2018/09/10/epic-donne-premiers-chiffres-de-fortnite-android-deja-15-millions-de-joueurs/

Continue Reading

Depuis qu’il est arrivé sur Switch en juin dernier, Fortnite fait le bonheur des joueurs qui peuvent en profiter de manière nomade. Le titre a d’autant plus de succès qu’il est disponible gratuitement sur l’eShop de Nintendo, et qu’il ne nécessite pas d’abonnement payant pour jouer en ligne. Pourtant, Nintendo s’apprête à sortir un bundle réunissant les deux. Prévu pour le 18 septembre 2018, ce pack comprend la console ainsi que quelques bonus pour le titre d’Epic Games. En effet, il vous sera possible de récupérer le pack double Helice, comprenant une tenue unique, un accessoire de dos, une pioche et un planeur lors de l’achat. Mais ce n’est pas tout. Les acheteurs se verront remettre 1000 V-Bucks, qui est la monnaie qui sert à payer des items, mais aussi le Passe de Combat, qui est obligatoire pour déverrouiller certains contenus au fil des parties.

Le bundle devrait couter 300 euros, c’est-à-dire le prix de la console nue. Les bonus virtuels sont donc « offerts » aux acheteurs. Vous l’aurez compris, il s’agit surtout pour Nintendo de surfer sur le succès fou de Fortnite, et en profiter pour écouler quelques machines supplémentaires. Il n’y a pas de petit profit.

Continue Reading

Bataille juridique

La mode du Battle Royale ne fait pas que des heureux. Divorce-Online, site web britannique permettant de lancer une procédure de séparation reconnue par l’Etat, rapporte dans un document que le jeu d’Epic Games serait à l’origine de 5% des demandes de divorce reçues sur sa plateforme. Ainsi, sur 4 665 formulaires déposés depuis le 1er janvier 2018, environ 200 avançaient comme raison principale la présence de Fortnite dans le couple. Il faut tout de même minimaliser ce chiffre puisqu’il ne prend en compte que les éléments inhérents à la plateforme Divorce-Online et n’est pas forcément représentatif du reste du pays et par la même occasion du monde. Par exemple, 106 959 divorces de couples de sexe opposé ont été prononcés rien que sur l’année 2016, un chiffre bien plus conséquent que ce qui est avancé par le site web. De plus, certaines demandes réalisées en ligne n’aboutissent pas obligatoirement en séparation puisqu’il est tout à fait possible de suspendre une démarche en cours.

Fortnite, une maladie ?

Néanmoins, le but est tout autre : prouver à quel point le jeu vidéo peut avoir un impact dans notre sphère privée jusqu’à s’immiscer totalement dans une vie de couple. Ce n’est pas la première fois que Divorce-Online fait parler de lui avec de tels chiffres. En effet, en 2011, la plateforme avait déjà été relayée par le Daily Mail qui assurait que 200 femmes avaient rempli une demande de divorce à cause du comportement addictif de leur conjoint sur World of Warcraft. Jouer de façon excessive peut donc être légitimement reconnu comme une raison de quitter son partenaire et demander ainsi le divorce. Un élément supplémentaire qui risque de ne pas donner une bonne image du jeu vidéo qui est déjà dans l’œil du cyclone depuis quelques années et qui est parfois représenté injustement par les médias. Reste qu’en juin dernier, l’OMS a classé l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie, à l’instar de l’alcool, de la drogue ou de la pornographie. Passer une grande partie de son temps à finir top 1 sur sa console plutôt qu’à chérir l’être aimé est donc à éviter pour continuer d’avoir une alliance à son doigt. https://www.journaldugeek.com/2018/09/10/hasbro-va-lancer-version-fortnite-monopoly-regles-de-battle-royale/

Continue Reading

De quand date votre dernière partie de Monopoly ? À un bon moment, très certainement. Et c’est sûrement pour cela que Hasbro a décidé de s’associer avec Epic pour sortir une version spéciale du Monopoly basée sur (les règles de) Fortnite. https://twitter.com/DonaldMustard/status/1037806051632893953   Pour l’occasion, il semble que les règles du jeu ont été légèrement modifiées. Selon Eurogamer, qui a pu se procurer les premières images du jeu de plateau, l’objectif est ici d’être le dernier joueur vivant sur le plateau. L’argent est ici l’équivalent des points de vie, les boogie bombs – liées à des cartes chances ? – font perdre des points de vie à tous les joueurs, un système de mur est présent pour protéger ses propriétés et un système de tempête présent sur certains lieux font perdre des points de vie aux joueurs qui tombent dessus. Et comme c’est du Fortnite, il n’y a pas de pions, mais 24 « skins » en carton à placer sur des petits présentoirs. [gallery link="file" ids="50089305,50089304,50089303"] Cette version spéciale du Monopoly sortira au début du mois d’octobre aux États-Unis et sera lancée en France à la fin du mois de novembre. Pile pour les fêtes de Noël. [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que Fortnite est sorti sur Android. Un premier anniversaire qui permet à Epic de revenir sur le développement et le lancement de son jeu mobile. Sur son blog, le développeur donne plusieurs informations intéressantes. La première d’entre elles concerne le nombre de joueurs. Ils ont été 23 millions à s’inscrire à la bêta et sur ces 23 millions, 15 millions ont installé le jeu via le fichier .apk sur leur smartphone. Une différence qui s’explique à la fois par l’intérêt pour le jeu (vous pouvez vous inscrire mais ne plus avoir envie d’y jouer), mais aussi par le « faible » nombre de smartphones pouvant faire tourner Fortnite. Ils sont aujourd’hui une cinquantaine, essentiellement des smartphones récents et plutôt haut de gamme. https://www.youtube.com/watch?v=WaRRL5wBylM

Un développement commencé en janvier 2018

Dans son billet de blog, Epic revient longuement sur le développement de cette version Android, qui a débuté en juillet dernier. Epic s’est ainsi entouré de développeurs de Samsung et Google pour l’aider à optimiser son jeu et faire en sorte qu’il tourne correctement sur la majorité des smartphones récents (sorti entre cette année et il y a deux ans) disposant de puces de haut et de milieu de gamme (Snapdragon, Kirin, Exynos et puces MediaTek). [shortcode_jdg_read_also label=”D’Arma II à Fortnite : comment le genre du Battle Royale s’est imposé dans le monde du jeu vidéo” url=”https://www.journaldugeek.com/dossier/dossier-darma-ii-a-fortnite-genre-battle-royale-sest-impose-monde-jeu-video/” width=”1/1″ /] Epic se dit « agréablement » surpris par le taux d’adoption de la dernière version d’Android. « Actuellement dans notre version bêta, nous voyons que plus de 92 % des utilisateurs de Fornite sont sous Android 8 Oreo ou plus récente. Un peu moins de 8 % sont sous Android 7 Nougat et moins de 0,5 % sont sous une version d’Android sortie en 2015 ou avant ». Preuve finalement que les constructeurs de smartphones Android suivent bel et bien les mises à jours de leurs appareils… haut de gamme.

Les smartphones d’entrée de gamme et de plus de deux ans ne sont pas la priorité

Epic indique qu’il se concentre désormais sur l’optimisation de son jeu sur les téléphones actuellement compatibles et ne compte pas s’intéresser aux appareils plus anciens. « Nous étudions les téléphones plus vieux et plus lents, mais il nous est impossible d’aller trop loin. Chaque année, les smartphones haut de gamme sont 50 plus rapides que l’année précédente. Fortnite tourne de façon acceptable sur un appareil d’il y a deux ans, correctement sur un appareil d’il y a un an et parfaitement sur les smartphones de cette année. À ce rythme, imaginez comment Fortnite tournera sur les smartphones de l’année prochaine ! » Autrement dit, si votre vieux smartphone ne fait pas tourner Fortnite, Epic vous conseille de vous en acheter un nouveau. [shortcode_jdg_read_also label=”Google prévient les utilisateurs que Fortnite Battle Royale n’est pas disponible sur le Play Store” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/08/13/google-previent-utilisateurs-fortnite-battle-royale-nest-disponible-play-store/” width=”1/1″ /] Dernier point intéressant de ce billet de blog : la distribution du jeu qui s’est effectuée hors du Play Store. Pour Epic, c’est un énorme succès. Pour le développeur, le fait que le jeu soit désormais installé sur 15 millions d’appareils sans le Play Store démontre « que cette approche est censée et peut être une réussite ». Et tant pis si Epic a dû embaucher un cabinet d’avocats pour empêcher des petits malins de proposer leur propre site permettant de télécharger Fortnite sur Android. Epic en a déjà bloqué 47.

Continue Reading

Mauvaise nouvelle pour les joueurs PlayStation qui espéraient que la grogne de la communauté Fortnite suffirait à faire plier Sony pour qu’il débloque le cross-plateforme sur le bébé d’Epic Games, et leur permettent ainsi de s’amuser avec les joueurs Switch ou Xbox One. Kenichiro Yoshida, le PDG de Sony,a fait savoir dans une interview pour Press Association lors de l’IFA, que la PS4 offrait la meilleure expérience de jeu pour Fortnite.

Faire une croix sur le cross-plateforme

“Concernant le cross-plateforme, nous pensons toujours que la PlayStation est le meilleur support pour jouer. J’estime que Fortnite, en partenariat avec la PlayStation 4, est la meilleure expérience que l’on peut proposer aux joueurs. Cela nous est déjà arrivé d’ouvrir le cross-plateforme avec le PC et d’autres constructeurs dans les cas où cela offrait une expérience utilisateur optimale. Voilà comment nous pensons le cross-plateforme”, a ainsi expliqué Kenichiro Yoshida. [shortcode_jdg_read_also label=”Si Sony ne veut pas de cross-platforme console, c’est avant tout pour l’argent” url=”https://www.journaldugeek.com/2018/06/20/sony-ne-veut-de-cross-platforme-console-cest-largent/” width=”1/1″ /] Bien qu’il ne gère pas directement la division PlayStation de Sony, Kenichiro Yoshida estime que la compétition entre Sony, Microsoft et Nintendo est une “chose saine” aussi bien pour l’entreprise que pour l’industrie. Sony ne prévoit donc pas d’activer le cross-plateforme entre PS4 et le reste des consoles concernant Fortnite. Les joueurs devront donc continuer à se créer un nouveau compte s’ils veulent s’amuser sur la machine de Sony.  

Continue Reading

Si vous disposez d’un compte Steam (par exemple) vous savez que la double authentification est fortement encouragée. Et si on peut comprendre que les joueurs veulent protéger leur ludothèque tout entière, ce n’est pas forcément le cas lorsqu’il s’agit d’un seul titre, gratuit qui plus est. Pour se protéger des pirates, qui peuvent être tentés de s’attaquer à la communauté assez jeune de Fortnite, le studio a décidé de les motiver d’une façon originale. Pour les pousser à activer l’authentification à deux facteurs, qui demande tous les 30 jours (ou en cas de changement de machine) de rentrer un code supplémentaire envoyé sur le portable ou la boite mail du joueur, le studio leur offre une danse de rareté « épique » nommée Boogie Down. Cette dernière n’a pas été choisie au hasard puisqu’il s’agit d’un mouvement proposé par le gagnant d’un concours proposé en mars dernier à la communauté. Il avait ainsi pu modéliser sa propre danse, que des millions de gamers vont pouvoir reproduire.

Pour la récupérer, il suffit de se rendre dans les paramètres de votre compte, puis dans l’onglet mot de passe et sécurité. Tout en bas de la page, vous pourrez choisir « l’authentification via une application ou par email ». Vous pourrez à partir de là choisir entre celle de Google, LastPass, Microsoft ou Authy. Voilà en tout cas un moyen amusant de lutter contre ce fléau.

Continue Reading