Venom est un des antihéros les plus connus et appréciés des fans de comics. Il est donc légitime qu’une véritable attente se soit créée autour du long métrage de Ruben Fleischer, qui sortira le 10 octobre prochain. Mais une récente interview de Tom Hardy a éveillé des soupçons quant à la qualité finale du long-métrage. Alors qu’on lui demandait quelle était sa scène préférée, l’acteur britannique a répondu qu’elles n’avaient pas été intégrées, et que « 30 à 40 minutes de films » avaient été coupées. De quoi inquiéter les fans, qui ont déjà été échaudés par le fait que le film soit PG-13, c’est-à-dire visionnable par un public plus jeune et large. Riz Ahmed, son compagnon à l’écran a tenté de modérer en expliquant que ces scènes n’étaient peut-être pas les meilleures.

« Des trucs qui ne sont pas dans le film. Il y a 30 ou 40 minutes de scènes qui ne sont pas dans le film. Des scènes dingues, des scènes de comédie noire. Elles n’y sont pas »

Hardy est néanmoins rapidement revenu sur ses déclarations au micro d’IGN.

Ce que je voulais dire c’est que j’ai eu beaucoup de temps pour improviser et m’amuser avec Venom, et honnêtement il doit y avoir au moins sept heures de prises où je joue avec Venom et me fais plaisir avec le personnage. […] Mais je sais, et les producteurs également, que tout ça n’a rien à voir avec l’histoire, et dans tous les cas, est-ce que je voudrais voir sept heures de Venom ? Oui, mais c’est de mon point de vue d’acteur, et la vérité est que tout ce que nous avons voulu est dans le film, tout ce que j’ai voulu est dedans et bien plus, et le film est super et je suis excité et je veux juste tourner la suite.

Vous l’aurez compris, cette déclaration ressemble surtout à une façon d’éteindre rapidement une polémique naissante. Alors que croire ? Vous pourrez bientôt lire notre avis sur le site.

Continue Reading

[caption id="attachment_50091938" align="aligncenter" width="740"] Matt Reeves Crédits : Flickr Gage Skidmore[/caption]

Dr Jekyll et M. Knight

The Batman sera, très probablement, un long-métrage totalement déconnecté de l’univers cinématographique de DC (à l’instar de Joker) et le super-héros devrait être incarné par un autre acteur que Ben Affleck. Voilà deux informations que l’on connait depuis un petit moment maintenant. En ce qui concerne l’histoire de cet épisode « à part », Matt Reeves a dévoilé quelques informations très intéressantes lors d’une interview accordée à IndieWire. Lorsque le journaliste lui demande « Si Batman est le déguisement de Bruce Wayne ou si Bruce Wayne est le déguisement de Batman ? », le réalisateur répond :

« C’est une question difficile. En travaillant sur le scénario, j’ai trouvé intéressant de revenir à Dr Jekyll et M.Hyde, l’idée qu’il y a un soi caché, qu’on peut être de multiples choses (…) Je crois que parfois Bruce n’est pas vraiment lui, c’est un déguisement. Et parfois c’est Batman qui devient le déguisement. Mais de temps en temps sa vraie essence ressort, parce qu’à force de le dissimuler, il y a un aspect instinctif et très pur qui se montre (…) C’est très compliqué de répondre, car je pense que nous sommes tous faits d’aspects très différents de nous-même qui forment un tout. Je ne pense pas pouvoir réduire quelqu’un à une partie de ce que cette personne exprime. C’est ce qui est super avec ce personnage, il y a un côté lumineux qui éclaire son côté sombre. Cette notion est terriblement excitante ».

Un film très sombre

Cette interview permet également de se rendre compte à quel point Matt Reeves a travaillé sur le personnage pour mieux le comprendre avant d’écrire ce chapitre de son histoire. Il confirme par ailleurs ne pas vouloir faire une « origin story » avec The Batman, mais bien un film qui se passe dans une époque où Bruce Wayne est déjà reconnu comme le Chevalier noir. Le long-métrage devrait être particulièrement sombre, comme l’américain de 52 ans le confirme : « J’ai déjà dit que ce serait quelque chose de très noir, une histoire où Batman enquête sur une affaire qui le sort du monde de Gotham (…) Ce ne sera pas lié aux films de Christopher Nolan. Je tente de trouver quelque chose de nouveau et cool, qui serait en même temps complètement Batman. » Matt Reeves aurait rendu une première version du script à Warner Bros. il y a quelques jours, preuve qu’on est encore loin du début d’un tournage. The Batman n’a pas encore de date de sortie, mais il faut certainement tabler sur l’année 2020 avant de voir le chevalier de Gotham travailler à nouveau en solo.

Continue Reading

La fin d’une série, avant le début d’un nouveau cycle

Il y a quelques mois, lorsque les audiences de la saison 8 de The Waking Dead étaient présentées, on pensait que le show d’AMC touchait, logiquement, à sa fin. Nombreux étaient les fans à trouver que la série tournait en rond et qu’il était temps de lui trouver une fin. Dans ce sens, un nouveau Showrunner est arrivé afin de relancer l’intrigue de la saison 9, qui débutera dans deux semaines. Mais pour Josh Sapan, il faut désormais voir plus loin et étendre l’univers des comics de Robert Kirkman. Ainsi, le site économique Bloomberg croit savoir que la société AMC Networks « prévoit de produire plusieurs films et de nouvelles séries, basées sur les comics », citant des « sources familières avec ces plans. AMC discute avec plusieurs grands groupes de médias, pour dealer un partenariat sur ces projets, qui, collectivement, pourraient coûter plusieurs centaines de millions de dollars ! » https://www.youtube.com/watch?v=zbo9FL6kB20 Et ce n’est pas tout. The Walking Dead pourrait bientôt avoir droit à une nouvelle série dépeignant des événements dans un pays étranger (jusqu’à maintenant, les deux shows se déroulaient aux États-Unis). On pourrait donc avoir un spin-off en Europe ou en Asie. « La société AMC voudrait également exporter sa franchise, établissant au moins une série dans un autre pays. The Walking Dead est l’une des séries les plus populaires dans des dizaines de pays à travers le monde et Scott Gimple, qui a produit plusieurs saisons de The Walking Dead, supervise le développement des différentes possibilités narratives. Il a d’ailleurs été nommé directeur du contenu pour The Walking Dead et son prequel Fear the Walking Dead en janvier. » Néanmoins, avant de se lancer dans un tel projet, Josh Sapan doit trouver des investisseurs tout en s’assurant de pouvoir garder l’entière propriété de la marque Walking Dead : « La propriété de ce contenu Walking Dead nous permet de déterminer le sort de ce contenu, afin que nous puissions naviguer à notre guise dans cette franchise. Si nous gérons ces droits correctement, la vie de la saga sera longue, et elle ne sera pas toujours qu’une série télévisée. » Alors, un long-métrage The Walking Dead et une série dans un nouveau pays, ça pourrait vous intéresser ? https://www.journaldugeek.com/2018/06/20/the-walking-dead-retour-inattendu-saison-9-pousse-fans-a-theorie-macabre/

Continue Reading

Disponible depuis le 1er septembre, ce set Lego permet de réaliser un château mythique et ses pièces désormais célèbres : la grande salle et ses vitraux, les escaliers en mouvement, une salle de classe, la chambre de l’échiquier, la Chambre des secrets, la salle commune de Gryffondor, une bibliothèque et le bureau du professeur Dumbledore ! L’ensemble comprend également la cabane de Hagrid, un saule cogneur, 5 bateaux et 4 figurines : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard et Rowena Serdaigle.

Enfin, le château de Poudlard inclut aussi 27 mini figurines : Harry Potter, Ron Weasley, Hermione Granger, Drago Malefoy, Albus Dumbledore, le professeur Snape, le professeur McGonagall, Remus Lupin, le professeur Dolores Ombrage, Argus Rusard, Lord Voldemort, Bellatrix Lestrange, 3 étudiants de chacune des 4 maisons, 2 pièces d’échec et la statue de l’Architecte de Poudlard et 5 Détraqueurs, plus les figures d’Aragog l’araignée et du Basilic, et un Magyar à pointes à construire.

Côté dimension, le château de Poudlard mesure plus de 58 cm de haut, 69 cm de large et 43 cm de profondeur. L’ensemble comprend 6020 pièces pour un prix de 419,99 euros !

Continue Reading