Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : Exosquelette

L’exosquelette Phoenix permet à un paraplégique de remarcher

3056049-slide-s-4-cheaper-exoskeleton-allows-parapalegicsParaplégique depuis plus de 11 ans suite à une chute en BMX, Steven Sanchez est aujourd’hui l’un des premiers utilisateurs du tout nouvel exosquelette Phoenix conçu par la start-up californienne SuitX basée à Berkeley. Deux fois moins cher que son concurrent principal nommé ReWalk, l’exosquelette Phoenix se distingue également par ses meilleures performances et son […]

[Japon] L’exosquelette Innophys permet de soulever jusqu’à 30 kg sans effort

InnophysFace au vieillissement de leurs salariés, de nombreuses sociétés japonaises travaillent d’arrache-pied pour proposer des solutions permettant aux personnes âgées encore actives de continuer à soulever de lourdes charges sans risque pour leurs dos. C’est le cas que la société Innophys qui a présenté le mois dernier à Tokyo deux modèles d’exosquelettes permettant de réduire […]

Des exosquelettes dans les banques japonaises

robot-bankingPour soulever d’imposantes liasses de billets et alléger le fardeau des employés les plus âgés, plusieurs banques japonaises se sont équipées d’un exosquelette baptisé HAL conçu par la compagnie Cyberdyne. Attaché au bas du dos ainsi qu’aux cuisses, le membre d’assistance hybride (HAL) permet de soulever plus aisément de lourdes charges en réduisant de 40% […]

Un exosquelette sans moteur pour marcher sans s’épuiser

Une équipe d’ingénieurs de Carnegie Melon a travaillé en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord pour mettre au point un exosquelette sans batterie ni moteur permettant de marcher à moindre efforts.

Avec une structure en fibre de carbone basée sur le fonctionnement de notre talon d’Achille qui accumule de l’énergie lorsque notre jambe est en appui pour la libérer ensuite sous forme d’impulsion, l’exosquelette (déjà testé sur neuf personnes) aurait permis de réduire de 7% les dépenses énergétiques des marcheurs.

Encore en phase de développement, l’exosquelette du Dr. Gregory Sawicki devrait à la fois permettre aux personnes valides ou souffrant d’un handicap de marcher plus longtemps de façon plus stable, mais aussi permettre aux astronautes de réhabituer leurs muscles après de longues périodes dans l’espace

L’autonomie étant dans la grande majorité des créations de notre siècle, l’une des contraintes majeure à laquelle doivent faire face les ingénieurs et chercheurs, nous pouvons saluer l’arrivée d’une création qui fonctionne sans moteur ni batterie.

exosquelette-marche