Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : ET

Le documentaire « Atari: Game Over » est disponible gratuitement

En avril dernier, l’une des plus grandes légendes urbaines de l’histoire du jeu vidéo prenait fin avec la découverte des fameuses cartouches E.T. The Extra-Terrestrial destinées à la console Atari 2600. Découvertes dans une décharge de la ville d’Alamogordo au Nouveau-Mexique, la recherche de ces cartouches du « pire jeu vidéo de l’histoire » avait fait l’objet d’un documentaire réalisé par Zak Penn qui avait lui-même pris part aux fouilles.

et-atari-game (1)

Nommé Atari: Game Over, ce documentaire appartenant aux Xbox Originals, revient sur la chute de l’empire Atari symbolisé par l’échec du jeu E.T. the Extra-Terrestrial. Il est maintenant disponible gratuitement (en Anglais) sur l’applciation Xbox Video sur Xbox 360 ou Xbox One, ainsi que sur le web en streaming.

image

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

ET : même le plus mauvais jeu de l’histoire peut rapporter gros

La belle histoire des cartouches du jeu ET ne s’est pas arrêtée à l’excavation du précieux trésor, enterré dans le désert du Nouveau Mexique en 1983 par Atari qui ne savait pas quoi faire du « plus mauvais jeu de l’histoire ».

Capture-d’écran-2014-07-26-à-11.39.47-600x408

La ville d’Alamogordo, où les cartouches avaient été discrètement cachées, a pu lever 36.500$ de la vente aux enchères d’un lot de 100 exemplaires de jeux Atari de l’époque, dont 8 cartouches de ET.

Lire la suite..

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Le documentaire sur la recherche des cartouches ET disponible le 20 novembre

Atari Game Over est un documentaire retraçant les aventures d’une équipe « d’archéologues » spécialisés dans le jeu vidéo qui sont partis à la recherche d’une légende urbaine. En 1982, Atari avait enterré des cartouches Atari du jeu ET dans le désert du Nouveau-Mexique. Une légende urbaine qui a été confirmé par les fouilles.

Screenshot

Lire la suite..

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter