LG a ainsi dévoilé de nouveaux moniteurs UltraGear qui trouveront tout naturellement leur place sur le bureau des utilisateurs les plus joueurs. Cette nouvelle famille d’écrans arbore un design 21/9e UltraWide. Le modèle le plus haut de gamme fera sans aucun doute tilter les plus blasés.

Et la lumière fut

L’UltraGear 34GK950G offre une taille d’écran de 34 pouces QHD (3.440 x 1.440). La dalle Nano IPS couvre 98% de l’espace colorimétrique P3, et 135% de l’espace sRGB. Le taux de rafraîchissement de 120 Hz en overclock (100 Hz en natif) apportera la fluidité indispensable pour en prendre plein la vue. L’écran intègre par ailleurs la technologie G-Sync de Nvidia. Autre originalité, la présence au dos du moniteur de la fonction Sphere Lightning qui comprend six réglages de couleur à associer avec le jeu (ou le film car autant se faire plaisir). L’UltraGear est aussi compatible avec les supports VESA. Il embarque un port DisplayPort 1.2, un HDMI 1.4, deux USB 3.0, une sortie audio 3,5 mm. LG a également présenté un second modèle, le 34GK950F de 34 pouces de même définition, sans Sphere Lightning mais avec un rafraîchissement de 144 Hz, l’affichage HDR (ce qui le rend très intéressant) et le support de la technologie Radeon FreeSync 2. Le constructeur s’arrête là : il ne donne aucun détail sur la disponibilité ou le prix de ces deux écrans.

Continue Reading

C’est lors du dernier CES 2018 que Nvidia a présenté ses écrans de 65 pouces, nommé BFGD pour « Big Format Gaming Display » (BFGD). Ces dalles géantes, qui n’ont plus grand-chose à voir avec des écrans d’ordinateur, sont pourtant censées répondre à des exigences de gamers tout en tenant la dragée haute aux autres marques de télévision. La marque promet donc que ces dernières proposeront un taux de rafraichissement de 120 Hz, idéal pour jouer, mais aussi toutes les spécificités liées aux dalles modernes, comme la 4K ou la compatibilité HDR. Présent à la Gamescom, la marque s’est confiée au site Hardware-info sur la fourchette de prix et la disponibilité de ces derniers. Les écrans BFGD devraient être commercialisés dès le premier trimestre de 2019, à des tarifs oscillants entre 4000 € et 5000 €. Des tarifs beaucoup plus élevés que des moniteurs de PC haut de gamme et que la majorité des écrans de TV traditionnels. Il faut ainsi aller chercher vers les plus luxueuses dalles OLED de même taille pour voir la facture monter. Il va donc falloir que Nvidia trouve les bons arguments pour convaincre les clients. En effet, jouer sur de telles machines requiert de disposer d’une carte graphique très puissante. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que l’on en entende parler après la présentation des GPU RTX. Ces cartes graphiques sont tout à fait indiquées pour en profiter. Mais avec des tarifs annoncés compris entre 850 et 1350 euros, elles sont encore hors de portée de bien des bourses. L’association d’un tel moniteur avec une configuration musclé est donc réservée aux joueurs les plus fortunés…

Continue Reading

À l’occasion du salon IFA 2018, Royole présentera les derniers développements et possibilités d’utilisation de sa technologie d’affichage. Dernière nouveauté en date, la société a lancé des vêtements (un t-shirt et un chapeau) intégrant un écran flexible Royole, témoignant de la souplesse semblable à celle d’un tissu, de la solidité, de la légèreté et de l’efficacité énergétique de ses produits. Avec à peine 0,01 mm d’épaisseur, ceux-ci sont aussi fins que les ailes d’un papillon, si bien qu’il faut les voir et les toucher pour le croire ! https://www.youtube.com/watch?v=VSyOeW06Kfs En 2018 Royole a ouvert à Shenzhen, un site de fabrication de 1,1 million de m² dédié aux écrans flexibles. Ce site de fabrication représentant un investissement total de quelque 1,7 milliard de dollars. À pleine capacité, la production dépassera 50 millions d’écrans totalement flexibles par an ! [content-egg-block template=price_comparison]  

Continue Reading