Le cinéma nous fait souvent du tort. On attend impatiemment un film, scrutant du coin de l’œil son arrivée dans les salles obscures pour finalement être complètement déçu par ce qu’il a à nous proposer.

Car oui, sur toutes les réalisations qui arrivent cette année, malgré des budgets conséquents pour certaines, risquent bien d’être ratées. Marvel, Disney, Warner Bros., Universal,…autant de studios qui misent beaucoup sur ces quelques longs-métrages qui laissent planer le doute sur leur qualité. Suite de trop ou tournage catastrophique, vous allez comprendre pourquoi les dix prochains films ne nous rendent pas serein pour un sou. Et pour déjouer les pronostics, il leur faudra faire fort, très fort.

Continue Reading

À nouvelle année, nouvelles attentes cinématographiques ! Ce sont encore des centaines de longs-métrages qui sortiront dans les salles de cinéma ou sur les plateformes de SVoD en 2018 en France. Comme d’habitude, nous vous proposons un calendrier que nous prendrons soin de mettre à jour tout au long de l’année, avec de nouvelles entrées, de nouvelles bandes-annonces et des éventuels reports de dates.

L’île aux chiens, de Wes Anderson

• Lire aussi : [Sélection] Les 11 films les plus attendus de 2018 de la rédaction

Une belle année en perspective

L’année promet d’ailleurs d’être riche avec les nouvelles créations de Wes Anderson, Steven Spielberg mais aussi de Duncan Jones et d’Alex Garland, pour n’en citer que quelques-uns. Comme pour notre sélection des œuvres les plus attendues de 2018, Journal du Geek oblige, gardez à l’esprit que nous nous sommes limités aux longs-métrages situés dans les univers de l’imaginaire ; vous trouverez donc surtout de la science-fiction, de l’horreur ou de l’animation dans le présent calendrier ! N’hésitez pas à nous signaler des erreurs ou des oublis, on corrigera volontiers.

En vous souhaitant une très belle année de cinéma !

Continue Reading

Après vous avoir donné nos 10 expériences de jeux vidéo les plus marquantes de 2017, il est temps de se projeter vers l’avant et de réfléchir à ce qui, sur le papier du moins, nous fait déjà vibrer.

Dragon Ball FighterZ

On a choisi de découper notre sélection de dix jeux en deux catégories : les grands projets qui semblent (très) attendus par une large majorité de joueurs et qui ont fait l’unanimité dans la rédaction, à l’instar d’un Red Dead Rédemption 2, et des coups de cœur disons plus personnels et propres à chacun. N’hésitez pas à nous faire part de vos attentes dans les commentaires ou en nous répondant directement sur Twitter !

PS : Certains des jeux qui résident dans cette sélection n’ont pas encore de date annoncée mais on « imagine » qu’ils sortiront en 2018.

Continue Reading

Si l’homme est peut-être un grand singe politique, comme le dit Pascal Picq, il est surtout un aventurier qui aime aller voir ce qui se trouve derrière la prochaine colline. Et quand il n’y en a plus de disponibles, il traque celles d’autres planètes : la prochaine étape est Mars. Mais si l’être humain n’y a mis pour le moment que des roues, beaucoup d’œuvres de SF racontent qu’une vie y est possible. Depuis presque 150 ans, la planète terreuse fascine.

Seul sur Mars, 2016

L’intérêt pour les drôles d’objets qui gravitent dans notre champ de vision n’est pas récent. Déjà source de représentation du temps via le calendrier lunaire quelques milliers d’années avant J.C., la Lune a été au centre de l’attention de nombreux auteurs, de Francis Godwin avec L’Homme dans la Lune en 1638, jusqu’à Meliès et son Voyage dans la Lune de 1902, en passant par le célèbre conte Histoire comique des États et Empires de la Lune écrit par Cyrano de Bergerac en 1657.

Mars n’est pas en reste, même si elle a attendu avec une patience toute universelle le début de la SF au 19ème siècle pour faire son entrée, engrainée dans un intérêt soudain pour ses terres florissantes. C’est tout du moins ce que pense Percival Lowell, astronome -amateur- américain, par sa théorie de la présence de canaux artificiels à la surface de Mars. Inspirée en partie d’une mauvaise traduction des « canali » découverts par l’astronome et historien italien Giovanni Virginio Schiaparelli en 1877, qui sont passés de tranchées naturelles dans le sens original du terme à des constructions artificielles (channels) dans l’acceptation anglaise, l’idée de Lowell donne à Mars un côté habité. S’il y a intervention manuelle, il y a population intelligente et donc une vie avec laquelle il est possible d’interagir.

La Guerre des Mondes. Crédits : @Folio

Quelques 20 années plus tard, cette vision sera mise à terre et achevée avec un coup de talon par ce bon vieux Aymar Eugène (sic) de La Baume Pluvinel, lui aussi astronome. Mais dans ce laps de temps, les recherches de Lowell ont marqué un certain H.G. Wells qui part de ce postulat pour imaginer une attaque de la Terre par une force d’invasion venue des rouges paysages martiens : La Guerre des Mondes. À bord de leurs tripodes, les martiens viennent tenter de mettre un petit coup de pression à l’humanité par la projection de fumées toxiques et la mise en place d’un grand plan d’aspiration du sang de tout ce qui marche sur deux jambes. Mais comme ces envahisseurs ne sont pas bien malins et peu renseignés sur la planète qu’ils veulent coloniser, ils meurent tous d’une bactérie terrienne. Ce qui n’arrête pas les échanges entre la Terre et Mars.

Quand y’en a Mars

Désormais planète de tous les possibles, Mars devient un nouvel appel à l’exotisme. Cette nouvelle zone à la fois proche et mystérieuse relègue les jungles profondes en arrière-plan. La fascination pour ces forêts denses très présentes dans la littérature de la fin du 19ème siècle se décale vers des civilisations fantasmées bien plus lointaines. C’est dans ce contexte d’aventures au long cours, que naît la série de romans du Cycle de Mars d’Edgar Rice Burroughs débuté en 1917, avec comme personnage principal, John Carter. Comme dans son autre saga littéraire Tarzan, l’auteur confronte son héros à un univers inconnu, dont il ne maîtrise aucune règle. Présentée comme une planète à la politique complexe et aux nombreux camps qui ont du mal à se supporter, Mars (ici nommée Barsoom par les locaux) devient plus « réelle » : de monde étrange et agressif, elle se mue en un parallèle de la société humaine, dans laquelle la projection est aisée pour le lecteur.

Le Cycle de Mars. Crédits : @Omnibus

John Carter défriche ce terrain aride est en fait un terreau sur lequel l’imaginaire peut prendre racine. Une fertilité narrative qui va inspirer un bon paquet d’œuvres par la suite, ne serait-ce que Flash Gordon, Dune – dans le côté conflit entre « maisons » – ou encore Superman. Tout un ensemble de codes et de pistes naissent de ce rapport de fascination, assez candide, pour la planète rouge, qui vont évoluer vers une perception différente, au fur et à mesure des découvertes scientifiques. De 1924 à la fin des années 40, les différentes observations de Mars s’éloignent de plus en plus des espoirs de grandes civilisations, existantes ou disparues. Avec l’amélioration des outils de mesures et des télescopes, les masques tombent et la planète semble de moins en moins habitable.

Continue Reading

Noël approche à grands pas et comme chaque année, chacun ou presque va se triturer les méninges pour trouver des cadeaux un tant soi peu originaux, drôles si possible, et intéressants tant qu’on y est ! Bref, un véritable casse-tête qui pourra coûter aux plus indécis quelques nuits d’angoisse. C’est à ce moment-là que la rédaction a décidé d’intervenir et de vous mâcher le travail de recherche !

Comme l’année dernière, nous avons essayé de brasser le plus large possible sur les types de cadeaux en gardant toujours à l’esprit trois critères indispensables pour l’intégration du produit dans notre guide : la qualité, l’intérêt et le côté abordable (sur ce dernier point, la catégorie hi-tech se situe un peu à part). Vous trouverez donc de tout dans ce guide, plus d’une centaines de produits, fruits des recherches de la rédaction dans son intégralité durant tout le mois de novembre : des jouets électroniques, des beaux livres dédiés aux univers qui nous passionnent, des casques audio, des spectacles et même du textile.

On espère que vous y trouverez votre bonheur ! Bon shopping, et une bonne fin d’année à tous nos lecteurs et lectrices !

Continue Reading

Si je vous parle d’un mec qui s’habille en chauve-souris, d’un autre qui passe son temps à courir dans tous les sens, d’un troisième fétichiste de la chirurgie plastique et des prothèses, qu’un de leurs copains parle aux poissons et que la seule nana de leur groupe se balade en slip en prétendant être une déesse, on est d’accord que je vous décris une bande de malades enfermés en hôpital psychiatrique, hein ? Et pourtant…

Eh bien non, car tous ces malades sont en fait en liberté, se prennent pour des super héros, et défient les lois pour aller poutrer du méchant qui menace la survie de la planète. L’ego, des gars, déjà. Et voilà que le plus malade de tous, un certain Bruce Wayne, décide en plus de les réunir au sein de ce qu’il appelle la Justice League. On notera d’ailleurs que pour le film, la JLA a perdu son A, ce qui pourrait signifier qu’ils ne comptent pas se limiter au territoire américain. Du coup, je me demande si Aquaman va pouvoir embarquer son trident en cabine avec lui. Mais trêve de diversion, et entrons dans le vif du sujet : Quelle est donc cette Justice League ? Qui sont celles et ceux qui la composent ? Une nouvelle équipe de super héros a-t-elle sa place au cinéma ? Ou est Superman ? Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ? À l’occasion de la sortie de Justice League au cinéma, nous vous proposons un petit décryptage des forces en présence.

• Lire aussi : [Critique] Justice League comme sauveur du DCEU ?

Continue Reading

Le marché du streaming musical a plus que jamais le vent en poupe. Fin 2016, 112 millions de personnes disposaient d’un abonnement à l’une des plateformes phares du marché – Spotify, Deezer, Apple Music ou Play Music par Google.

La multiplication des plateformes d’écoute, payante ou gratuite, offre des millions de titres à portée de clic et relance une industrie musicale moribonde. En France, le streaming a dépassé les ventes de disques : les ventes en ligne décollent et le vinyle s’offre une seconde jeunesse. Ils sont quelques-uns à se partager le secteur, mais un seul règne en leader incontesté : Spotify. Ses challengers Deezer, Apple Music, Google Play Music, Qobuz et Soundclound ne sont pourtant pas en reste côté catalogue et qualité d’écoute. Petit tour d’horizon des principales offres de streaming musical.

Continue Reading

Il est beau, grand, musclé, vient de loin, ne voyage jamais sans son fidèle Mjolnir et est vénéré par tout un peuple. La Chose le surnomme « Boucles d’Or », son frère se prend pour Shura du Capricorne, et son père est borgne. Pour sortir de chez lui, il emprunte une route en arc-en-ciel de toute beauté (ne riez pas). Vous le connaissez toutes et tous, il s’agit de Thor, le dieu du tonnerre. Mais que savez-vous vraiment de lui ?

Thor est un personnage Marvel un peu particulier, en cela qu’il s’agit d’un dieu. Dans les comics en tout cas, puisque dans le Marvel Cinematic Universe, on nous explique que les Asgardiens sont en fait une race extraterrestre vénérée par des humains. Ils vivent sur une petite île flottante (non, pas ce genre-là) de la taille de Châtelet-les-Halles dans l’espace, et voyagent en prenant des conduits multicolores intersidéraux. Le truc normal, quoi. C’est sûr que c’est tellement plus logique que d’en faire des dieux. Bref. Comme vous allez le constater tout au long de ce dossier, les différences entre les Thor des comics (oui, parce qu’il y en a eu plusieurs) et celui des films sont légion (non, pas le fils de Xavier).

Pour en revenir à Thor, et à sa genèse, il faut remonter en 1962. En créant le personnage de Thor Odinson, le dieu venu d’Asgard, Stan Lee, Jack Kirby et Larry Lieber ajoutent une dimension spirituelle à l’univers Marvel. Désormais, les humains coexistent avec des espèces extraterrestres, mais aussi des dieux. En mêlant la mythologie à la science fiction, ils créent un univers d’une richesse qui ne sera limitée que par l’imagination des auteurs. Mais si Thor est un dieu, qui peut réellement lui tenir tête ? Eh bien son père, pour commencer.

Continue Reading

Sorti en 2014, Destiny premier du nom est un titre qui a énormément fait parler de lui, en bien comme en mal. Il faut dire que le shooter de Bungie avait à sa sortie, de nombreux défauts qui ont heureusement été corrigés au fur et à mesure des contenus supplémentaires, jusqu’à devenir un titre suivi par des millions de joueurs. Un succès qui ne doit rien au hasard tant le jeu possède une richesse et une profondeur vertigineuse, que l’on retrouve dans sa suite, Destiny 2, qui vient tout juste de sortir en nos vertes contrées.

• Lire aussi : [Test] Destiny 2 [PS4, XBO]

Une telle profusion de contenus et de mécaniques a de quoi faire peur, surtout aux néophytes, aussi avons-nous décidé de vous concocter un petit guide qui vous permettra d’aborder sereinement vos premiers pas dans Destiny 2. En route !

Continue Reading

Le vent souffle sur les plaines des contrées de Westeros cet été, mais qu’en sera-t-il à la rentrée ? Pour ne rien louper des séries qui vont commencer ou revenir à partir du mois de septembre, on vous a concocté un bon gros récap’, histoire de ravir tout le monde. Au programme, nouveautés croustillantes, retours tant attendus et surtout de la diversité. Avec tout cela, normalement vous n’aurez pas de quoi vous ennuyer jusqu’à la fin de l’année.

via GIPHY

Continue Reading