[caption id="attachment_50090493" align="aligncenter" width="640"] Flickr Bernard Goldbach[/caption] C’est The Wall Street Journal qui le révèle: Amazon enquête sur de possibles cas de corruption d’employés. D’après le journal, certains employés de la société auraient en effet accepté d’effacer des avis négatifs contre des pots-de-vin. Selon l’enquête du Wall Street Journal, ce “service” se monnayerait aux alentours de 300 dollars. Et ce ne serait pas la seule pratique contestable à laquelle se seraient livrés certains membres du personnel du groupe de Seattle. Selon le Wall Street Journal, certains employés Amazon auraient accepté de fournir des données internes contre de l’argent à des marchands utilisant la plateforme de e-commerce.

Données commerciales confidentielles

Le journal fait notamment état de demandes portant sur des adresses mail de clients ayant laissé des avis négatifs et sur des données commerciales confidentielles qui pourraient donner aux vendeurs un avantage sur leurs concurrents. Selon le Wall Street Journal, les employés auraient été approchés par des intermédiaires sur des réseaux sociaux tels que WeChat. Ces derniers se seraient servis de ces plateformes pour repérer les employés et leur proposer des pots-de-vin. Le journal précise que ces cas de figure se sont surtout présentés en Chine même si l’enquête d’Amazon couvre également les États-Unis.

Amazon enquête depuis plusieurs mois

Amazon prend en tout cas visiblement la chose très au sérieux. Le Wall Street Journal précise en effet que le groupe enquête sur cette affaire depuis maintenant plusieurs mois. Le groupe de Jeff Bezos a notamment indiqué à The Verge : “Nous attendons de nos employés qu’ils se comportent de façon éthique et quiconque contrevient à notre règlement en subira les conséquences (…) Nous avons une tolérance zéro vis-à-vis de ceux qui abusent de nos systèmes et s’il s’avère que certains se livrent à ce type de pratique, nous prendrons des mesures rapides à leur encontre. Cela passera notamment par la suppression de leur compte vendeur et des avis, le blocage de leurs fonds et des poursuites judiciaires”. Affaire à suivre donc.

Continue Reading

Un mode de restriction USB va faire son apparition dans une prochaine mise à jour d’iOS, a expliqué Apple. Celui-ci est déjà présent dans les dernières bêtas du système d’exploitation mobile. Le principe est simple : un périphérique USB branché sur le port Lightning d’un iPhone ou d’un iPad ne peut pas accéder aux données […]

Continue Reading

La mise en place en Europe du règlement général sur la protection des données (RGPD) a poussé Steam à revoir l’affichage des informations que le site possède sur chacun de ses utilisateurs. Y compris l’historique des achats, qui est désormais disponible sous l’onglet “Fonds externes utilisés”. La surprise sera sans doute au bout du clic […]

Continue Reading

Les opérations des deux entreprises ont cessé rapidement après l’annonce de leur fermeture commune. SCL a entamé le processus de faillite auprès de la justice. Le conseil d’administration de Cambridge Analytica a jugé que changer le nom de la société serait « futile » : l’image de marque très dégradée ainsi que la fuite des […]

Cet article Cambridge Analytica a fermé ses portes est apparu en premier sur Journal du Geek.

Continue Reading

“Comment en participant à 9500 concours sur Twitter j’ai gagné vos comptes premium”, le CM Eric …

Cet article Quand des gamins jouent (et se rémunèrent) avec vos comptes Netflix et Spotify piratés est apparu en premier sur Journal du Geek.

Continue Reading