Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : Dell

[Test] Dell XPS 13 Convertible : un ultrabook qui frise l’indispensable

Avec son XPS 13, Dell vend actuellement l’un des meilleurs ultrabooks du marché. Un XPS 13 qui se bonifie au fil des années, perdant quelques millimètres sur les bords de son écran quand il gagne un écran tactile et plus de puissance. Le nouveau modèle de XPS mise cette fois sur le convertible, un choix curieux, étant donné que ce format est de moins en moins proposé par les constructeurs.

Avec ce modèle, Dell ne déçoit pas, démontrant encore une fois son savoir-faire sur la partie design de l’appareil. On retrouve la patte si particulière de Dell , avec un aluminium brossé sobre et efficace, des formes anguleuses, mais loin d’être agressives et un écran sans bord toujours aussi impressionnant. La particularité du PC est ici d’être convertible, nous trouvons donc des charnières prévues à cet effet.

Mais le XPS 13 Convertible n’a pas que ça à proposer aux consommateurs, puisqu’il recèle de bien des qualités. Avant de commencer, faisons donc un tour par la fiche technique du PC.

  Dell XPS 13 Convertible
Ecran 13 pouces InfinityEdge QHD+ , 1920 x 1080 pixels ou 3200 × 1800 pixels.
Tactile
Processeur Intel Core i5/i7 de 7e génération
RAM 4 ou 8 Go
GPU Intel HD 615
OS Windows 10
Mémoire 128, 256 ou 512 Go SSD
Batterie 46 Wh
Connectique Deux ports USB Type-C (adaptateur USB fourni)
Port microSD
Prise Jack 3.5 mm
Lecteur d’empreintes digitales Oui
Poids 1,24 kilos
Dimensions 304 × 199 × 13,7 mm
Prix De 1400 € à 1900 €

Comme vous pouvez le voir, le XPS a tout pour séduire sur le papier. En effet, le PC de Dell dispose d’une fiche technique plutôt musclée, le constructeur ayant pris soin d’apporter un hardware de qualité, avec notamment les processeurs Intel de dernière génération et un écran toujours séduisant.

Ajoutons à cela une formule déjà connue et appliquée à la lettre et nous avons un ordinateur portable qui fait rêver. Nous n’allons pas faire dans le suspense : le XPS 13 Convertible est un des meilleurs ultrabook du marché… encore. Un convertible qui en plus d’être agréable et puissant, se monde parfaitement transportable, puisqu’il ne fait que 1,24 kilo.

Prise en main du Dell XPS 13 2-in-1 : l’hybride séduisant

Pour beaucoup, dont moi, le Dell XPS 13 est sans doute un des meilleurs ultrabooks Windows sur le marché. Il dispose d’un bel écran aux bords relativement fins, des performances solides et une finition digne des meilleurs. Un véritable succès critique, qui a poussé Dell à annoncer son nouveau XPS 13 2-in-1.

dell-xps13-2in1-live-01

Pour faire simple, vous prenez un XPS 13 et vous lui ajoutez une charnière de manière à ce qu’il puisse être aussi bien utilisé en mode tablette qu’en mode tente ou mode laptop classique. La finition est la même et les performances toujours au rendez-vous. Les finitions et le design sont irréprochables, le fait d’avoir un écran aux bords si fins en mode tablette, est très agréable pour les contenus multimédias.

dell-xps13-2in1-live-09

Au niveau des caractéristiques techniques, on retrouve un écran de 13 pouces avec des bords de 5 mm et une définition de 3200 × 1800 pixels. Sous le capot se trouve un processeur Intel Core i5/i7 de 7e génération, jusqu’à 1To de disque SSD, jusqu’à 16 Go de RAM, le tout dans un poids de 1,2 kg et une promesse d’autonomie de 15h. Dell n’a pas encore communiqué sur les tarifs français mais assure que le prix de départ se situe sous la barre des 1000 dollars aux États-Unis. Chez nous, il faudra donc probablement s’attendre à une commercialisation aux alentours des 1200 euros.

dell-xps13-2in1-live-10

Prise en main du Dell Canvas : une tablette géante concurrente de la Surface Studio pour les créatifs

Le Canvas de Dell est le genre de petite surprise que l’on peut trouver dans les allées du CES. Le constructeur américain a en effet montré pour la première fois cet étrange écran/tablette de 27 pouces à destination des créatifs !

dell-canvas-live-01

Un concurrent direct et original de la Surface Studio

Sa particularité ? Eh bien il s’agit d’un écran supplémentaire que l’on place en dessous d’un moniteur traditionnel. Il se positionne quasiment à plat ou presque en dessous de l’écran. Et cela sert à quoi ? Pour faire simple, c’est toute la surcouche tactile du Microsoft Surface Studio qu’on retrouve avec le Canvas. Dell a poussé le vice jusqu’à intégrer une « molette » physique, appelée Totem. L’ensemble coûte un peu moins de 1800 dollars, mais vous pourrez l’utiliser avec n’importe quel PC actuel. C’est d’ailleurs sur un PC portable Dell Inspiron qu’a eu lieu notre démo.

dell-canvas-live-04

Le Canvas est avant tout une surface tactile plus qu’un écran tactile. Il s’utilise donc plutôt au stylet et avec la molette (le Totem). Évidemment, vous pourrez toujours utiliser vos doigts, mais ces derniers seront toujours moins précis si vous voulez travailler et créer. Du côté technologique, c’est une surface de 27 pouces avec une définition QHD soit 2560 × 1440. Ce n’est certes pas de la 4K – une définition plus fine quand on a le nez en permanence près de la tablette -, mais cette définition 2K a l’avantage d’être moins gourmande. Tout dépendra donc de vos besoins.

dell-canvas-live-05

On notera tout de même les bords relativement épais autour de l’écran, ce qui signifie que le tout prendre plus de place qu’un moniteur 27” plus classique. L’utilisation du Totem ressemble énormément à ce que propose Microsoft avec le Surface Dial. Personnellement, je pensais que la molette tournait et qu’elle restait immobile ou aimantée sur l’écran. En fait, il s’avère qu’il n’y a pas de système de roue. On fait tourner le Totem sur lui-même pour l’utiliser sur l’écran.

dell-canvas-live-02

L’interface était super fluide et je n’ai pas eu à me plaindre de la résolution du Canvas alors que c’était bien évidemment plus net sur le moniteur principal. Dell ne s’est pas arrêté en si bon chemin et propose sa propre intégration/utilisation du Canvas avec Windows. Ainsi, quand vous minimiserez une application, un widget se positionnera sur votre Canvas, ce qui facilitera la vision du multi-tâches.

Dans tous les cas, ce Canvas est une bien belle surprise. Et même s’il s’avère plutôt encombrant, c’est un accessoire qui s’avère (un peu plus) accessible et pratique que de racheter un PC complet comme le suggère Microsoft avec sa Surface Studio. Maintenant, ça reste un peu cher, mais les créatifs y trouveront sans doute leur compte.