Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : date

[Demandez le programme] Éditeur par éditeur, quels jeux faut-il attendre de l’E3 ?

Le célèbre salon californien dédié aux jeux vidéo débutera officiellement le mardi 13 juin prochain, même s’il faudra monter sur le pont à partir du samedi 10 juin, date de la tenue de la première conférence éditeur, celle d’Electronic Arts. Cet E3 2017 signera-t-il une belle cuvée ? Quel constructeur a le plus de choses à montrer ? Quels jeux seront présentés ? C’est à toutes ces questions que nous allons répondre dans ce dossier, dans une petite revue des forces en présence. En route !

Nintendo

Nintendo ne dérogera pas à sa politique habituelle : le Japonais ne tiendra pas de conférence comme les autres constructeurs/éditeurs mais présentera ses projets en cours via une présentation vidéo. Le Nintendo Spotlight : E3 2017, prévu pour le mardi 13 à 18 heures, heure française, sera probablement centré sur Super Mario Odyssey mais devrait distiller également des éléments sur les autres titres à venir sur Switch dans les prochains mois. On imagine que Nintendo reviendra sur le prochain DLC de Breath of the Wild (qu’on vous détaillait ici).

Et pourquoi pas parler de la rumeur de l’arrivée de Zelda sur smartphone ?

Comme l’année dernière, la chaîne Twitch de Nintendo tournera pendant la durée de l’événement et devrait là aussi donner des détails sur un certain nombre de titres sur 3DS ou Switch. Sur place, des tournois de Splatoon 2 et d’ARMS seront également disputés.

Sony

Depuis deux éditions maintenant, Sony parvient à nous maintenir éveillé pendant sa conférence en dépit de l’heure tardive à laquelle il effectue sa présentation. The Last Guardian, le remake de Final Fantasy 7 et Shenmue 3 avaient mis l’assistance en émoi lors de la cuvée 2015 (le résumé de la conférence) alors qu’en 2016, God of War, Days Gone ou encore Detroit avaient mis un peu de baume au cœur des insomniaques. (notre résumé).

Libéré par la sortie de la PS4 Pro en novembre dernier, Sony misera sans doute exclusivement sur son line-up de jeux à venir pour briller. On imagine que The Last of Us 2 ou Uncharted : The Lost Legacy, tous deux révélés en décembre dernier, se tiendront aux avant-postes. On attend également le Death Stranding de Kojima, du God of War, sans doute du Knack 2, du GT Sport, un peu de VR et comme de coutume une séquence « indés ». Et ensuite ? Peut-être du Final Fantasy VII remake, quelques blockbusters chapeautés par les éditeurs tiers (le Call of Duty d’Activision, le FIFA 18 d’Electronic Arts) et on l’espère une, deux ou plusieurs surprises de taille.

Microsoft

Finalement, c’est le constructeur américain qui semble jouer le plus « gros ». Notamment parce que contrairement à ses deux concurrents, il devra jouer sur deux tableaux : 1) le hardware avec sa Scorpio, censée reléguer les autres consoles au rang d’antiquités (en terme de performances) ; 2) le software avec son catalogue de jeux pour la fin d’année, alors que ces premiers mois de 2017 ont été nettement à l’avantage de ses concurrents japonais (de nombreuses et belles exclus pour Sony avec Horizon Zero Dawn, Persona 5, NieR Automata, etc., et Nintendo qui a soulevé les foules à la seule force de son Breath of the Wild).

Après avoir présenté une partie du hardware de la Scorpio début avril, il y a fort à parier que Microsoft passe à la vitesse supérieure et nous montre des nouveaux jeux développés spécifiquement pour cette console, ou au moins un titre déjà sorti et qui bénéficie de la puissance de la Scorpio.

Il est également certain que Microsoft devra relancer sa Xbox One et annoncera quelques gros titres à venir pour noël 2017, en plus des projets qu’on connaît déjà, State of Decay 2, Sea of Thieves ou peut-être même du Crackdown. S’il veut séduire au delà de sa base de fans, il devra emprunter aussi des sentiers qu’il n’a pas encore balisé, en présentant autres choses que les classiques Forza et autres Halo.