Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : Culture geek

Présidentielle 2017 : voici le programme numérique des principaux candidats

Primaires de la droite et de la « belle alliance populaire » étant passées, François Fillon et Benoit Hamon rejoignent donc Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, en lice pour devenir le nouveau locataire de l’Élysée.

Big data, cybersécurité, intelligence artificielle, protection des données personnelles et offre légale, la digitalisation de la société, et plus généralement le numérique, est au cœur d’enjeux économiques, sociétaux et politiques, et est promis à un rôle majeur. Ces problématiques transparaissent-elles dans le programme des candidats à la présidence de la République française ? C’est ce que nous avons voulu savoir en épluchant les différents programme présidentiel des candidats.

Malgré les soubresauts judiciaires des uns et les attentes programmatiques des autres, nous avons tenté de rassembler toutes les mesures, idées, déclarations qui ont été faites par chacun des candidats pour vous donner un aperçu aussi large que précis de leur projet numérique pour la France.

Comment avons nous procédé ?

Comme vous pouvez le constater, nous avons dû faire un choix. Seuls cinq candidats sur les onze en lice sont représentés, ceux qui sont crédités du plus grands nombre d’intentions de vote d’une part, mais aussi ceux porteur d’un véritable programme numérique.
Par exemple, Philippe Poutou (NPA), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) ou François Asselineau (Union Populaire Républicaine) n’en font aucunement mention sur leur site officiel. Jacques Cheminade non plus. Mais le candidat de Solidarité et Progrès s’est toujours démarqué par sa lutte acharnée contre les jeux vidéo et « l’industrie numérique du divertissement« .

En 2007 déjà, il dénonçait MySpace et Facebook comme « un camp de concentration mental sans larmes », et ce matin encore, face à Jean-Jacques Bourdin, il proposait d’interdire les jeux vidéo violents en référence à Mohamed Merah et à l’attentat de Nice. Mais cela ne fait pas un projet politique pour autant.

Pour les autres, nous avons tenté de hiérarchiser leurs idées et mesures sous différentes thématiques. Voici donc une revue détaillée du programme numérique des candidats.