La firme américaine Lockheed Martin aurait dévoilé il y a peu un nouveau projet d’avion supersonique à destination des compagnies commerciales et des riches propriétaires de jet.

Baptisé N+2, ce jet serait capable d’effectuer le trajet New York – Los Angeles en moins de trois heures, soit deux fois plus rapidement qu’aujourd’hui.

En effet, le N+2 pourrait atteindre les 2000 km/h en comptant à son bord un peu moins d’une centaine de passagers, 80 pour être exact. Qui plus est, le leader mondial du secteur de la défense et de la sécurité affirme que la configuration tri-réacteur de l’appareil devrait être à même de réduire voire même de supprimer le bruit du bang supersonique. Une réduction du bang qui pourrait potentiellement lever l’interdiction des vols commerciaux supersoniques actuellement en vigueur aux États-Unis.

Quoi qu’il en soit, d’autres compagnies travaillent actuellement à l’élaboration d’avions supersoniques pour remplacer le mythique Concorde. Plusieurs start-ups évoquent déjà le développement d’avions stratosphériques ou même suborbitaux laissant présager un avenir prometteur en matière de transports aériens.

n2-jet-1-820x420
Lire la suite..

Continue Reading

La firme britannique CPI (Center for Process Innovation) entend bien révolutionner les vols grâce à un concept d’avion sans hublots actuellement baptisé Windowsless Fuselage.

Comme son nom l’indique, il s’agirait d’un avion dépourvu de tout hublots offrant une vue panoramique à l’ensemble des passagers grâce à un système d’écrans tactiles OLED courbes particulièrement fins, reliés à une multitude de caméras fixées sur l’extérieur de l’appareil, donnant ainsi l’impression aux passagers de voyager dans un avion aux parois transparentes.

La suppression des hublots (réduisant le poids du fuselage et par la même occasion sa consommation de carburant) devrait permettre l’installation de sièges plus larges offrant un bien meilleur confort aux usagers ainsi que des tarifs plus abordables, bien que cela reste à vérifier..

À chaque diminution de 1% de la masse d’un avion, l’économie de carburant serait de l’ordre de 0,75%.

En somme, un concept plutôt prometteur en faveur de la planète et du confort que ses créateurs espèrent voir circuler d’ici une dizaine d’années.

cpi-avion-sans-fenetres
Lire la suite..

Continue Reading