Avec sa gamme Phantom, Devialet a réussi à se différencier sur le marché de l’audio très haut de gamme, notamment grâce à un design original et à des matériaux de qualité. Alors que certains espéraient apprendre des nouveautés concernant la collaboration de la marque sur la prochaine Freebox, Devialet a présenté hier la Phantom Reactor. Quatre fois plus petite, mais aussi deux fois plus légère que son ainée, cette enceinte vise un marché plus étendu. Toujours capable de sortir « un son pur, sans saturation, sans distorsion et sans souffle » d’après le directeur général Franck Lebouchard, c’est également la première enceinte de la marque à être proposée sous la barre des 1000 euros. La Reactor coûte en effet 990 euros contre des tarifs situés entre 1500 et 2000 euros pour la précédente Phantom. Elle se décline en deux modèles : La Reactor 600 (990€) et 900 (1290€), aux puissances différentes. Elle promet une amplitude sonore énorme, de 18Hz et 21kHz et un son pur même à pleine puissance (jusqu’à 900 watts crête pour la Reactor 900, 600 watts pour la 600). La connectivité est complète puisqu’elle est compatible avec Airplay, Spotify Connect, Bluetooth et les options filaires. Il est par ailleurs tout à fait possible de coupler deux enceintes ensemble pour élargir la scène sonore. C’est dans cette optique d’ouverture que la marque va également doubler son réseau de distribution. Elle sera désormais présente dans 1000 points de vente, contre 450 actuellement. En plus des magasins dits prestigieux, elle sera présente dans 60 magasins Fnac, mais également dans les Microsoft Store américains, près des Xbox. Elle sera disponible dès demain sur le site de Devialet. [caption id="attachment_50093658" align="aligncenter" width="840"] Les deux versions de la Phantom Reactor.[/caption] En revanche, elle ne sera plus visible dans les Apple Store, ou elle rentre en concurrence avec l’enceinte connectée Home Pod. À titre de comparaison, une marque comme Sonos est présente dans plus de 10 000 points de vente dans le monde.

Continue Reading

https://www.youtube.com/watch?v=xFe_ZYtfsZg Voici donc le Surface Headphones, le premier casque audio de la marque américaine. Premier constat : il est du genre imposant. Avec 290 grammes sur la balance, ce casque est en effet plus lourd de 40 à 55 grammes que ses principaux concurrents. Un embonpoint qui s’explique essentiellement par la débauche de composants et de technologie que l’on trouve dans cet appareil. Si vous avez regardé, la vidéo, vous avez déjà vu ses principales originalités : les deux molettes que Microsoft a intégré sur les oreilles droites et gauche du casque. Celle de droite permet de contrôler le volume du son. Celle de gauche permet quant à elle de régler la réduction de bruit active sur 13 niveaux différents. C’est à la fois malin et extrêmement intuitif. Pour le reste, on sait que ce casque comprend deux boutons (un pour l’appairage, un autre pour la mise en marche), un port jack et un port USB Type-C. Dernière bonne surprise, il supporte la recharge rapide puisqu’il suffit de 5 minutes de charges pour bénéficier d’une heure d’écoute. Microsoft annonce d’ailleurs sur son site web que son autonomie est estimée à 15 heures, même lorsque Cortana est activée. Selon CNET, le Surface Headphones sera lancé dans un premier temps uniquement aux Etats-Unis, dès la fin de l’année, au prix de 350 dollars. Il est peu probable qu’il arrive en France et en Europe avant l’année prochaine. [shortcode_jdg_read_also label=”Guide d’achat : 5 écouteurs intra-auriculaires à moins de 100€” url=”https://www.journaldugeek.com/dossier/guide-dachat-5-ecouteurs-intra-auriculaires-a-de-100e/” width=”1/1″ /]

Continue Reading

Le BackBeat GO 810 de Plantronics permet de profiter de votre musique confortablement grâce à un design circum-aural compact et une mousse à mémoire de forme souple recouverte de similicuir. Doté d’écouteurs (40mm) repliables, le BackBeat GO 810 est facile à ranger et à transporter. Sa fonction Active Noise Cancelling (ANC) à deux niveaux permet de s’isoler des bruits ambiants, de plus il dispose de 22 heures d’autonomie (et jusqu’à 26 heures sans ANC) avec charge rapide. Le Plantronics BackBeat GO 810 est disponible en 3 coloris (Noir graphite/Bleu marine/Blanc) au prix de 149,99 euros.

Spécifications

Bluetooth 5.0, BLE, HSP 1.2, HFP 1.7, A2DP 1.3, AVRCP 1.5
Temps d’écoute avec Bluetooth + ANC Jusqu’à 22 heures d’autonomie en écoute musicale avec ANC et jusqu’à 28 heures sans ANC
Mise à jour firmware Oui, avec l’application BackBeat
Deux modes d’égaliseur « Balanced » et « Bright »
ANC en mode Dual Off (désactivée), Lo (faible) et Hi (forte)
Membrane du haut-parleur 40 mm avec conception Bass Tube
DeepSleep Jusqu’à 6 mois
Réponse en fréquence 50 – 20 000 Hz
Sensibilité 92 dBPL
Impédance 32 ohms
Distorsion harmonique moins de 3%
Antibruit passif Rembourrage du contour d’oreille en mousse à mémoire de forme
Poids 189 g/7 oz
Portée 50 m/165 ft
Codec audio Codec SBC personnalisé
Temps de charge 2 heures
Charge rapide Jusqu’à trois heures d’écoute grâce à un chargement de 10 minutes
Nombre de micros Un, micro intégré
Multipoint Connexion simultanée à deux périphériques et diffusion avec celui de votre choix
Commandes vocales (Répondre/Ignorer) 17 langues

Casques Plantronics aux meilleurs prix

[content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading

Le service de streaming demande aux utilisateurs inscrits dans cette formule « famille » de confirmer géographiquement leur compte. S’ils n’habitent pas au même endroit que le titulaire de l’abonnement, ou s’ils prennent plus de 7 jours pour répondre, ils seront alors expulsés du compte familial et ils devront se contenter de l’offre gratuite.

Système D

Il s’agit visiblement du moyen trouvé par Spotify pour en terminer avec la pratique qui permet à un groupe d’amis (jusqu’à 6 personnes peuvent faire partie d’un forfait familial) de ne payer que 15 € par mois pour profiter de l’ensemble des fonctions du service. Une technique intéressante puisqu’elle réduit la facture de 75% pour chacun des 6 utilisateurs. Pour le moment, le nombre de petits malins avertis par Spotify est réduit, et l’avertissement touche surtout les États-Unis et l’Allemagne. Sur la page de présentation de l’offre familiale, Spotify prévient noir sur blanc que les utilisateurs inscrits à l’offre doivent résider à la même adresse que le titulaire du compte. Jusqu’à présent, le service de streaming regardait ailleurs lorsque son offre famille était détournée. Mais le manque à gagner est évident, alors que Spotify est désormais sous le regard des investisseurs et que l’entreprise se doit de retirer le maximum de revenus de chaque abonné.

Continue Reading

Le service de streaming a ouvert cette fonction à quelques musiciens bêta-testeurs. Ils peuvent dès à présent uploader des chansons, une illustration et préciser quelques informations, puis choisir une date de lancement. Le minimum est de cinq jours pour laisser le temps à Spotify de vérifier le contenu des morceaux et s’assurer que les chansons ne sont pas déjà dans sa base de données (uploadées par un tiers).

Pas de label ? Pas de problème

Au contraire de SoundCloud où les chansons peuvent être écoutées tout de suite par les utilisateurs, ce service de Spotify n’est donc pas immédiat. L’entreprise présente cette fonction comme un moyen donné aux artistes de gérer leur musique avant de la mettre à disposition de tous. L’upload est gratuit, quant à la rémunération des musiciens, elle est la suivante : Spotify reverse 100% des royalties et 50% des revenus générés par le service avec les morceaux. Les artistes seront payés automatiquement tous les mois. Spotify a mis en place cette possibilité il y a quelques mois déjà, avec comme premiers cobayes VIAA et Michael Brun. Le service en est toujours à sa phase de test, c’est pourquoi seule une poignée de musiciens y ont accès pour le moment. Quand elle sera ouverte à tous, cette fonctionnalité ouvrira certainement des possibilités à de nombreux artistes pour proposer leur musique, et elle pourrait même représenter un complément de revenus intéressant.

Continue Reading

Echo Dot (3ème génération)

L’appareil Echo le plus populaire d’Amazon passe à sa 3ème génération. Avec un nouveau haut-parleur (son plus puissant) et nouveau design (nouveau revêtement en tissu), ce nouvel Echo Dot est une enceinte connectée avec Alexa à laquelle vous pouvez  demander de jouer de la musique (Amazon Music, Spotify, Deezer), répondre à des questions, lire les nouvelles, consulter la météo, programmer des alarmes, contrôler des appareils connectés compatibles et plus encore. Il est également possible d’envoyez un message ou appelez toute personne qui possède un appareil Echo ou l’application Alexa (Skype bientôt disponible) par Drop In. De plus, Alexa offre maintenant de nouvelles fonctionnalités comme jouer à des jeux, lire des recettes, et bien plus encore. Grâce aux 4 microphones longue portée, Alexa vous entend où que vous soyez dans la pièce. Et en installant des appareils Echo compatibles dans différentes pièces, vous pouvez jouer de la musique dans toutes les pièces de votre maison (multiroom). Vous pouvez également connecter votre Echo Dot à votre propre enceinte via Bluetooth ou avec un câble audio de 3,5 mm. Echo Dot (3ème génération) sera disponible le 11 octobre pour 59.99 euros.

Echo Plus

Nouveau venu dans la gamme, Echo Plus est équipé d’un haut-parleur de “qualité premium” en néodyme élargi (woofer de 76mm et tweeter de 20mm) pour un son Dolby à 360° (avec possibilité d’ajuster les paramètres de l’égaliseur), d’un hub maison connectée Zigbee intégré et d’un capteur de température. Evidemment Alexa est présent pour écouter de la musique, poser des questions, appeler d’autres appareils Echo ou l’application Alexa, recevoir des informations, demander les nouvelles, les résultats sportifs, la météo et plus encore. Grâce au hub intégré, cela simplifie la configuration d’appareils connectés compatibles puisqu’il suffit de dire « Alexa, détecte mes appareils » pour qu’Echo Plus détecte et configure automatiquement les ampoules, capteurs, prises, interrupteurs et autres dispositifs compatibles, sans hub ou application supplémentaire. Et grâce au multiroom pour votre musique, vous pouvez écouter de la musique sur vos appareils Echo compatibles dans différentes pièces. Echo Plus intègre dorénavant un capteur thermique qui permet, grâce aux autres appareils connectés de la maison, de configurer des routines en fonction de la température. Enfin, l’enceinte embarque sept microphones, les technologies de beamforming et de réduction du bruit, afin que Alexia vous entende où que vous soyez dans la pièce, même lorsqu’il y a de la musique. Echo Plus sera disponible le 11 octobre pour 149,99 euros.

Echo Sub

Autre nouveauté chez Amazon, Echo Sub, qui est le premier caisson de basse Echo sans fil ! Il peut être connecté à des appareils Echo compatibles afin de créer un appairage 1.1 ou 2.1 et ainsi créer un son stéréo. Par ailleurs, la fonction Egaliseur permet de régler les graves, les médiums et les aigus du système depuis l’application Alexa.  Echo Sub livre un son aux basses dynamiques 100 W via un haut-parleur de type « down-fire » de 152 mm. Echo Sub sera disponible le 11 octobre pour 129,99 euros.

Amazon Smart Plug

Amazon Smart Plug est la première prise connectée Wi-Fi de Amazon, dotée d’une configuration simplifiée par Wi-Fi. Elle permet de créer ou d’élargir l’écosystème de sa maison connectée en toute simplicité. Pour démarrer, il suffit d’un appareil avec Alexa intégré (Echo, Sonos One) ou simplement de l’application Alexa sur smartphone. Il est ensuite possible de créer des routines, qui, par exemple allumeront les lumières à 6 heures du matin et les éteindront à 22 heures. De plus, avec plusieurs Amazon Smart Plug, vous pouvez contrôler plusieurs prises électriques. Amazon Smart Plug sera disponible 17 octobre au prix de 29,99 euros.

Continue Reading

Sortir des produits et communiquer sur les caractéristiques, c’est bien, communiquer sur les usages avec des cas concrets, c’est mieux. C’est ce que propose Sennheiser avec son court-métrage : Final Stop. Ce thriller d’environ sept minutes a été entièrement filmé avec un smartphone et surtout, la captation audio a été faite depuis l’Ambeo Smart Headset de la marque allemande. Alors pour ceux qui n’ont pas tout suivi, c’est un casque qui ne fonctionne que sur les derniers iPhone via la prise Lightning mais qui permet de capturer du son en 3D. Mais comment cela fonctionne ? En gros, vos oreilles et votre cerveau travaillent ensemble pour créer une représentation audio en 3D de votre environnement. Aussi, ce qu’on appelle enregistrement binaural permet de capturer cette représentation. Avec des microphones montés dans chaque écouteur, ces derniers utilisent le pavillon de vos oreilles pour reproduire l’image sonore 3D que vous entendez naturellement.

Réalisé et écrit par Roxanne Benjamin, ce court-métrage permet de vous donner un avant-goût de l’immersion que permet une captation avec de l’audio 3D. En revanche, pour en profiter, il faut vraiment utiliser un casque (de bonne qualité de préférence).
Bref, voilà le court-métrage, Final Stop (n’oubliez pas d’utiliser un casque):

Et enfin, pour ceux que ça intéresse, c’est par ICI pour les infos autour de l’Ambeo Smart Headset. [content-egg-block template=offers_grid]

Continue Reading

Parmi ces nouveautés, cela qui s’annonce la plus intéressante est la Home 500. Il s’agit d’une enceinte connectée, mais elle sort du lot grâce à son écran intégré qui sait afficher la jaquette du morceau en cours ; on y trouve aussi des boutons pour contrôler la lecture musicale.

D’autres assistants à venir

L’appareil, haut d’une vingtaine de centimètres, est conçue autour d’un châssis en aluminium. Il intègre deux drivers qui conduisent le son autour de lui, ainsi que huit micros pour bien capter les commandes vocales de l’utilisateur. Le Home 500 sera proposé 449,95 €. [caption id="attachment_50090410" align="aligncenter" width="540"] Soundbar 500[/caption] Bose a aussi dévoilé deux barres de son, les Soundbar 500 et 700. La principale différence entre ces deux produits, c’est leur encombrement : la 500 est longue de 81 cm, la 700 de 98 cm. Les deux barres embarquent le support du HDMI ARC ainsi que de la technologie ADAPTiQ qui ajuste l’acoustique audio en fonction de l’environnement. Les prix s’échelonnent de 549,95 € à 899,95 €. [caption id="attachment_50090411" align="aligncenter" width="540"] Soundbar 700[/caption] Ces trois appareils sont compatibles avec Alexa, mais le constructeur ne veut pas se limiter à l’assistant d’Amazon. Des mises à jour apporteront la prise en charge d’assistants concurrents (on songe à celui de Google), et au début de l’année prochaine, ils prendront aussi en charge AirPlay 2, la technologie de diffusion multi-room d’Apple. Bose commercialisera ces produits à partir du 20 septembre.

Continue Reading

DiscovR est une enceinte intelligente compacte et portable équipée d’Alexa, conçue pour être à l’écoute de ses utilisateurs. Elle peut diffuser de la musique en s’adaptant à n’importe quelle pièce avec un son immersif à 360°.

Une expérience plus intelligente

Il suffit de demander à Alexa et elle répondra aux questions, jouera de la musique, présentera les actualités du jour, règlera une minuterie ou une alarme, surveillera les scores d’un match sportif, contrôlera les lumières de la maison, et plus encore. Comme prononcer une commande à haute voix n’est pas toujours approprié, DiscovR dispose aussi de raccourcis intuitifs sur ses angles. Il est ainsi possible de pré-régler n’importe quelle commande vocale, station ou playlist pour y accéder instantanément sans avoir besoin de demander. Un bouton permet de couper le micro, des contrôles tactiles de régler le volume et de changer de morceau, tandis que la sélection de la source est indiquée par sa couleur correspondante. Si l’on entend une musique qui nous plaît, grâce à la fonction Music Discovery, il suffit d’appuyer sur un bouton pour identifier n’importe quelle chanson qui passe à la radio et l’ajouter dans une playlist du service de musique Spotify pour une écoute ultérieure. De plus, grâce à sa conception spécifique, DiscovR dispose d’un design unique compressible, qui une fois fermée, déconnecte physiquement les micros pour offrir une confidentialité totale et visible à Alexa. Ces nouvelles enceintes intelligentes disposent de batteries intégrées (2200 mAh) qui offrent jusqu’à 15 heures d’écoute de musique, et grâce à sa chambre acoustique extensible, elle peut devenir encore plus compacte pour une portabilité pratique. Enfin, on notera que cette enceinte fait aussi du multi-room en connectant DiscovR à une autre enceinte compatible Amazon ou Apple AirPlay 2.

Caractéristiques techniques de DiscovR

  • Service vocal Alexa d’Amazon
  • 4 présélections/raccourcis d’angle
    • Permet aux utilisateurs de sauvegarder des commandes vocales intelligentes, des stations, des playlists, des contrôles de la maison et des fonctionnalités Alexa
  • Sortie 45W RMS puissante, avec son immersif 360°
  • 1 haut-parleur 3’’ et 2 hauts parleurs 1¼’’
  • Boîtier en aluminium avec base antidérapante
  • Entrée auxiliaire 3.5mm pour lecture depuis d’autres appareils de musique
  • Batterie rechargeable avec USB C à charge rapide (15 heures)
  • Support multi-room avec Alexa et Apple AirPlay 2
  • Support de Spotify Connect
  • Streaming audio en Bluetooth
  • Caractéristiques du panneau de contrôle
    • Contrôles tactiles capacitifs pour le volume haut/bas, micro silencieux, bouton d’action Alexa (tap-to-talk), choix de la source, Discovery (identification de morceaux)
    • 4 présélections/raccourcis d’angle
    • Eclairage d’anneau lumineux LED pour indiquer les fonctions actives
    • Contrôle de la musique : lecteur/pause, précédent/prochain morceau
  • Batterie : 2 x 3.7v, 2200 mAh Li-ion (rechargeable)
  • Dimensions :
    • Position ouverte : 140 mm (H) x 110 mm (L) x 110 mm (P)
    • Position fermée : 105 mm (H) x 110 mm (L) x 110 mm (P)
  • Poids : 0,97 kg environ
Continue Reading

Les NoMad et NoMad+ sont similaires, ce qui va changer c’est leur boite qui fait aussi office de recharge. Le premier offre en effet une autonomie de 15 heures (batterie de 420 mAh), alors que le second a une batterie de 5 000 mAh, soit jusqu’à 180 heures, qui offre la possibilité de recharger aussi son smartphone ! Notez par contre que les intras ont quand à eux une autonomie de 4 h d’utilisation. Contrairement aux AntiPods, le design des NoMad à légèrement changé, plus petits (24 mm), ils sont maintenant équipés d’une LED, et sont aussi plus confortables. Côté connectivité, place enfin au Bluetooth 5.0 (efficace, stable et sans latence), la possibilité d’utiliser les deux écouteurs en appel (chacun dispose d’un micro). Un ‘Mode Sport’ a fait son apparition et permet d’entendre les dangers alentour pendant vos ballades, et vos entraînements. Toujours pas de réglage du volume sur les écouteurs par contre, ni même d’app associée pour faire d’autres réglages. Les NoMad et NoMad+ arrivent au mois d’octobre aux prix de 99 euros et 119 euros. Vous pourrez même les découvrir en exclusivité lors de la Geek’s Live le 13 octobre à Paris ! [gallery link="file" ids="50089022,50089024,50089025,50089030,50089028"] [content-egg-block template=price_comparison]

Continue Reading