Les Chroniques Techno SOSmonordi

Catégorie : Android

Prise en Main : Samsung Galaxy Note8, un retour tout feu tout flamme

Surfant sur la vague des écrans tout en longueur et incurvés, le nouveau Samsung Galaxy Note8 se présente comme une variante du Galaxy S8+. Ce nouveau Note8 aura la lourde de tâche de faire oublier le Note7, même si les Galaxy S8/S8+ s’en sont déjà un peu chargé depuis le mois de mars 2017. Et pour être tout à fait transparent avec vous, on est quand même super impressionné de voir à quel point l’affaire du Galaxy Note7 n’a finalement que très peu endommagé l’image de marque de Samsung.

Aussi, on a pu prendre en main le nouveau Galaxy Note8 du géant coréen. S’il n’y a pas de révolution, le retour de S Pen risque de donner envie à certains (voire beaucoup) de revenir sur la gamme des Galaxy Note, même s’il n’y a plus trop de différences en terme de taille d’écran entre un Galaxy S8+ et un Galaxy Note8. C’était déjà le cas avec le Galaxy S7 Edge et le Galaxy Note7 l’année dernière.

Je ne vais bien évidemment pas revenir sur les caractéristiques techniques que vous pouvez retrouver ICI sur l’annonce, mais pour rappel, le Galaxy Note8 propose un écran tout en longueur au format 18,5:9 de 6,3 pouces et avec une définition Quad HD+. La dalle est Super AMOLED et protégée par du Gorilla Glass 5 avec le support du Mobile HDR Premium. Il n’y a plus de boutons sensitifs en façade, on est passé aux boutons virtuels d’Android et on a un bouton d’Accueil invisible situé sous l’écran même, avec un capteur de pression. Le bloc photo reprend à peu de choses près celui des Galaxy S7 et S8 si ce n’est que le Galaxy Note8 est le premier smartphone Samsung à proposer un double capteur. Pas de noir et blanc comme chez Huawei ou un ultra grand-angle comme le LG G6 mais un zoom optique 2x avec stabilisation optique, une première pour un smartphone. En effet, si l’Apple iPhone 7 Plus, l’Asus Zenfone 3 Zoom ou le OnePlus 5 vous propose également un zoom optique 2x, aucun ne propose la stabilisation optique. À l’instar des Galaxy S8/S8+, le Galaxy Note8 est compatible 4G LTE de Cat.16. Et comme vous vous en doutez, version française sera équipée d’un SoC Exynos alors qu’aux États-Unis, on aura droit à du Qualcomm Snapdragon 835. Pour toutes les caractéristiques, c’est par ICI.

#gallery-1 { margin: auto; } #gallery-1 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } #gallery-1 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-1 .gallery-caption { margin-left: 0; }

Quand vous prenez en main le Galaxy Note8 pour la première fois, on ne peut s’empêcher de remarquer à quel point il reprend beaucoup des Galaxy S8 et Galaxy S8+. Malgré l’écran de 6,3″, on est toujours surpris par la compacité du smartphone. Si le design reste similaire, on remarquera que le Galaxy Note8 est un peu plus anguleux que le Galaxy S8+ au niveau des coins, sans doute pour maximiser la taille de l’écran. De même, j’ai eu l’impression d’avoir toujours un écran incurvé mais ce n’est pas autant prononcé que sur le Galaxy S8+, encore une fois, sans doute dans un souci de maximiser la surface d’utilisation pour le S Pen. Sinon, le Galaxy Note8 est agréable en main et il épouse la main et on apprécie toujours ce format 18,5:9 issu des Galaxy S8/S8+.

#gallery-2 { margin: auto; } #gallery-2 .gallery-item { float: left; margin-top: 10px; text-align: center; width: 33%; } #gallery-2 img { border: 2px solid #cfcfcf; } #gallery-2 .gallery-caption { margin-left: 0; }

S’il y a bien un domaine où le Galaxy Note8 se différencie des Galaxy S8/S8+, c’est au niveau de la photo puisqu’il propose un double capteur avec un téléphoto qui vous propose un zoom optique 2x. Si on regrette l’ouverture de F/2.4 (contre F/1.7 pour l’appareil photo principal), on apprécie grandement qu’il soit stabilisé au niveau optique. C’est une première puisque jusqu’à maintenant, ce n’était pas le cas sur les précédents smartphones avec un zoom. Je pense notamment aux iPhone 7 Plus, Zenfone 3 Zoom et OnePlus 5. C’était un des reproches qu’on avait fait aux Galaxy S8/S8+ à l’époque et Samsung vient de le régler. En terme de qualité photo, on n’a pas pu le tester encore mais il n’y a pas de raison que cela soit différent de l’excellente qualité des Galaxy S8/S8+. Avec le zoom, attendez-vous à du lourd. Et en parlant de zoom, Samsung propose maintenant également son mode portrait et vu la puissance de la bête, Samsung propose le réglage du niveau de flou (de la profondeur de champ) avant la prise de vue mais aussi après la prise de vue. Pratique.

Pour ce qui est de l’interface utilisateur, pas de grosses nouveautés par rapport aux Galaxy S8/S8+ si ce n’est qu’on peut maintenant l’affichage en duo d’applications. Il est possible, avec un seul raccourci, de lancer deux applications compatibles qui seront affichées en mode multi-fenêtres sur l’écran. Il faudra tester en conditions réelles mais cela me semble des plus pratiques, surtout avec un tel écran. Pour les performances, on ne sait pas encore en soi mais on devrait retrouver le niveau de performances que proposent les Galaxy S8/S8+. Et de ce que j’en ai vu, c’était forcément fluide. Concernant Bixby (qui a toujours son bouton dédié sur la tranche gauche), pas de français donc pas vraiment de Bixby pour nous autres français mais heureusement, Google Assistant est maintenant disponible ! DeX a été revu et Samsung y a intégré pas mal de remarques des utilisateurs pour plus de cohérences dans l’utilisation en mode Bureau. À voir.

Enfin, concernant le S Pen, il est toujours aussi diablement efficace. Pour avoir toujours été un grand utilisateur de la gamme Galaxy Note, j’ai très mal vécu le retrait du Galaxy Note7, surtout qu’en France, on n’avait pas eu droit au Galaxy Note5. Bref, si vous êtes, comme moi, un défenseur du S Pen, vous serez content de le retrouver. C’est super précis et il est possible de faire une multitude de choses. On retrouve ainsi le menu contextuel Air Command quand on sort le S Pen. Vous pouvez ainsi faire des captures d’écran, réaliser des GIF animés depuis n’importe quelles vidéos lues, traduire n’importe quel le phrase ou mot à la volée (jusqu’à 4 phrases maintenant), zoomer dans votre application et aussi avoir un aperçu des applications minimisées. On finit sur la possibilité de prendre des notes directement sur l’écran de verrouillage pour vous en servir comme de post-its temporaires. La différence avec le Note7, c’est que vous pourrez écrire jusqu’à 100 pages (c’était limité à une page sur le Note7)

En conclusion pour cette première prise en main, Samsung continue dans sa révolution grand écran 18,5:9. Si la différence entre les Galaxy S et les Galaxy Note ne sont plus autant marquées que par le passé, le Galaxy Note8 ne déçoit pas, surtout si vous cherchez un smartphone avec un stylet. Le Galaxy Note8 complètement parfaitement les Galaxy S8/S8+ dans l’offre haut de gamme du géant coréen. Il faudra juste patienter jusqu’au 15 septembre.