Les Chroniques Techno SOSmonordi

Auteur : geek

Buffy, Dexter, Sliders… Ces 10 séries cultes dont on a oublié la fin

Elles font partie de nos madeleines de Proust pour la plupart, d’autres ont marqué le paysage audiovisuel en même temps que notre adolescence. On connait certains épisodes sur le bout des doigts, leurs personnages nous sont devenus familiers, certaines répliques se récitent par cœur et l’attente du prochain épisode semblait interminable (c’était bien avant l’ère Netflix et son binge watching). Pourtant, rien n’y fait, ces séries cultes se sont achevées, nous ont laissé parfois désemparés, mais impossible de se rappeler la manière dont elles se terminent. Petit retour en arrière, la maison JDG vous offre un rafraîchissement de mémoire en 12 actes !

Buffy contre les vampires

Premier épisode : 10 mars 1997 aux États-Unis / 1998 en France
Nombre d’épisodes / saison : 144 épisodes sur 7 saisons
Épisode final : 20 mai 2003

Nous avons passé le mitan des années 90 lorsque la tueuse de vampires Buffy Summers (Sarah Michelle Gellar) déboule sur les écrans. Accompagnée de ses meilleurs amis rencontrés au lycée de Sunnydale, Xander (Nicholas Brendon) et Willow (Alyson Hannigan), de son observateur Rupert Giles (Anthony Stewart Head), et bientôt rejoints par l’adorable peste Cordelia (Charisma Carpenter) et Oz (Seth Green), Buffy dégomme du mort-vivant à tout va, mais tombe néanmoins amoureuse d’Angel (David Boreanaz), un vampire au regard ténébreux et à l’âme tourmentée.

Comme l’expliquera Joss Whedon, le créateur de la série, il a pensé « le lycée comme un film d’horreur », un « mélange entre Angela, 15 ans, et X-Files », les éléments surnaturels servant de métaphores au mal-être adolescent et au passage compliqué vers l’âge adulte.

La série connut un énorme succès populaire, mais aussi critique et fut plusieurs fois récompensé. Les thèmes abordés dans Buffy (la féminité, le féminisme, la rédemption, la différence, etc.) ont fait de cette série un phénomène de société.

Et à la fin alors ?

Épisodes 21 & 22 « La fin des temps »

Après des années à combattre les forces du mal, c’est l’affrontement final : le Mal premier et son armée de Turok-Han s’apprêtent à envahir la Terre. Les tueuses potentielles sont tuées les unes après les autres. Buffy peut compter sur le soutien d’Angel et de Faith (Eliza Dushku), une autre tueuse, revenus lui prêter main-forte. Cette dernière prend les commandes du groupe, mais les conduits dans un piège où Xander perd un œil. Malgré tout, Buffy réussit à reprendre la main et grâce à sa magie Willow étend le pouvoir de la Tueuse aux Potentielles en sommeil. Toutes les Potentielles sont activées et deviennent des Tueuses.

Le groupe ainsi constitué retourne à Sunnydale, dans la Bouche de l’Enfer, prêt à en découdre. Anya (Emma Caulfield), un démon vengeur et ex-petite amie de Xander, est tuée dans la bataille, tandis que Spike se sacrifie en déclenchant une énorme explosion qui raye la ville de la carte. La force est vaincue. Buffy, Alex, Willow, Faith, Dawn et Giles ont survécu et décide de quitter les ruines de la ville.

Dexter

Premier épisode : octobre 2006 aux États-Unis / mai 2007 en France
Nombre d’épisodes / saison : 96 épisodes sur 8 saisons
Épisode final : 22 septembre 2013 aux États-Unis

Enfant, Dexter (Michael C. Hall) est découvert baignant dans le sang de sa mère, retrouvée morte à ses côtés. L’officier de police Harry Morgan l’adopte et lui donne son patronyme. Alors qu’il découvre les pulsions meurtrières de son fiston, Harry lui apprend à canaliser son « dark passenger » : c’est-à-dire à diriger ses pulsions meurtrières contre les criminels qui sont passés entre les mailles de la justice.

Devenu adulte, il parvient à mener sa double vie de tueur en série la nuit et couvrir ses traces le jour grâce à son job au sein de la police de Miami ou il est expert médicolégal en analyse de traces de sang. Il doit redoubler d’efforts pour ne pas se faire démasquer par ses collègues de travail et sa sœur, inspecteur de police aussi ordurière qu’obstinée.

On se prend d’affection pour ce tueur de sang-froid qui ne semble ressentir aucune émotion, mais parvient tout de même à fonder une famille et entretenir des relations sociales.

Et à la fin alors ?

Très appréciée à ses débuts, la série s’essouffle après la 4e saison (qui clôt le chapitre Trinity Killer) et change de showrunner.

La fin approchant à grands pas, on a bien du mal à imaginer comment Dexter va pouvoir terminer sa course. Mais avec un tel matériau, on se dit que le pire peut être évité, qu’on va enfin avoir droit à une confrontation finale entre Dexter et ses collègues. Le masque tombe.

Eh bien non, la fin de Dexter est considérée comme « la pire fin de série de tous les temps ». Rien de moins, mais tout de même à juste titre.

Il faut dire que Showtime a mis du cœur à l’ouvrage puisqu’elle a demandé au producteur de la série de ne pas tuer leur personnage principal. De l’avis de tous, c’était la seule fin possible pour l’antihéros. Au lieu de ça, Debra (Jennifer Carpenter) finit sa course au fond de la mer à cause d’une foutue balle perdue qui la condamne à l’état végétatif (elle méritait mieux). Tandis qu’Hannah a fui en Argentine avec Harrison, Dexter est porté disparu après le passage d’un ouragan sur Miami. En réalité, il a trouvé refuge en Alaska où il vit seul et est devenu… bucheron. #voilavoila.

Ally Mc Beal

Premier épisode : septembre 1997 sur la Fox, en février 98 sur Téva puis en novembre sur M6.
Nombre d’épisodes / saison : 112 épisodes sur 5 saisons
Épisode final : mai 2002

Abertura Ally McBeal (Intro/Opening) Season 1 from Anderson Narciso on Vimeo.

Avocate célibattante, Ally McBeal (Calista Flockhart) voit ses névroses apparaître devant elle à tout moment du jour ou de la nuit. Elle travaille dans le même cabinet d’avocats que son ex et grand amour Billy (Gil Bellows ), entourée de collègues plus barrés les uns que les autres, dont l’inconscient très imagé donne lieu à des gags visuels délirants. Les toilettes mixtes du bureau sont un haut lieu de réunion où John « Le Biscuit » Cage (Peter MacNicol) combat régulièrement sa timidité en convoquant à Barry White. Richard Fish (Greg Germann), le fondateur associé du cabinet, est obsédé par le sexe et l’argent et abreuve ses collègues de ses « fishismes ».

Tout au long des épisodes, Ally tentera de trouver l’âme sœur et de vaincre ses angoisses.

Et alors à la fin ?

Arrivé lors de la 4e saison, Robert Downey Jr devait redresser les audiences de la série. Pari réussi, l’histoire d’amour entre Larry et Ally McBeal devait même s’achever sur un mariage pour clore la série en beauté. Las avant le début de la 5e saison, Downey Jr est arrêté pour usage de stupéfiant et est renvoyé par la Fox malgré le soutien du créateur de la série, David E. Kelley.

La cinquième et dernière saison est bricolée à la va-vite et cela se ressent. Jon Bon Jovi est appelé à la rescousse pour faire oublier Larry, mais ne parvient pas à rendre le sourire à Ally ou aux téléspectateurs. Lors du dernier épisode, « Je vous aime », Maddie ( Hayden Panettiere) perd connaissance. Le médecin explique à Ally que sa fille fait une sorte de dépression suite aux bouleversements récents survenus dans sa vie. Ally décide donc de quitter Boston pour New York pour qu’elle se rétablisse. Richard avance son mariage avec Liza (Cristina Ricci) pour qu’elle puisse y assister.

La suite de l’épisode laisse place à la nostalgie des 5 années écoulées, Ally voit le fantôme de Billy apparaître, repense aux moments passés avec Larry, Georgia et Renée lui rendent visite et Barry White en personne déboule dans le bar où ils ont leurs habitudes pour entonner un dernier You’re my first, my last, my everything . Au moment des adieux, ses anciens partenaires sont présents, Nelle, surnommée « Le glaçon », est sur le point de lâcher une larme et Ally file dans la nuit.

Futurama

Premier épisode : 28 mars 1999 aux États-Unis / 11 mars 2000 en France
Nombre d’épisodes / saisons : 140 épisodes répartis sur 7 saisons
Épisode final : 4 septembre 2013 aux États-Unis

Dans cette série animée signée Matt Groening (Les Simpson), on suit les péripéties de Philip J. Fry, un livreur new-yorkais qui joue souvent de malchance. Après avoir été accidentellement cryogénisé dans la nuit du 1er janvier 2000, il se réveille mille ans plus tard (littéralement) et découvre New New York, la version futuristique de The Big Apple.

Après avoir rencontré Leela Turanga, une cyclope intelligente, autoritaire et combative, et Bender, un robot alcoolique, cynique, vulgaire et pervers, Fry devient livreur pour le compte du Professeur Hubert Farnsworth, son arrière-petit-neveu sur la 32e génération âgée de plus de 160 ans. Aux côtés de ses nouveaux compagnons et d’une palanquée de personnages secondaires, le brave Fry va vivre de nombreuses aventures à travers l’espace et parfois le temps, notamment en devenant son propre grand-père. Ancêtre spirituel de Rick & Morty, on retrouve dans Futurama la critique de la société chère à Matt Groening, dans une esthétique délicieusement rétro-futuriste.

Les quatre premières saisons ont été diffusées entre 1999 et 2003 aux États-Unis. En 2006, la Fox et Matt Groening décident de mettre 4 longs-métrages en chantier. Ils sortent en direct-to-DVD entre 2007 et 2009. Ces mêmes films sont ensuite redécoupés en quatre épisodes et diffusés sous forme de cinquième saison sur Comedy Central entre 2008 et 2009. La chaîne commande deux saisons supplémentaires dont le dernier épisode sera diffusé le 4 septembre 2013.

Et à la fin alors ?

Pour l’épisode final, le choix est fait d’une intrigue aussi barrée qu’ouverte. Fry décide de confesser son amour à Leela et de la demander en mariage. Après lui avoir montré une bague de fiançailles, il lui donne rendez-vous au sommet du Vampire State Building. De son côté, le Professeur Hubert Farnsworth met au point un bouton qui permet de retourner dix secondes dans le passé. Pour faire durer leur soirée éternellement, Fry décide de voler le bouton. Mais ne sachant pas lire l’heure, il pense que Leela lui a posé un lapin et décide de mettre fin à ses jours en se jetant dans le vide.

Durant sa chute, il se rend compte que Leela est bel et bien présente, et il décide de boucler indéfiniment pour éviter de mourir. Au bout d’une multitude de redémarrages, le temps gèle et Fry se retrouve tout seul avec Leela. Le bouton étant cassé, ils décident de vieillir ensemble dans un monde à l’arrêt. La série s’achève lorsque le Professeur, qui s’est retrouvé coincé dans un « temps orthogonal », contacte Fry pour réparer le bouton avec une modification importante : si on le presse, le temps reviendra au moment où le Professeur conçoit le bouton pour la première fois, ce qui « dégèlera » le temps, mais personne ne se souviendra de ce qu’il s’est passé depuis. Une décision que Leela et Fry acceptent sans rechigner.