Selon les premières informations, le système d’assistance au pilotage Autopilot était activé au moment de l’accident mortel du véhicule Tesla Model X qui a déclenché une enquête du NTSB.