Les chiffres de ventes de PC du second trimestre laissent entrevoir une longue période de forte baisse même si Lenovo et HP limitent la casse.